BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Personnalités

    Edmond-Henri Crisinel (1897-1948)
     
    crisinel edmond-henri cat. bcu 1.jpg
    Edmond-Henri Crisinel: 1897-1948, couverture© BCU
     (Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)
   
1948: suicide d'Edmond-Henri Crisinel le poète se donne la mort à Nyon le 25 septembre

1968: Edmond-Henri Crisinel : 1897-1948 Exposition Bibliothèque cantonale et universitaire, Lausanne, à l'occasion du 20e anniversaire de la disparition de l'écrivain, la BCU présente divers documents: témoignages et correspondance, ainsi que manuscrits, ouvrages et notes en rapport avec son œuvre poétique

Consulter les coupures de presse relatives à Edmond-Henri Crisinel dans les Archives du Temps.
 
 Biographie:  
Le poète Edmond-Henri Crisinel naît à Faoug le 2 janvier 1897.
   
Il fait ses études à Lausanne, où il se signale par sa culture littéraire, musicale et artistique. Après une année de préceptorat à Zurich (1919), il est atteint d'une grave dépression qui nécessite une hospitalisation. Après son rétablissement, il détruit ses poésies de jeunesse et commence une carrière de journaliste à La Revue de Lausanne. Il exerce ce métier pendant vingt-sept ans, même si de longues périodes de maladie entravent sa carrière.
   
A trente-neuf ans, il retrouve l'inspiration et écrit Le Veilleur (1939), Alectone (1944), Nuit de juin (1945), Feuillets du Sagittaire et Le bandeau noir (1949). A trois reprises, il regagne les maisons de santé et les hôpitaux psychiatriques et finit par n'entrevoir qu'une seule solution à son calvaire: le suicide. Il se donne la mort à Nyon le 25 septembre 1948.
   
Crisinel laisse une oeuvre poétique peu abondante mais de grande densité: de courts poèmes en prose et une prose Alectone où il exprime son expérience de la maladie et de la folie avec une bouleversante intensité qui marquera à jamais la littérature romande. Comme Gérard de Nerval, il est hanté tout au long de son existence par la difficulté de s'accepter tel qu'il est, confiant à ses poèmes ses angoisses, ses démons et aussi ses rares périodes de rémission et d'espoir.
 
    Derniers titres parus
  Oeuvres de fiction TAut.cri
  Etudes critiques TBio.cri
    PBio.cri
   
SOURCES: Alain Nicollier, Henri-Charles Dahlem, Dictionnaire des écrivains suisses d'expression française, vol. 2, p. 291-294; Pierre-Olivier Walzer, Dictionnaire des littératures suisses, p. 90; A contre temps huitante textes vaudois de 1980 à 1380, p. 110; Roger Francillon, Histoire de la littérature en Suisse romande, vol. 3, p. 99-108; Pierre-Paul Clément © DHS: Dictionnaire historique de la Suisse, Berne; Dominique Vollichard, Etudes de Lettres, 1979,série IV, tome 2, no 4, p. 17-44. "Hommage à Edmond-Henri Crisinel" Etudes de Lettres, 1968,série III, tome 1, p. 181-238. ainsi que: William Boven, "Edmond Crisinel Poète de la Mélancolie" Etudes de Lettres, 1967,série II, tome 10, p. 3-12. La Revue de Belles-Lettres, 1968, no 1 consacré à Edmond-Henri Crisinel #bnf [BCU06/Doc.vaudoise/bs/2011/05]
 Source
 iconographique:
 
 
 Sites Internet:   Site Web http://www.culturactif.ch/poesie/crisinel.htm
    Site Web scans/crisinel%20edmond-henri%20cat%20bcu.pdf
    Site Web http://julien.maudoux.info/index.php?post/Descendre-aux-%C2%AB-demeures-profondes-%C2%BB-%3A-la-po%C3%A9sie-d%E2%80%99Edmond-Henri-Crisinel
    Site Web http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F16047.php
 
 Archives:   http://fmp-web.unil.ch/BCU/FONDS/FMPro?-db=FONDS&-lay=www&-format=searchalpha.htm&-view
    http://www.unil.ch/crlr/page81136.html
 
 Wikipedia   Wikipedia
    Scriptorium
 
Nouvelle recherche