BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 V : 15 références
 


Pierre-André Vincent (1949-)
 
BCUL_00005837.jpg
Photo : BCUL – L. Dubois
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Pierre-André Vincent naît le 8 septembre 1949 à Lausanne. Il étudie la flûte traversière dans la classe de Françoise Moret au Conservatoire de Lausanne. Il étudie également les branches théoriques avec Andor Kovach et Marie-Louise Sérieyx-Bouët, elle-même élève de Jacques-Dalcroze. Il a la chance de participer aux dernières master class données par le Français Marcel Moïse et assiste également à celles du flûtiste allemand Hans-Jürg Möring. Il complète cette formation par des leçons de piano avec Jean Perrin qui influence son approche des musiques contemporaines. Il obtient, en 1980, le diplôme de la Société suisse de pédagogie musicale (SSPM).


En tant qu'instrumentiste, Pierre-André Vincent s'est orienté dès 1969 vers la musique contemporaine en participant au Groupe de musique contemporaine du Conservatoire de Lausanne, et se lie avec le pianiste et compositeur suisse Rainer Boesch. Avec Henri-Louis Matter et d'autres instrumentistes, il fonde le groupe d'improvisation de l'Ensemble lausannois de musiques artisanales (ELMA).


Pierre-André Vincent commence également, en 1968, une carrière de compositeur. Ses pièces mettent souvent la flûte au premier plan et le langage du compositeur est influencé par la tonalité élargie mais aussi par les caractéristiques du langage contemporain comme les procédés répétitifs; soucieux de rester accessible, le compositeur privilégie la ligne mélodique. Parmi ses œuvres on peut citer Musik für die Seele I pour flûte basse, deux duos pour flûte et flûte en sol, un trio pour deux flûtes et alto ainsi que Le Rêve de Cervantès, œuvre dédiée à Pierre Joost, décédé en 2002 et à son orchestre à cordes, l'ensemble Da Chiesa. Plusieurs de ses œuvres sont inscrites au répertoire d'ensembles reconnus ou résultent de commandes, comme Durée III pour douze flûtes traversières, au répertoire de l'actuel Intercity Flute Players de Berne, ensemble professionnel de flûtistes suisses. Pierre-André Vincent a également composé pour les cinquante ans de l'Ecole sociale de musique de la ville de Lausanne, en 1998, Le Petit Prince du château en planches, opéra pour enfants d'après un conte hongrois. Il compose également, à la demande de Robert Ischer, Il était une fois... un, deux, trois, spectacle musical pour de jeunes musiciens, comédiens et choristes, créé en 2009 à Vevey. Il est membre de la Suisa depuis 1989.


Enfin, Pierre-André Vincent se consacre également à l'enseignement de la flûte: il enseigne à partir de 1972 à l'Institut de Ribaupierre de Lausanne et, depuis 1980, à l'Ecole sociale de musique de la Ville de Lausanne.


Pierre-André Vincent a fait don de l'ensemble de son œuvre, soit une quarantaine de compositions essentiellement manuscrites, aux Archives de la Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne.


SOURCES: sites et références mentionnés; 24 Heures, 1988/12/5; 1988/10/15. [BCUL/MU/bgc/2013/07/30]

 
Archives:
http://www.bcu-lausanne.ch/patrimoine/archives-musicales/liste-des-fonds/
Publications de la BCUL site Riponne:
1er extrait
Vente et commande ici
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Vincent, Pierre-André
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche