BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Personnalités

    Aloys de Molin (1861-1914)
     
    MCM Uni Aloys de Molin.jpg
    http://www3.unil.ch/wpmu/unimedia/banques-images-et-videos/© Unimedia UNIL
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
 
    molin aloys de.jpg
    Patrie suisse, (A. B.) 1914, no 539, p. 112photographie Gross, Lausanne
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
   
Il y a 100 ans, le 29 avril 1914, disparaissait Aloys de Molin.

1893: nomination d'Aloys de Molin à la tête du Cabinet des médailles et du Musée archéologique suite au décès de Henri Carrard survenu en 1889, la place de conservateur reste vacante pendant quatre ans, jusqu’à la nomination d’Aloys de Molin en 1893

Voir les coupures de presse concernant Aloys de Molin dans les Archives du Temps.
 
 Biographie:   Né le 7 mars 1861 à Lausanne , Aloys de Molin fréquente le collège Galliard de 1874 à 1877, puis le Gymnase cantonal jusqu'en 1879. Il entre ensuite à l'Académie de Lausanne, continue ses études de philologie et d'archéologie à Bâle et obtient son doctorat ès lettres auprès de l'Université de Berlin en 1884. Il séjourne ensuite à Paris où il collabore au Dictionnaire des antiquités grecques et romaines de Daremberg et Saglio, fréquente les artistes dont les Suisses, Ernest Biéler et Eugène Burnand. Après un séjour à Athènes, il rentre à Lausanne et s'installe comme professeur d'allemand et de grec au Gymnase classique.
   
Nommé privat-docent d'histoire de l'art (1886-1906), puis professeur extraordinaire d'histoire de l'art et d'archéologie (1906-1914) à l'Université de Lausanne, l'Etat de Vaud confie à Aloys de Molin en 1894 la direction du Cabinet des Médailles et du Musée archéologique. Aloys de Molin assurera le déménagement dans les nouveaux locaux du Palais de Rumine et la gestion de ces deux institutions jusqu'en 1914.
   
Il entre en 1902 dans la Commission vaudoise des monuments historiques. Membre du comité de la Société d'histoire de la Suisse romande depuis 1890, il la préside dès 1912; il est aussi membre de Pro Aventico et de la Société française d'archéologie. Conférencier et critique d'art reconnu, il est membre depuis 1896 de la Fondation Gottfried Keller et préside entre 1896 et 1901 la Société vaudoise des beaux-arts.
   
Aloys de Molin a publié des travaux d'histoire de l'art, d'archéologie et de numismatique et collaboré à des revues suisses et étrangères. En 1904 paraît son étude sur la Fabrique de porcelaine de Nyon, en 1906 le récit de son voyage en Nubie et au Soudan avec son beau-frère Jean-Jacques Mercier-de Molin, en 1910 un roman, Le mariage de Germaine, peinture ironique des moeurs lausannoises. De son oeuvre principale, l'Histoire de la peinture en Suisse, seuls les trois premiers fascicules paraîtront avant que la mort n'emporte Aloys de Molin le 29 avril 1914.
 
    Derniers titres parus
   
SOURCES: dossier ATS/ACV; Olivier Robert, Francesco Panese, Dictionnaire des professeurs de l'Université de Lausanne dès 1890, Lausanne, 2000, p. 874; Pascal Ruedin, Le château de la famille Mercier-de Molin à Sierre : histoire et collections d'une dynastie bourgeoise en Suisse au début du XXe siècle, Sierre, 1998; photographie Gross, Lausanne Patrie suisse, (A. B.) 1914, no 539, p. 112 Un demi-siècle L'imprimerie typographique Georges Bridel & Cie de 1857 à 1907 [BCU17/Doc. vaudoise/bs/2011/08]
 Source
 iconographique:
  B 1559
 
 Sites Internet:   Site Web http://www.unil.ch/hart/page80941.html
    Site Web http://www.musees.vd.ch/musee-monetaire/le-musee/historique/?print=1
    Site Web http://fr.wikipedia.org/wiki/Aloys_de_Molin
    Site Web http://bit.ly/1kqQqDj
    Document pdf http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F46107.php?topdf=1
    Base de donnees http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F46107.php
 
 
 Wikipedia   Wikipedia
    Scriptorium
 
Nouvelle recherche