BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Personnalités

    Alexandre Denéréaz (1875-1947)
     
    denereaz alexandre cat. bcu.jpg
    Hommage à Alexandre Denéréaz : Lausanne, 2 septembre - 7 octobre 1975, couverture© BCU
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
 
    denereaz alexandre cat. bcu 2.jpg
    Hommage à Alexandre Denéréaz : Lausanne, 2 septembre - 7 octobre 1975, avant-propos© BCU
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
   
1975: Hommage à Alexandre Denéréaz Exposition, Bibliothèque cantonale et universitaire, du 2 septembre au 7 octobre 1975. La BCUL présente une exposition de documents pour marquer le 100e anniversaire de la naissance du musicien

1947: décès d'Alexandre Denéréaz, le musicien meurt le 25 juillet à Lausanne.

Consulter les coupures de presse relatives à Alexandre Denéréaz dans les Archives du Temps.
 
 Biographie:  


Né le 31 juillet 1875 à Lausanne, Alexandre Denéréaz fait des études classiques, scientifiques et musicales. En 1892, il part pour Dresde où il s'inscrit au Conservatoire Royal et travaille le piano avec Karl-Heinrich Doering (1834-1916), l'orgue avec Julius Janssen (1852-1921) et la composition avec Felix Draeske (1835-1913). En 1896, il obtient le premier prix de composition pour sa Première symphonie.

   


De retour à Lausanne en 1896, il est nommé organiste à Saint-François. La même année, il succède à son ancien professeur de composition, d'harmonie et de contrepoint, Charles Blanchet, au Conservatoire de Lausanne. Il dirige la Société mixte Sainte-Cécile, ainsi que le chœur d'hommes La Recréation d'Yverdon. En 1899, il devient membre fondateur de l'Association des musiciens suisses. Il écrit, en 1903, la Cantate pour le centenaire de l'indépendance vaudoise, sur un texte de René Morax. L'œuvre musicographique de Denéréaz comprend plusieurs traités, dont Cours d'Harmonie, Rythmes cosmiques et rythmes humains et La gamme, ce problème cosmique. L'ouvrage principale de Denéréaz reste La musique et la vie intérieure. Plusieurs personnalités du monde musical eurent des contacts épistolaires avec Denéréaz à propos de ce livre, notamment Nadia Boulanger et Alfred Cortot.

   
Alexandre Denéréaz décède le 25 juillet 1947 à Lausanne.
 
    Derniers titres parus
  Etudes critiques VBio.den
   


SOURCES: sites mentionnés; Dictionnaire des musiciens suisses, Zurich, Atlantis Verlag, 1964, p. 90; Jean-Louis Matthey, Alexandre Denéréaz, Inventaire du fonds musical, Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, 1983, p. 11-21; photo Nitsche, Lausanne, Patrie suisse, (A. B.), 1903, no 248, p. 65-66 [BCULMU06/BCUL/MU/vm/2011/08/19]

 Source
 iconographique:
 
 
 Sites Internet:   Site Web http://www.archive.org/stream/lamusiqueetlavie00bour#page/n5/mode/2up
    Site Web http://www.audaud.com/article.php?ArticleID=4248
 
 
 Wikipedia   Wikipedia
    Scriptorium
 
Nouvelle recherche