BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 S : 42 références
 
 • Saccon Stefano
 • Samah Karim
 • Sandoz Maurice
 • Sanshiro 
 • Santa Maria Sebastian
 • Sarcloret 
 • Sartoretti Christine
 • Scheder Pierre Dominique
 • Schelling Ernest
 • Scherrer Antonin
 • Schlup Nicolaï
 • Schmidlin Peter
 • Schneider Charles
 • Schulé Bernard
 • Schuricht Carl
 • Schwizgebel Robert
 • Sciboz Sophie
 • Scolari Henri
 • Sens Unik 
 • Sérieyx Auguste
 • Sérieyx Marie-Louise
 • Sevhonkian Lorris
 • Shann Edgard
 • Shovel 
 • Sideburn 
 • Simoncini Ernest
 • Sinfonietta de Lausanne 
 • Sludge 
 • Solange la Frange 
 • Sombart Elizabeth
 • Sonalp 
 • Spalinger René
 • Spiegelberg  Daniel
 • Stade 
 • Starobinski Georges
 • Stauffer Eric
 • Stierlin-Vallon Henri
 • Stravinskii Igor
 • Stress 
 • Strong George Templeton
 • Stuller  Gyula
 • Sutermeister Heinrich


Sideburn (1986-)
(Genocide)
 


Groupe de hard rock yverdonnois, Sideburn, qui s'appelle Genocide jusqu'en 1997, est créé par Roland Pierrehumbert et Fred Gudit en 1986. A l'origine composé de Fred Gudit à la guitare, de J.J. Bozzy à la basse, de Patrick Aeby à la batterie, de Roland Pierrehumbert au chant et de Stéphane Monbaron à la guitare, Genocide donne ses premiers accords post adolescents dans un heavy metal inspiré d'Iron Maiden. Après avoir fait ses armes sur les scènes de Suisse, la trajectoire du groupe décolle véritablement en 1989 avec l'enregistrement à Hambourg d'un premier LP intitulé Roots in Rock. Suivent les albums Showtime en 1992, produit par Jürg Naegeli, et Stranded en 1994, qui permet au groupe d'assurer la première partie de Krokus tout au long de leur tournée.


Dès 1997, le groupe change de style et passe à un son plus orienté hard rock façon AC/DC. Ce changement de style va de pair avec un changement de nom: Sideburn, ou "Rouflaquettes" en français, colle désormais mieux à l'identité du groupe. Leur nouvel album Sell your soul les conduit a jouer la première partie de Kiss devant 11'000 personnes au Hallenstadion de Zürich. Des dissensions internes conduisent à la dissolution du groupe: restent Roland Pierrehumbert et Fred Gudit, rapidement rejoints par David Pariat à la guitare, Lionel Blanc à la batterie et Michel Demierre à la basse. Dans cette formation, la musique prend une tournure bluesy et plus harmonieuse et le groupe signe deux nouveaux albums, Crocodile en 2001 et Gasoline en 2003. Sideburn tourne beaucoup à cette époque, et fait la première partie de groupes tels que Slade, Rose Tatoo ou Thin Lizzy. En 2005, nouveau changement; David Pariat décide de réorienter sa carrière musicale et laisse sa guitare à Boris. Ce changement donne l'occasion à Sideburn de jeter un regard rétrospectif sur vingt premières années d'une carrière mouvementée, avec le best of Archives.

La sortie de cet album coïncide avec une intense série de concerts, qui comprend notamment les premières parties de Motorhead Krokus ou Def Leppard. Mais le meilleur reste à venir et l'album Cherry Red en 2008 marque un tournant dans la trajectoire du quintette: deux chansons, Cherry Red et Live to Rock sont reprises pour le jeu Rock Band 3, et le titre Six feet under figure au générique du huitième épisode de la huitième saison de 24 heures chrono. Fort de son succès, Sideburn enregistre l'album Jail en 2011.


Suite à plusieurs différends, Fred Gudit, co-fondateur du groupe, Boris, à la guitare depuis 2005, et Michel Demierre, bassiste de Sideburn depuis 1999, quittent le groupe en 2011. Désormais composé de Roland Pierrehumbert au chant et à l'harmonica, de Mike Riffart et de Lawrence Lina aux guitares, de Nick Thornton à la basse et de Lionel Blanc à la batterie, le groupe a encore été sollicité par Hollywood: un de leur morceau figure en effet dans le film The Wolverine, sorti en juillet 2013 dans les salles suisses. Sideburn promet également un nouvel album, Electrify, dans le courant de l'année 2013.


SOURCES: sites et références mentionnés; Ravussin, Frédéric, "Des rockers yverdonnois à l'affiche de 24 heures chrono", 24 Heures, 2011/02/16, p. 26; Schibler, Tamlin, "Sideburn replonge dans ses Archives", 24 heures, 2006/02/15; Schibler, Tamlin, "Vingt ans de rock sans concession", 24 Heures, 2005/11/11, p. 24. [BCUL/MU/nmo/2013/08/07]

 
Sites Internet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sideburn
http://www.mx3.ch/artist/sideburn
http://www.auxportesdumetal.com/reviews/Sideburn/sideburn-jail.html
http://www.metalheaven.net/html/sideburn.html
http://www.badreputation.fr/artiste?id=175
Site web personnel:
http://www.sideburn.ch/
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Sideburn
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche