BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique

  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 Y : 1 référence
 
 • Yvoire Claude


Claude Yvoire (1913-1997)
 


Né à Bâle le 19 février 1913, Claude Yvoire alias Dolf Zinsstag est très tôt attiré par la musique. Il étudie de nombreux instruments dont le piano, le violoncelle, l'orgue, la clarinette et la contrebasse. Parallèlement, il entreprend des études d'harmonie et de composition auprès de Georges Haeser, Ernest Mohr et Rudolf Moser. De 1935 à 1937, il étudie la direction d'orchestre auprès de Felix Weingartner à Vienne. Après des engagements de répétiteur aux théâtres de Bâle et de Soleure, Ernest Ansermet l'engage en 1942 comme contrebassiste à l'Orchestre de la Suisse romande (OSR).


Dès 1947, Claude Yvoire est engagé comme chef d'orchestre à Radio-Genève et développe une grande activité de compositeur de musique de film et de divertissement. Dès 1949, il entreprend régulièrement des tournées à l'étranger. Les radios d'Allemagne, Autriche, Belgique, France et Suède lui demandent d'enregistrer ses compositions. Il dirige plusieurs chœurs, notamment Genève chante (1960-1989), Pro Ticino (1967-1993), le Chœur liturgique interconfessionnel (dont il est le fondateur) et le Chœur d'hommes des Eaux-Vives. Il est également directeur de la Compagnie lyrique de Denyse Orval et de l'Ecole sociale de musique, devenue depuis le Conservatoire populaire de musique de Genève.


Claude Yvoire s'est intéressé à toutes les formes de la musique, d'abord en tant qu'instrumentiste, puis comme compositeur. Il laisse un catalogue d'œuvres d'une richesse rare, passant de la musique classique au jazz et à la variété. Pour lui, la musique, qu'elle soit spirituelle ou profane, doit être servie avec le même sérieux et la même compétence. En 1971, il est décoré de la Croix d’officier de l’ordre du mérite et du dévouement par le gouvernement français.


Claude Yvoire décède le 16 juillet 1997. Un fonds Claude Yvoire a été créé à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne.


Sources: Revue musicale de Suisse romande, n°4, décembre 1994, p. 17-21; Compositeurs suisses d'oeuvres chorales, Zurich, Hug & Co., 1999, p. 389/390; Dictionnaire des musiciens suisses, Zurich, Atlantis Verlag, 1964; Gloria Sepharadica, CD et livret, Genève, Production Sophie Bernheim, 1993; [BCU/MU/bru/2012/11/20]

 
Sites Internet:
http://www.1227.ch/OCC/Activites/C100/YVOIRE.htm
http://tls.theaterwissenschaft.ch/wiki/Claude_Yvoire
Archives:
http://opac.rero.ch/get_bib_record.cgi?db=vd&rero_id=2060022
http://www.bcu-lausanne.ch/patrimoine/archives-musicales/liste-des-fonds/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Interview de Claude Yvoire, chef d'orchestre et compositeur Date: 10.05.1986 Int./Part.: Roch, François-Achille; Yvoire, Claude Emission : Deux voix, un portrait Minutage: 0:18:49

Interview de Claude Yvoire, musicien Date: 09.02.1966 Int./Part.: Yvoire, Claude; Anska, Lyne Emission : Invité du jour Minutage: 0:03:05

Interview de Charlotte Zinsstag, épouse et gardienne du souvenir de Dolf Zinsstag, alias Claude Yvoire Date: 25.11.2006 Int./Part.: Falcombello, Jean-Marc; Zinsstag, Charlotte Emission : Chemins de terre Minutage: 0:56:41
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Yvoire, Claude
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche