BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique

  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 C : 63 références
 
 • Cachemaille Gilles
 • Callirhoé 
 • Calpini Christophe
 • Camerata de Lausanne 
 • Cañizares Yilian
 • Cardinaux Michel
 • Carrot Véronique
 • Cellier Alexandre
 • Cellier Marcel
 • Cerf Jacques
 • Chamorel Christian
 • Chapelle vocale de Romainmôtier 
 • Charlet André
 • Charlet Serge
 • Charlie Vitamine Band 
 • Chatton Pierre
 • Chenal Matthieu
 • Chenaux Antoine
 • Chewy 
 • Chkolnik Ilia
 • Choeur Ardito 
 • Choeur de l'Ecole normale de Lausanne 
 • Choeur de l'Elysée 
 • Choeur de l'Opéra de Lausanne 
 • Choeur de la basilique de Lausanne 
 • Choeur de la Cité de Lausanne 
 • Choeur de la Radio Suisse Romande 
 • Choeur des gymnases lausannois 
 • Choeur Faller 
 • Choeur HEP 
 • Choeur J.S. Bach Lausanne 
 • Choeur Laudate 
 • Choeur Pro Arte de Lausanne 
 • Choeur universitaire de Lausanne 
 • Choeur Vivace 
 • Chollet Anne
 • Chollet Jean
 • Chorale de l'Orient 
 • Chorale de la Pontaise 
 • Chorale du Brassus 
 • Christov Christo
 • Clerc Olivier
 • Clerc Pierre-Alain
 • Coker Paul
 • Collège des Cuivres de Suisse Romande 
 • Colombo Pierre
 • Combe Edouard
 • Compagnie d'Eustache 
 • Compagnons du Jourdain (Lausanne) 
 • Coppola Piero
 • Corboz Benoît
 • Corboz Michel
 • Cornaz Henri
 • Cornaz Philippe
 • Corps des Fifres et Tambours
     des Collèges de Lausanne 

 • Cortot Alfred
 • Cossart Leland A.
 • Courvoisier Sylvie
 • Cramer Georges
 • Crousaz  Juliette de
 • Cuendet Olivier
 • Cuénod Hugues
 • Cuenod Jules


Gilles Cachemaille (1951-)
 


Né à Orbe le 25 novembre 1951, Gilles Cachemaille suit des études à l'Ecole Normale et exerce le métier d'instituteur avant de se lancer dans une carrière de chanteur. Il étudie alors le chant auprès de Juliette Bise. Encouragé par Eric Tappy, Gilles Cachemaille auditionne en 1981 devant Jean-Pierre Brossmann, Louis Erlo et John Eliot Gardiner et il est aussitôt engagé pour Le couronnement de Poppée à Lyon (1982-1984) et pour Les Boréades à Aix-en-Provence (1982). Cette même année 1982, il remporte le premier prix de mélodie française, le prix d'art lyrique et le prix Mozart au Concours international de chant de Paris, ce qui le fait connaître. Il reçoit en 1985 le Grand prix d'art lyrique de l'Association des amis de l'Opéra de Monte-Carlo.


Gilles Cachemaille est alors engagé par Herbert von Karajan pour incarner le rôle de Morales dans une nouvelle production de Carmen donnée au Festival de Salzbourg, puis en version de concert à la Philharmonie de Berlin. Gilles Cachemaille travaille ensuite avec Nikolaus Harnoncourt, John Eliot Gardiner, Seiji Ozawa, Sir Simon Rattle, Sir Charles Mackerras, Claudio Abbado, Pierre Boulez, Charles Dutoit, Myung Whun Chung, Arnold Östmann et Armin Jordan. Il se distingue plus particulièrement dans le répertoire mozartien et dans la musique française. Ainsi, il chante les rôles de Figaro, Leporello, Papageno, Don Alfonso, Don Giovanni, Werther, mais aussi le rôle principal dans La Damnation de Faust et Le Roi Arthur à Paris, Vienne, Amsterdam, Los Angeles, Berlin, Edimbourg, Genève, Toronto, Barcelone, etc. Gilles Cachemaille est également concertiste. Les oratorios et les messes constituent une autre part de son répertoire, comprenant le Requiem de Fauré, Elias et Die erste Walpurgisnacht de Mendelssohn, Jedermann-Monologe et Golgatha de Frank Martin, le Te Deum de Bruckner ainsi que les passions selon Saint Matthieu et Saint Jean de Bach.

Gilles Cachemaille travaille avec des metteurs en scène prestigieux tels que Peter Brook ou Thomas Langhoff. Parmi ses partenaires sur scène se trouvent Cecilia Bartoli, Brigitte Fournier, Della Jones, Anna Steiger, Jean-Paul Fouchécourt, Thomas Hampson, Howard Crook. Il est également très présent sur les scènes de Suisse romande. Ainsi, il chante à l'opéra de Genève, avec l'Ensemble vocal de Lausanne, sous la baguette de Michel Corboz et avec le chœur Novantiqua de Sion sous la direction de Bernard Héritier.


Depuis 1999, Gilles Cachemaille est professeur à la Haute école de musique de Genève. Il vit actuellement à La Sarraz.


SOURCES : sites et références mentionnés ; Tchamkerten, Jacques, "Gilles Cachemaille", dans Kotte, Andreas (Ed.) Dictionnaire du théâtre en Suisse, Zurich, Chronos Verlag 2005, vol. 1, p. 324–325; L'Hebdo, n° 21, 2005/05/26, p. 98; Dominique Rosset, "Rêves d'enfant", 24 Heures, 2005/05/26, p. 12; Le Temps, n° 238, 1998/12/09. [BCULMU06/BCUL/MU/bgc/2013/07/09]

 
Sites Internet:
http://www.hemge.ch/Corps-enseignant/par-discipline.aspx?disc=76&person=372
http://www.allmusic.com/artist/gilles-cachemaille-mn0001638592
http://www.badix.ch/main/bari-b/gilles_cachemaille/repertoire_concert.pdf
http://www.bach-cantatas.com/Bio/Cachemaille-Gilles.htm
http://tls.theaterwissenschaft.ch/wiki/Gilles_Cachemaille
Archives:
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Interview de Gilles Cachemaille, chanteur Date: 21.01.1984 et 13.07.1985 Int./Part.: Cachemaille, Gilles; Roch, François-Achille EmissionDeux voix, un portrait Minutage 0:22:09

Rencontre avec Gilles Cachemaille, baryton basse Date:27.01.2008 Int./Part.: Cachemaille, Gilles; Sigel, Charles EmissionComme il vous plaira Minutage 2:26:40

Entretien avec Gilles Cachemaille, baryton : Le métier de baryton Date: 26.04.1993 Int./Part.: Livio, Antoine; Cachemaille, Gilles EmissionPlein feu Minutage 0:28:31
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Cachemaille, Gilles
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche