BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 S : 42 références
 
 • Saccon Stefano
 • Samah Karim
 • Sandoz Maurice
 • Sanshiro 
 • Santa Maria Sebastian
 • Sarcloret 
 • Sartoretti Christine
 • Scheder Pierre Dominique
 • Schelling Ernest
 • Scherrer Antonin
 • Schlup Nicolaï
 • Schmidlin Peter
 • Schneider Charles
 • Schulé Bernard
 • Schuricht Carl
 • Schwizgebel Robert
 • Sciboz Sophie
 • Scolari Henri
 • Sens Unik 
 • Sérieyx Auguste
 • Sérieyx Marie-Louise
 • Sevhonkian Lorris
 • Shann Edgard
 • Shovel 
 • Sideburn 
 • Simoncini Ernest
 • Sinfonietta de Lausanne 
 • Sludge 
 • Solange la Frange 
 • Sombart Elizabeth
 • Sonalp 
 • Spalinger René
 • Spiegelberg  Daniel
 • Stade 
 • Starobinski Georges
 • Stauffer Eric
 • Stierlin-Vallon Henri
 • Stravinskii Igor
 • Stress 
 • Strong George Templeton
 • Stuller  Gyula
 • Sutermeister Heinrich


Shovel (1997-2001)
 


Shovel est un groupe lausannois formé de Francisco au chant, Pol et François à la guitare, Raph à la basse et Franck à la batterie. Ces cinq valaisans exilés en terre vaudoise n'en sont pas à leur première tentative musicale, puisque Shovel remplace le groupe Eastwood qui succéda à Motocross. S'il profite de la renommée naissante de Eastwood au milieu des années 1990 pour se faire connaître, Shovel trouve très vite un style qui lui est propre: un métal (néo métal, emocore, ou simplement rock, la définition n'est pas la priorité des membres du groupe) bruitiste mais inspiré et non dépourvu de velléités mélodiques, dans la lignée de Deftones, Tool ou Helmet.


Avec un premier galop d'essai, sous la forme d'un quatre titres, Birth, et la notoriété acquise jusque là par les membres du quintette, Shovel enchaîne très vite les concerts et joue les première parties de Helmet ou Therapy en 1997. Après un passage sur la scène des Eurockéennes de Belfort et du Rock oz'Arènes d'Avenches en 1999, c'est le départ pour la Suède, où Latitude 60° Low, leur premier et unique album, produit par Dan Bergstrand, est enregistré.


2001 sonne le glas de Shovel. Francisco arrête la musique et Pol part travailler dans l'informatique. Pourtant, sous les pseudonymes de Kiki de Montparnasse et Bob Morlock, Franck, également animateur à Couleur 3, et François, journaliste musical au 24 Heures créent dans la foulée Houston Swing Engine. Shovel se reforme en 2008 pour un concert unique, à l'occasion de la dernière soirée du club "Le Romandie" dans sa salle provisoire de la Riponne à Lausanne.

SOURCES: sites et références mentionnés; Julliard, Nicolas, "Shovel exporte son rock sur Canal+", Le Temps, 2000/02/10; "De Motocross à Shovel", Le Temps, 1999/02/04; "A l'affiche: Dolce Vita", 24 Heures, 1998/02/06, p. 52; Chenal, Mathieu, "Bruit et rumeur autour de Shovel", 24 Heures, 1999/02/12, p. 46. [BCUL/MU/nmo/2013/08/07]
 
Sites Internet:
http://www.w-fenec.org/metal/shovel.html
http://stephane.vergeot.free.fr/Web/zique/shovel/shovel_f.htm
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Shovel. Studio 15, Couleur 3 Emission: Sauvegarde d'archives. Couleur 3 Minutage: 00:16:25

Shovel. Studio 15. Rock Oz'Arènes 1999 Emission: Sauvegarde d'archives. Rock Oz'Arènes, Avenches Minutage: 00:49:12
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Shovel
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche