BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 S : 42 références
 
 • Saccon Stefano
 • Samah Karim
 • Sandoz Maurice
 • Sanshiro 
 • Santa Maria Sebastian
 • Sarcloret 
 • Sartoretti Christine
 • Scheder Pierre Dominique
 • Schelling Ernest
 • Scherrer Antonin
 • Schlup Nicolaï
 • Schmidlin Peter
 • Schneider Charles
 • Schulé Bernard
 • Schuricht Carl
 • Schwizgebel Robert
 • Sciboz Sophie
 • Scolari Henri
 • Sens Unik 
 • Sérieyx Auguste
 • Sérieyx Marie-Louise
 • Sevhonkian Lorris
 • Shann Edgard
 • Shovel 
 • Sideburn 
 • Simoncini Ernest
 • Sinfonietta de Lausanne 
 • Sludge 
 • Solange la Frange 
 • Sombart Elizabeth
 • Sonalp 
 • Spalinger René
 • Spiegelberg  Daniel
 • Stade 
 • Starobinski Georges
 • Stauffer Eric
 • Stierlin-Vallon Henri
 • Stravinskii Igor
 • Stress 
 • Strong George Templeton
 • Stuller  Gyula
 • Sutermeister Heinrich


Igor Stravinskii (1882-1971)
(Igor Stravinski, Igor Stravinsky, Igor Strawinski, Igor Strawinsky)
 


Igor Stravinski a illuminé le vingtième siècle par son approche novatrice de la musique classique. Né le 17 juin 1882 au sein d'une famille de musiciens saint-pétersbourgeois, il commence le piano dès ses 8 ans, et accompagne régulièrement son père qui chante comme basse à l'Opéra impérial de Saint-Pétersbourg. Bien qu'indéniablement talentueux pour la musique, le jeune Igor voit ses parents le destiner à des études de droit. C'est pourtant à l'université qu'il fera une rencontre décisive pour sa carrière musicale en la personne de Vladimir Rimsky-Korsakov, fils du célèbre compositeur Nikolaï Rimsky-Korsakov. Stravinski attendra la mort de son père en 1902 pour prendre son indépendance et partir apprendre l'art de la composition et de l'orchestration auprès de cet illustre professeur. Repéré en 1909 lors d'une représentation en hommage à son maître par le créateur des "ballets russes" Serge Diaghilev, Stravinski voit sa carrière musicale débuter véritablement à cette occasion.


Entre 1910 et 1913, il part à Paris et y crée trois ballets pour Diaghilev, L'Oiseau de feu, Petrouchka et Le Sacre du printemps qui sera autant un succès retentissant qu'un sujet de vives polémiques. Il faut dire que l'aspect brutalement dissonant de certains passages avait de quoi dérouter certains spectateurs... Inspirée, fulgurante et imprévisible, sa musique ressemble au folklore russe dont elle est issue.

La première guerre mondiale ainsi que la Révolution russe de 1917 forcent Igor Stravinski à s'exiler et le priveront de sa fortune. Installé à Clarens où il séjourne régulièrement depuis 1910, il crée Les Noces puis Renard sur la base de contes populaires russes. Il partagera également un projet avec Charles-Ferdinand Ramuz et Ernest Ansermet, L'Histoire du Soldat, un spectacle de poche ambulant. Par la suite, il s'installe en France entre 1919 et 1939, prenant même la nationalité de son pays d'accueil. Durant ces années, il fera des tournées dans le monde entier en tant que pianiste ou chef d'orchestre. De nombreux ballets suivront Pulcinella en 1920; mais cette période dite néo-classique est surtout marquée par l'oratorio Oedipus Rex qu'il crée notamment en compagnie de Jean Cocteau. La musique de Stravinski se fait plus ample, moins violente.

Parti pour les États-Unis en 1939, il en acquiert la citoyenneté en 1945 et donne un cycle de conférences, les Poetics of musics, à l'université d'Harvard. Il n'en oublie cependant pas la composition, et écrit des concerti jazz, des symphonies, de nouveaux ballets, ou encore des pièces en série. Le renouvellement est la première caractéristique de l'approche musicale de Stravinski.


Igor Stravinski décède à New York le 1er janvier 1971 à l'âge de 88 ans. Ses obsèques ont lieu à Venise. Ainsi son cercueil peut se trouver aux côtés de celui de son ami et compagnon d'exil Serge Diaghilev.


SOURCES: sites mentionnés; référence mentionnée (2), p. 160 [BCUL/MU/bgc/2013/08/12]
 
Sites Internet:
http://www.memo.fr/Dossier.asp?ID=334
http://www.musiclassics.fr/compositeurs-musique-classique/stravinsky-igor.html
http://www.artsalive.ca/fr/mus/greatcomposers/Stravinsky.html
http://www.montreuxriviera.com/fr/Culture_loisirs/Hotes_celebres_MR/Stravinski
http://fondation-igor-stravinsky.org/web/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Igor Stravinski et Charles-Ferdinand Ramuz Date: 01.04.1981 Emission: Oreille du monde Minutage 00:45:00

Maurice Béjart, 80 ans, revisite sa création des années 1960 «Le Sacre du printemps, l'oiseau de feu» d'Igor Stravinski au Théâtre Beaulieu à Lausanne. Trac de l'avant première et projets d'avenir : Interview de Maurice Béjard, danseur, chorégraphe Date: 30.04.2007 Emission: Journal de midi Minutage 00:03:59
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Stravinsky, Igor
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche