BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 Z : 10 références
 
 • Zacharias Christian
 • Zadra Fausto
 • Zambelli Hélène
 • Zanetti Vincent
 • Zaza Francesco
 • Zbaeren Yves
 • Zbinden Julien-François
 • Zhao Mélodie
 • Zumbach André
 • Zwahlen Jean-Philippe


Jean-Philippe Zwahlen (1960-)
 
BCUL_00004616.jpg
Photo : BCUL – L. Dubois
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Jean-Philippe Zwahlen est né le 16 décembre 1960 à Yverdon-les-Bains. Guitariste de jazz, il n'attend pas de fréquenter les conservatoires pour monter sur scène, puisqu'on le retrouve dès 1980 parmi les musiciens qui accompagnent l'auteur-compositeur et interprète Zaneth en Suisse romande. Après une première formation technique, il s'inscrit finalement à la section jazz du Conservatoire de Montreux, qu'il fréquente de 1983 à 1986. En 1987, il entre à l'AMR (Association pour l'encouragement de la musique improvisée) à Genève, où il participe à plusieurs stages et ateliers. Il complète sa formation en participant aux ateliers de l'IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) de Paris, en 2002.


Jean-Philippe Zwahlen se consacre exclusivement à la musique dès sa sortie du Conservatoire, et enchaîne les prestations scéniques aux côtés d'artistes tels que Maurice Magnoni, Matthieu Michel, Philippe Cornaz, Erik Truffaz ou Claudio Pontiggia. Il participe également aux projets de groupes comme Palomar, ZEM (avec Ivor Malherbe et Marc Erbetta), L'Etat des sons, Podjama (avec Claude et Anne-Florence Schneider), Saïd, les Palabres Bleues ou BZZ. Il joue dans le monde entier.

Ses compétences musicales, techniques et créatives font de Jean-Philippe Zwahlen un jazzman toujours à la recherche de nouvelles sonorités, qui développe des projets artistiques variés. Ainsi, en 1999, il monte avec son groupe Podjama, à Marrakech, un projet mêlant jazz et musique traditionnelle Gnawi. Il reçoit encore une carte blanche en 2000 lorsqu'il se produit au Festival international de la guitare de Fribourg avec ZPAG (Marcel Papaux, Philippe Aubry, Ian Gordon-Lennox). Dès 2001, il commence à recourir à l'ordinateur pour interagir avec le quintet Souk El Khemis lors d'un concert à l'AMR de Genève qui marque indéniablement une étape importante dans sa carrière musicale. Par la suite, il n'aura de cesse de travailler le potentiel de musicalité de l'ordinateur, notamment dans Dissection d'un cri, spectacle audio-vidéo donné à l'Arsenic de Lausanne en 2002, ou Noisic in Motion/Suite spatialisée pour musiciens, haut-parleurs et salle parfois obscure, dans la même salle, la même année.

Egalement intéressé par les liens entre son et image, il travaille entre 1990 et 1997 avec le réalisateur Stéphane Goël, pour lequel il compose la musique de quatre films: La république de l'utopie en 1990, A l'Ouest du Pecos en 1992, l'Enfant s'appelait Apache en 1994 et L'Or de la réserve en 1997. Il compose également la musique de Peter Pan mis en scène pour le théâtre par Jean-Claude Issenmann et Gérard Demierre en 1991, ainsi que d'un reportage de la BBC, The Gorge, en 1993. Enfin, il signe la Rétrospective 91, ainsi que Panorama 96 et Panorama 98 pour le CICR. Sa discographie compte treize albums, enregistrés entre 1989 et 2000. De 1996 à 2003, Jean-Philippe Zwahlen est co-responsable, avec Pierre-François Massy, de la scène Jazz contemporain du Festival de la Cité à Lausanne. D’août 2003 à septembre 2005, il est nommé membre du conseil de la fondation Pro Helvetia.


En 2006, suite à des tournées en Suisse, sort le disque Les palabres bleues, musique créée pour le spectacle éponyme au Théâtre interface à Sion. Entre 2006 et 2008, Jean-Philippe Zwahlen fait plusieurs séjours et tournées au Mali et au Burkina Faso et collabore avec la compagnie Djinn Djow. Il signe également les compositions de différents spectacles dont Lignes de faille de Nancy Houston par la compagnie Switch, Grange de Dorigny. Depuis 2013, il est membre de l'Orchestre Inutile, interprète d'une musique originale sur le film de Jean Choux La vocation d'André Carel.


Parallèlement à ses projets et collaborations avec divers acteurs de la scène culturelle romande, Jean-Philippe Zwahlen occupe un poste de réalisateur à temps partiel pour la Radio Suisse Romande. Il vit à Lausanne.


SOURCES: sites et références mentionnés; Robert, Arnaud, Le Temps, n° 526, 1999/10/30. [BCUL/MU/nmo/2013/10/08]

 
Sites Internet:
http://www.palabresbleues.ch/design.php?mainid=2&pageid=2.2.5
http://www.chuat-reymond.com/lignes-de-faille/
http://www.cinematheque.ch/f/actualites/article/la-vocation-dandre-carel-un-nouveau-cine-concert-au-capitole/
Site web personnel:
http://jeanphilippezwahlen.blogspot.ch/
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Zwahlen, Jean-Philippe
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche