BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Personnalités

    Alice Rivaz (1901-1998)
    (Alice Golay)
     
   
A deux reprises, en 1942 et 1969, Alice Rivaz obtiendra le Prix Schiller.

Consulter les coupures de presse relatives à Alice Rivaz dans les Archives du Temps.
 
 Biographie:  
Née le 14 août 1901, Alice Rivaz, de son vrai nom Alice Golay, a pour père, Paul Golay, instituteur engagé au sein du parti socialiste. Si, dès l'adolescence, Alice Rivaz s'enthousiasme également pour les idées sociales, elle a deux autres passions : la musique et la littérature. Elle décide d'entreprendre des études au Conservatoire de musique à Lausanne, mais ne peut toutefois entrer en classe de virtuosité car ses mains sont trop petites. Dès cette époque, elle affirme sa volonté d'autonomie : refusant le mariage, elle obtient en 1921 un certificat de l'Ecole de sténographie Underwood et suit des cours d'allemand. Elle travaille alors comme journaliste, puis s'établit à Genève où elle fera toute sa carrière comme fonctionnaire internationale au Bureau international du Travail.

Son travail au BIT ne lui laisse que peu de temps pour sa vocation littéraire. Il faut la guerre et la suspension des activités du BIT à Genève pour qu'elle puisse s'y consacrer. Elle écrit alors ses premiers romans Nuages dans la main qui paraît en 1940 grâce à la recommandation de Ramuz, Comme le sable (1946) et La Paix des ruches (1947). Elle obtient en 1942 le Prix Schiller. C'est la première phase de son activité littéraire marquée par l'évocation du problème de la femme dans la société et du problème des minorités ainsi que par des réflexions sur l'amour et la solitude.
   
Ayant repris son activité au BIT en 1946, la romancière doit attendre sa retraite, en 1959, pour disposer du temps indispensable à la création. Jusqu'à l'âge de quatre-vingt-cinq ans, Alice Rivaz alterne nouvelles, romans et textes autobiographiques. Lors de cette deuxième phase de créativité littéraire, elle dénonce l'égoïsme et l'indifférence de la société face aux humbles, Sans alcool, 1961, De mémoire et d'oubli, 1973, elle explore la vie intérieure de ses personnages, Le Creux de la vague, 1967, Jette ton pain, 1979, elle évoque son enfance, ses souvenirs et notamment ses débuts en littérature, les raisons du choix d'un pseudonyme. Elle écrit également une étude sur C. F. Ramuz, un essai sur le poète Jean-Georges Lossier et un portrait de la romancière Alice Curchod.
   
Musicienne, jouant du piano plusieurs heures par jour, Alice Rivaz s'adonne également à la peinture. Décédée le 27 février 1998, à l'âge de 96 ans, Alice Rivaz, laisse l'image d'une femme moderne qui a osé aborder des sujets largement tabous et qui a osé dénoncer les injustices les plus criantes de la société. En 2001, les Editions de l'Aire entreprennent de rééditer son œuvre.
   
Le 12 septembre 2005, une plaque commémorative à son nom, est inaugurée rue Caroline 1, à Lausanne, sur l'immeuble où vécurent ses parents.
 
    Derniers titres parus
  Oeuvres de fiction TAut.riv
  Etudes critiques TBio.riv
   
SOURCES: Alain Nicollier, Henri-Charles Dahlem, Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française, p. 748-751; Doris Jakubec, Daniel Maggetti Solitude surpeuplée un choix de textes, p. 200; Henri-Charles Dahlem Sur les pas d'un lecteur heureux guide littéraire de la Suisse, p. 502-504; Histoire de la littérature en Suisse romande, sous la direction de Roger Francillon vol. 3, p. 297-301; Pierre-Olivier WalzerDictionnaire des littératures suisses, p. 363; 24 Heures 2002/10/31 "Pionnières et créatrices en Suisse romande", p. 336-341; "Les femmes dans la mémoire de Genève" Valérie Cossy (p. 286-287); Ecriture, 1996, no 48 consacré à Alice Rivaz (inédits, essais et témoignages) & 1982, no 18, p.9-74 (photographies, inédits, études); 24 Heures, 2005/09/13, p. 27 inauguration d'une plaque commémorative ; voir également Lectures et figures #bnf [BCU11/Doc.vaudoise/bs/2016/11]
 
    Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne
   
L'invitée du jour: l'écrivaine Alice Rivaz Date: 06.01.1980 Int./Part.: Adler, Laure; Ferrier, Jean-Louis; Livio, Antoine; Benoziglio, Jean-Luc; Langel, Claude; Bens, Jacques; Rosier, Jane; Erlo, Louis; Gibaud, Claire; Aster, Jean; Bauer, Milan; Livio, Antoine; Perrin, Pierre Emission : Passeport pour un dimanche Minutage: 01:58:47
   
Présence radiophonique d'Alice Rivaz : Extraits d'archives RSR avec lectures de textes 22.09.1996 Int./Part.: Layaz, Alphonse; Bofford, Jacques; Z'Graggen, Yvette; Duparc, Nicole; Lichtenstein, Irène; Boulanger, Mousse; Voix diverses; Baker, Barbara; Rhyn, Anne-Marie Emission: Soirée thématique Minutage: 02:30:00
   
Visite à Alice Rivaz Date: 27.11.1983 Int./Part.: Corbat, Henri; Boulanger, Mousse; Aubert, LeylaEmission : Dimanche littéraire Minutage: 01:32:30
 
 Sites Internet:   Site Web http://www.editions-hurter.ch/pages/beaux-livres/valerie.cossy.ar.html
    Site Web http://www.unil.ch/edl/page20100.html
    Site Web http://www.plansfixes.ch/films/alice-rivaz/
    Site Web http://www.viceversalitterature.ch/analyse/15010
    Site Web http://ead.nb.admin.ch/html/rivaz_0.html
    Document pdf http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F16203.php?topdf=1
    Document pdf http://www.editions-hurter.ch/pdf/valerie.cossy.ar.pdf
    Document pdf retro.seals.ch/cntmng?pid=emi-003:2006:%5B94%5D::17
    Base de donnees http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F16203.php
    Base de donnees http://www.viceversalitterature.ch/author/14977
    Media http://www.rts.ch/archives/tv/culture/3469654-alice-rivaz.html
    Media http://www.plansfixes.ch/films/alice-rivaz/
    Media http://www.youtube.com/watch?v=VNhon37mgqI
 
 Archives:   http://fmp-web.unil.ch/BCU/FONDS/FMPro?-db=FONDS&-lay=www&-format=searchalpha.htm&-view
    http://www.sla-foerderverein.ch/fr/2001.htm
    http://ead.nb.admin.ch/html/imvocs_f_IMVOCS-Rivaz.html#IMVOCS-Rivaz
 
 Wikipedia   Wikipedia
    Scriptorium
 
Nouvelle recherche