BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 U : 4 références
 
 • Unfold 
 • Union chorale de la Tour-de-Peilz 
 • Urfer Albert
 • Urfer Mathieu


Union chorale de la Tour-de-Peilz (1866-)
 


Le 1er avril 1866, douze citoyens de la Tour-de-Peilz se réunissent à l'instigation du professeur Louis Marrel pour fonder une société de chant réservée aux hommes. Ce dernier fixe les statuts dix jours plus tard et devient le premier président-directeur d'une chorale qui compte alors vingt-trois membres. La première représentation publique se déroule au temple de la Tour-de-Peilz, où les chanteurs, accompagnés de la Lyre de Vevey, exécutent plusieurs chants sacrés. Cependant, le nombre d'adhérents n'augmente pas et, en 1870, Louis Marrel, lassé, démissionne, laissant sa place à Frédéric Hahn. L'effectif du chœur se stabilise alors et il multiplie les concours de chœurs en Suisse romande. Après le décès subit de Frédéric Hahn en 1884, Reinhold Bellmann, Gustave Röllin puis Reinhold Bellmann fils se succèdent à la tête d'une chorale désormais importante et réputée: au moment de son cinquantenaire, en 1916, celle-ci compte 50 membres actifs, 194 membres passifs, et 16 membres honoraires. Dès sa fondation, l'Union chorale de la Tour-de-Peilz est membre de la Société cantonale des chanteurs vaudois, organisatrice de rencontres et de concours musicaux. Le chœur atteint même la division supérieure entre 1898 et 1929, ce qui lui permet d'affronter les meilleures sociétés de chant du canton.


Une importante révolution a lieu en 1929, lorsque le directeur de la société Maurice Gaulaz propose la création d'un chœur de dames appelé à collaborer avec l'Union chorale. Cinquante dames répondent à l'invitation, assurant le succès de l'entreprise, et offrant du même coup un nouvel élan et un nouveau répertoire à l'Union Chorale de la Tour-de-Peilz. Cet élan permet à Maurice Gaulaz de laisser sa place à la tête d'une chorale florissante à Carlo Boller, en 1932. Sous la direction experte de ce dernier jusqu'en 1952, année de son décès, le chœur remporte notamment le Concours fédéral de Bâle en 1935, avec la mention très bonne exécution. Il continue son évolution jusqu’à devenir un véritable chœur mixte, en 1956, sous la direction de Robert Mermoud. Désireuse de rendre hommage à Carlo Boller, la chorale choisit une de ses pièces, Hadès et Coré, pour célébrer son centenaire en 1966.


Dirigée par François Forestier de 1971 à 1986, le chœur s'allie fréquemment aux orchestres symphoniques de Suisse romande, bénéficiant ainsi de la collaboration de l'OCL pour chanter les grandes œuvres du répertoire classique. C'est là le véritable âge d'or de la chorale: elle compte alors plus de cent voix. C'est également l'Union chorale de la Tour-de-Peilz qui alimente largement le Chœur d'Orphée lors de la Fête des Vignerons de 1999.


Le jeune chef Nicolas Reymond dirige l'Union chorale de la Tour-de-Peilz depuis février 2007. Elle compte désormais une soixantaine de voix, et se consacre dès lors à un répertoire plus intimiste.


SOURCES: sites et références mentionnés; Union chorale de la Tour-de-Peilz: notice historique publiée à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa fondation: 1866-1916, Vevey, Klausfelder, 1916; Cruchon, Adrien, 75 ans, union chorale de La Tour-de-Peilz, 1866-1941: notice historique, [s.l.]: [s.n.], 1941; Union chorale-choeur mixte : 1866-1966: La Tour-de-Peilz : hommage à Carlo Boller, [s.l.]: [s.n.], [1966]; "La fête des chanteurs vaudois", La Tribune de Lausanne, 1898/06/07, p. 1-2; Feuille d'avis de Lausanne, 1932/09/13, p. 4; "Un nouveau souffle pour l'union chorale", 24 Heures, 2005/07/13, p. 22; "Un choeur qui veut battre malgré tout à l'unisson d'un jeune chef", 24 Heures, 2007/02/09, p. 27. [BCUL/MU/nmo/2013/08/12]

 
Site Internet:
http://www.passionregard.ch/programme/messe-en-re-majeur-dantonin-dvorak/choeur.html
Site web personnel:
http://www.unionchorale.ch
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

1. La Cour des Lys. - 2. La chambre magique Date: 16.12.1953 Int./Part.: Ansermet, Ernest; Orchestre de la Suisse Romande; Union Chorale de la Tour-de-Peilz Emission: Sauvegarde numérique d'archives. OSR, saison 1953-1954
Minutage: 01:07:18
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Union Chorale de la Tour de Peilz
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche