BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 S : 42 références
 
 • Saccon Stefano
 • Samah Karim
 • Sandoz Maurice
 • Sanshiro 
 • Santa Maria Sebastian
 • Sarcloret 
 • Sartoretti Christine
 • Scheder Pierre Dominique
 • Schelling Ernest
 • Scherrer Antonin
 • Schlup Nicolaï
 • Schmidlin Peter
 • Schneider Charles
 • Schulé Bernard
 • Schuricht Carl
 • Schwizgebel Robert
 • Sciboz Sophie
 • Scolari Henri
 • Sens Unik 
 • Sérieyx Auguste
 • Sérieyx Marie-Louise
 • Sevhonkian Lorris
 • Shann Edgard
 • Shovel 
 • Sideburn 
 • Simoncini Ernest
 • Sinfonietta de Lausanne 
 • Sludge 
 • Solange la Frange 
 • Sombart Elizabeth
 • Sonalp 
 • Spalinger René
 • Spiegelberg  Daniel
 • Stade 
 • Starobinski Georges
 • Stauffer Eric
 • Stierlin-Vallon Henri
 • Stravinskii Igor
 • Stress 
 • Strong George Templeton
 • Stuller  Gyula
 • Sutermeister Heinrich


Sarcloret (1951-)
(Michel de Senarclens)
 


Né à Paris le 17 juin 1951, Michel de Senarclens partage sa vie entre la France et la Suisse. Né dans une famille bourgeoise, il quitte la France pour la Suisse en 1957 où son père, juriste, se rapatrie pour raisons professionnelles. Au cours de son adolescence à Genève, Sarclo est d'abord tenté par le théâtre mais c'est finalement la guitare qui retient le plus son attention. Parallèlement à ses premières expériences musicales, il commence des études d'architecture à l'Ecole Polytechnique de Lausanne. En 1977, quelques-uns se souviennent peut-être l'avoir entendu (voire écouté) sur le parvis tout neuf du Centre Georges Pompidou à Paris avec un groupe du nom de La Bande en l'air. En Suisse, il se forge doucement un petit répertoire. Il joue dans les maisons de la culture et en 1979, il donne une série de concerts à travers la Suisse dont un au Festival du Bois de la Bâtie, à Genève.


En 1980, exactement le 24 septembre, Sarclo (plus connu à ses débuts sous le nom de Sarcloret) reçoit son diplôme d'architecte et, le même jour, se marie. Architecture ou pas, dès l'année suivante, il sort son premier album Les plus grands succès de Sarcloret qu'il produit lui-même via sa propre maison, Côtes du Rhône. Il sort deux ans plus tard, Les premiers adieux de Sarcloret. Déjà le personnage pose les marques de son tempérament loin de la norme et du courant commun. Il emprunte les routes à contre courant, râle tout haut, ne prend pas de gants pour exprimer ses malaises, ses contrariétés et ses joies. Riche d'autant de titres que de coups de gueule, la carrière de Sarclo n'est pas dépourvue d'un certain engagement politique. Grinçantes, caustiques et spontanées, ses chansons s'inspirent du quotidien et s'ancrent dans ses émotions.


Auteur de 15 albums entre 1981 et 2012, Sarclo a su s'attacher un public fidèle. Personnage cultivé et iconoclaste, admirateur de Bob Dylan et de Boris Vian, il ne s'est pas fait que des amis tout au long de sa carrière. Il a tout de même vu sa musique récompensée du Prix Georges Brassens en 1990.


Après avoir vécu à Ouchy, au bord du Lac Léman, Sarclo est retourné à Paris en 2008. Il a sorti un 15ème album en 2012 : Gueuler partout comme un putois produit par Napoléon Washington. Les cinq dernières années l'ont également vu retourner à son premier nom d'artiste, Sarclo étant d'une consonance trop proche d'un certain homme politique français... En 2014, il transforme d'anciens ateliers à Montreuil en un théâtre qui porte le nom de Théâtre Chez Thénardier. Le spectacle Mon ombre, d'après le conte d'Andersen, étrenne en mars le Théâtre dans une mise en scène de sa compagne, Mélanie Depuiset, et dans une relecture personnelle de Sarclo. Michel de Senarclens a quatre enfants issus de deux mariages.


SOURCES:sites mentionnés; 24 Heures, 2003/12/06, p. 15 - 2004/07/07, p. 21 avec photo; 24 Heures - éd. Lausanne, 2005/06/05, p. 25 - 2005/09/17 - 2006/10/06, p. 10 avec photo; La Welsch Music; Xavier Alonso, "Sarcloret s'offre un théâtre", 24 Heures, 2014/02/08, p. 31 avec photo. [BCU/Doc. vaudoise/bs/2010/03/03]

 
Sites Internet:
http://mx3.ch/artist/sarclo
http://www.rfimusique.com/siteFr/biographie/biographie_9006.asp
http://www.sarclo.com
http://www.monblog.ch/sarclo/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Entretien avec Sarclo, chanteur genevois Date: 10.2005 Emission: Recto Verso, La Première Minutage: 00:50:09

Entretien avec Sarclo, et Léo Ferré, chanteurs Date: ~10.1991 Emission: Entrée public, Espace 2 Minutage: 01:02:22

Visite de l'appartement lausannois de Sarclo, chanteur Date: 03.2006 Emission: Intérieurs, La Première Minutage: 01:03:38
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Sarclo
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche