BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Personnalités

    René Auberjonois (1872-1957)
     
    auberjonois vignette.jpg
    © Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
 
    MCG Auberjonois tableau.jpg
    © Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
   
Voir les coupures de presse concernant René Auberjonois dans les Archives du Temps

1933: Les hommes du port à Rumine, une peinture murale marouflée commandée à René Auberjonois par la Fondation Gleyre en 1931, se trouve sur une paroi du Musée de minéralogie.
La Fondation créée par la donation du peintre Alfred Guillaume Strohl-Fern a pour mission d'encourager les artistes suisses de renom. En 1931, la Fondation Gleyre commande à quatre peintres suisses un "projet de décoration pour un édifice public": sont choisis René Auberjonois, Alfred-Heinrich Pellegrini de Bâle, et Giovanni Giacometti de Stampa.

Il faut une longue année pour que René Auberjonois trouve un lieu public où peindre! Rejetant la peinture religieuse et scolaire, l'artiste refuse de compromettre la "Cathédrale de Lausanne où s'exerce la charité de nos édiles" ou les petites églises campagnardes. Le canton de Vaud lui propose un poste de gendarmerie à la frontière valaisanne ou un déambulatoire de l'Hôpital cantonal. René Auberjonois refuse.

On finit par s'entendre sur un petit espace entre deux vitrines du Musée de minéralogie, "avant les autruches, après les iguanes, un joli coin tranquille" au Palais de Rumine. Si l'emplacement déçoit la Fondation Gleyre, le peintre s'en contente et réalise là Les hommes du port. La toile évoque "les fuites ou les retours de ces pays qui enrichissent nos musées de Zoologie et de Minéralogie". D'après Hugo Wagner, "Documentation des peintures murales d'Auberjonois", dans René Auberjonois, sous la direction de Jörg Zutter, Lausanne, 1994, p. 147 suiv.
 
 Biographie:  
Fils d'un agronome, riche propriétaire foncier, et d'une mère française, René Auberjonois est né le 18 août 1872 à Lausanne. Il obtient sa maturité avant de mener une existence dorée mais hésitante quant à l'orientation à lui donner: un peu de musique, un peu d'études. En 1895, il se décide pour la peinture et part à Londres où il se forme à la Kensington School of art, puis à Paris (atelier de Luc-Olivier Merson, ainsi qu'à l'Ecole des Beaux-arts) dès l'automne 1896 avant d'entreprendre un voyage d'étude à Florence en 1900. Il fréquente le milieu des Suisses de Paris où commence à s'affirmer Charles Ferdinand Ramuz avec lequel René Auberjonois se lie d'une amitié profonde et durable.
   
A son retour en 1914 il s'installe à Jouxtens. En 1916, René Auberjonois réalise les décors de Guillaume le Fou de Fernand Chavannes puis ceux pour L'Histoire du Soldat (1918) en collaboration avec Igor Strawinsky et Charles Ferdinand Ramuz. Il crée en 1923 les décors pour le bicentenaire du major Davel et le Bal des Artistes de 1927.
   
René Auberjonois illustre de nombreux livres, notamment ceux de C.F. Ramuz.
   
Il décède le 11 octobre 1957.
 
    Derniers titres parus
  Etudes critiques QBio.aub
   
SOURCES: Pierre-André Lienhard © DHS: Dictionnaire historique de la Suisse, Berne; De Cézanne à Dubuffet Collection Jean Planque 2001 p. 95; Marcus Osterwalder Dictionnaire des illustrateurs; Etudes de Lettres, 1972, série III, tome 5, no 4, consacré à René Auberjonois; figure dans l'index de La mémoire des images : autour de la Collection iconographique vaudoise Gollion : Infolio, 2015 #bnf [BCU07/Doc.vaudoise/bs/2017/04]
 
 Sites Internet:   Site Web http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=dkm-001:1954:14::165
    Site Web http://www.musees.vd.ch/musee-des-beaux-arts/collections/oeuvres-commentees/oeuvres-commentees-art-ancien-et-moderne/oeuvres-commentees-rene-auberjono
    Site Web http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=wbw-002:1953:40::742
    Site Web http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=dkm-001:1964:24::983
    Site Web http://www.miroirdumonde.ch/article/rene-auberjonois.html
    Document pdf http://tls.theaterwissenschaft.ch/wiki/Ren%C3%A9_Auberjonois
    Base de donnees http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F9431.php
    Base de donnees http://www.sikart.ch/kuenstlerinnen.aspx?id=4000015
    Base de donnees http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=rhv-001:2009:117::237
    Media http://www.rts.ch/archives/tv/information/hommages/3466422-rene-auberjonois.html
    Media http://www.unil.ch/crlr/page81122.html
    Media http://www.unil.ch/crlr/fr/home/menuinst/fonds-darchives/rene-auberjonois-1872-1957.html
 
 Archives:   http://prdfmp.unil.ch/BCU_Fonds/browserecord.php?-action=browse&-recid=22
    http://www.unil.ch/crlr/home/menuinst/fonds-darchives/rene-auberjonois-1872-1957.html
    http://www.unil.ch/crlr/page81122.html
    http://prdfmp.unil.ch/BCU_Fonds/browserecord.php?-action=browse&-recid=19
 
 Wikipedia   Wikipedia
    Scriptorium
 
Nouvelle recherche