BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Personnalités

    Eric Ambler (1909-1998)
     
 
 Biographie:   Né le 28 juin 1909 à Londres, Eric Ambler entreprend des études d'ingénieur à l'Université de Londres puis il travaille dans la publicité. Devenu romancier, il publie ses romans les plus célèbres dans les années 30 et 40, parmi ceux-ci Frontière des ténèbres, (1936), Epitaph for a Spy (1938), The Mask of Dimitrios (1939) porté à l'écran par Jean Negulesco en 1944, et Journey into Fear (1940). Il se marie le 7 octobre 1958.
   
La guerre interrompt sa carrière, servant dans l'artillerie il devient lieutenant-colonel. Il se retrouve ensuite au Service cinématographique. Sur cette lancée, il entre à la Rank comme scénariste, en 1944. Il écrit alors 16 scénarios, le plus connu étant l'adaptation du roman de Nicholas Monsarrat, The Cruel Sea pour lequel il est nominé aux Oscars en 1953, ainsi que The Purple Plain, en 1954, A Night to Remember en 1958, et Wreck of the Mary Deare en 1959.
   
Eric Ambler revient au roman dans les années 50 avec L'affaire Deltchev (1951). Ce livre est suivi d'une quinzaine d'autres dont Les Visiteurs de l'aube, Les Trafiquants d'armes. Le romancier met en scène le truculent Abdul Simpson que Peter Ustinov incarnera dans Topkapi de Jules Dassin. Sa maîtrise du récit s'affirme dans Complot à Genève, Docteur Frigo et N'envoyez plus de rose, paru en 1977.
   
Après avoir vécu quelques années à Hollywood, avec sa deuxième épouse, productrice pour Alfred Hitchcock, Eric Ambler s'établit en 1968 à Clarens,puis à la Tour de Peilz en 1985, commune où il vivra jusqu'en 1986. Il se lance alors dans la rédaction d'un autre livre, le Brochet. Puis il décide de se consacrer à la rédaction de ses mémoires. Dans Here lies, l'écrivain évoque son enfance et ses débuts de romancier. On y découvre un être déchiré, insatisfait. Ce père fondateur du thriller moderne meurt à Londres en 1998, à l'âge de 89 ans.
 
    Derniers titres parus
  Oeuvres de fiction TAut.amb
  Etudes critiques TBio.amb
   
SOURCES: Stefan Howald, Eric Ambler : eine Biographie, Zürich : Diogenes-Verlag, cop. 2002; Mémoires inachevées / Eric Ambler ; trad. de l'anglais par Jean-Paul Schweighaeuser Amiens : Encrage édition, 1995, Blues 4 24 Heures, 1998/10/24; Tribune de Genève, 1998/07/04; Le Matin, 2002/12/23; #bnf sites et références mentionnés [BCU20/Doc.vaudoise/bs/2011/08]
 
 Sites Internet:   Site Web http://www.homme-moderne.org/textes/auteurs/amblerE/index.html
    Site Web http://www.homme-moderne.org/textes/auteurs/amblerE/libe.html
    Site Web http://ericambler.mes-biographies.com/biographie-Eric-Ambler.html
    Site Web http://www.answers.com/topic/eric-ambler
    Site Web http://www.montreuxofpop.ch
 
 
 Wikipedia   Wikipedia
    Scriptorium
 
Nouvelle recherche