BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Personnalités

    Edmond Gilliard (1875-1969)
     
    gilliard edmond cat. bcu 02.jpg
    Pour Edmond Gilliard : né à Fiez le 10 octobre 1875 : Lausanne, 10 octobre - 15 novembre 1975, couverture© BCU
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
 
    gilliard edmond cat. bcu 03.jpg
    Pour Edmond Gilliard : né à Fiez le 10 octobre 1875 : Lausanne, 10 octobre - 15 novembre 1975© BCU
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
   
Consulter les coupures de presse concernant Edmond Gilliard dans les Archives du Temps.

1969: décès d'Edmond Gilliard l'homme de lettres meurt le 11 mars à Lausanne

1975: Pour Edmond Gilliard :né à Fiez le 10 octobre 1875 à l'occasion du centième anniversaire de l'écrivain, le Centre de recherches sur les lettres romandes consacre une exposition à Fiez dans les locaux de la Bibliothèque cantonale et universitaire, du 10 octobre au 15 novembre 1975
 
 Biographie:  
Né le 10 octobre 1875 à Fiez-sur-Grandson d'une famille de propriétaires paysans et vignerons, Edmond Gilliard garde toute sa vie, imprimé fortement en lui, le sentiment d'un enracinement profond en terre vaudoise. Il fait des études de lettres à l'Université de Lausanne avant de devenir précepteur du Grand-Duc de Saxe-Weimar. Il décide ensuite de s'établir à Paris, où il séjourne jusqu'en 1904. De retour au pays, il commence une carrière d'enseignant, d'abord au collège puis au gymnase classique de la Cité.
   
Critique artistique et littéraire à la Gazette de Lausanne et à la Bibliothèque universelle de 1911 à 1913, il fonde Les Cahiers vaudois, avec Paul Budry et Ramuz dont il se distancie néanmoins très vite. Edmond Gilliard sera l'un des premiers à revendiquer l'autonomie d'une littérature authentiquement vaudoise (Du pouvoir des Vaudois, 1926). Pendant le Seconde guerre mondiale, il fonde la revue Traits et y écrit bon nombre d'articles engagés, vitupérant contre la dictature et le fascisme. En 1944, il crée l'Association des écrivains vaudois à laquelle il consacre une grande partie de son énergie et de son temps.
   
Son œuvre se présente sous des formes très diverses: essais d'ésotérisme et de philosophie (La croix qui tourne, 1929, La dramatique du Moi, 1936-1940), poésie, pamphlet (L'école contre la vie, 1942), journal, manifeste pédagogique, critique littéraire. A travers la diversité de ses écrits, Gilliard poursuit une même entreprise: la quête de l'identité, l'interrogation métaphysique, l'engagement , au nom de l'amour et de l'exigence de liberté - contre tout ordre arbitraire, contre toute morale desséchée, contre tout savoir académique.
   
Edmond Gilliard reçoit le Prix d'honneur de la Fondation Schiller pour l'ensemble de son oeuvre (1954) ainsi que le Prix de la Ville de Lausanne (1964). Il décède à Lausanne le 11 mars 1969.
 
    Derniers titres parus
  Oeuvres de fiction TAut.gil
  Etudes critiques TBio.gil
   
SOURCES: H.-Ch. Dahlem, Sur les pas d'un lecteur heureux guide littéraire de la Suisse p. 234; P.-O. Walzer, Dictionnaire des littératures suisses p. 154; A. Nicollier, H.-Ch. Dahlem, Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française vol. 1, p. 427-431; R. Francillon, Histoire de la littérature en Suisse romande vol. 2, p. 265-268, 272-273, 315-321; P.-A. Rieben © DHS: Dictionnaire historique de la Suisse, Berne; Aspects scientifiques et littéraires du Pays de Vaud p. 390-396 in Suisse contemporaine, no 7-8, 1949; Etudes de Lettres, 1975, série III, t. 8, no 3 commémorant le centenaire de la naissance d'Edmond Gillard; "Edmond Gilliard ou la dramatique triomphant du tragique" La Revue de Belles-Lettres, 1961, no 5, p. 6-11 ; Jeanlouis Cornuz, La Revue de Belles-Lettres, 1935, no 5 en Hommage à Edmond Gilliard et La Revue de Belles-Lettres, 1926, no 7 "Cahier d'hommage à M. Edmond Gilliard" dessin R. Auberjonois Patrie suisse, 1929, no 1022, p. 594; dessin du peintre R. Auberjonois Patrie suisse, 1928, no 938, p. 347 [BCU11/Doc.vaudoise/bs/2011/06]
 Sources
 iconographiques:
  HB 762/111
    B 1559
 
    Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne
    Remise officielle du "Prix de Lausanne" à Edmond Gilliard : Discours de Georges-André Chevallaz, syndic de Lausanne et début du discours d'Edmond Gilliard (1/2) Date: 01.07.1964 Int./Part.: Chevallaz, Georges-André; Livio, Antoine Minutage: 00:27:27
    Remise officielle du "Prix de Lausanne" à Edmond Gilliard : Fin du discours d'Edmond Gilliard (2/2) Date: 01.07.1964 Int./Part.: Livio, Antoine Minutage: 00:17:32
 
 Sites Internet:   Site Web http://www.antipodes.ch/grhic/166-edmond-gilliard-et-la-vie-culturelle-romande
    Site Web https://www.unil.ch/crlr/fr/home/menuinst/fonds-darchives/edmond-gilliard-1875-1969.html
    Site Web http://www.letempsarchives.ch/recherche?q=%22Edmond+gilliard%22
    Base de donnees http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F16075.php
    Base de donnees http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb13333969w
    Media http://www.rts.ch/archives/radio/divers/emission-sans-nom/6154653-l-eloge-d-edmond-gilliard.html
 
 Archives:   https://www.unil.ch/crlr/fr/home/menuinst/fonds-darchives/edmond-gilliard-1875-1969.html
    http://cdf-bibliotheques.ne.ch/EdmondGilliard
    http://www.imec-archives.com/fonds_archives_fiche.php?i=TRC
 
 Wikipedia   Wikipedia
    Scriptorium
 
Nouvelle recherche