BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 S : 42 références
 
 • Saccon Stefano
 • Samah Karim
 • Sandoz Maurice
 • Sanshiro 
 • Santa Maria Sebastian
 • Sarcloret 
 • Sartoretti Christine
 • Scheder Pierre Dominique
 • Schelling Ernest
 • Scherrer Antonin
 • Schlup Nicolaï
 • Schmidlin Peter
 • Schneider Charles
 • Schulé Bernard
 • Schuricht Carl
 • Schwizgebel Robert
 • Sciboz Sophie
 • Scolari Henri
 • Sens Unik 
 • Sérieyx Auguste
 • Sérieyx Marie-Louise
 • Sevhonkian Lorris
 • Shann Edgard
 • Shovel 
 • Sideburn 
 • Simoncini Ernest
 • Sinfonietta de Lausanne 
 • Sludge 
 • Solange la Frange 
 • Sombart Elizabeth
 • Sonalp 
 • Spalinger René
 • Spiegelberg  Daniel
 • Stade 
 • Starobinski Georges
 • Stauffer Eric
 • Stierlin-Vallon Henri
 • Stravinskii Igor
 • Stress 
 • Strong George Templeton
 • Stuller  Gyula
 • Sutermeister Heinrich


Elizabeth Sombart (1958-)
 
Sombart_E_01.jpg
Photo : Sheila McKinnon
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Née en 1958 à Strasbourg, Elizabeth Sombart est la fille de la pianiste géorgienne-écossaise Tamara Khoundadzé et de l'écrivain allemand-roumain Nicolaus Sombart. Elle commence l'étude du piano à 7 ans. Elle entre au conservatoire de sa ville natale et se produit pour la première fois en public à l'âge de 11 ans. Après avoir obtenu le premier prix national de piano et de musique de chambre à 16 ans, elle décide de quitter la France pour perfectionner son art à Buenos Aires avec Bruno-Leonardo Gelber et sa mère. Puis elle complète sa formation auprès de grands maîtres tels Peter Feuchtwanger à Londres et Hilde Langer-Rühl à Vienne où elle approfondit un travail sur l'utilisation de la respiration dans le jeu pianistique. Enfin, elle se rend à l'Université de Mayence où elle poursuit pendant 10 ans des études de phénoménologie musicale auprès de Sergiu Celibidache.


Elizabeth Sombart se produit dans les salles de concert les plus prestigieuses : Théâtre des Champs-Elysées à Paris, Carnegie Hall à New York, Wigmore Hall à Londres, Concertgebouw à Amsterdam, Suntory Hall à Tokyo. Elle fait de la musique de chambre avec Augustin Dumay (violon), Patrick Gallois (flûte), Lluis Claret (violoncelle) et Akiko Nakajima (soprano). Elle se produit notamment avec l'Orchestre national de Lille dirigé par Jean-Claude Casadesus, et au Festival de Strasbourg sous la direction de Theodore Guschlbauer. Elle enregistre pour différents labels et obtient le prix de l'Académie du Disque français.

Les télévisions française et suisse demandent régulièrement la présence d’Elizabeth Sombart : Jacques Chancel l’invite au Grand Echiquier, Eve Ruggieri pour un Musique au Coeur, Jean-Philippe Rapp pour Zig Zag Café à la Télévision Suisse romande, qui lui consacre également en 2003 une émission spéciale dans la série des Grands Entretiens. Le réalisateur suisse Peter Knapp a créé avec elle Confidences pour piano de Bach à Bartók, une anthologie de la musique classique en 50 émissions diffusées par FR3. L’année 2007 voit la sortie du film Elizabeth Sombart, une musique aux couleurs de l’âme, portrait filmé par le journaliste et réalisateur suisse Serge Schmidt sous la caméra de Gérard Bruchez. Elizabeth Sombart a publié aux Editions J.-C. Lattès La musique au coeur de l’émerveillement, aux Editions A. Michel Paroles d’harmonie et aux Editions de l’Hèbe On m’appelle Plume. En 2009, Elizabeth Sombart est nommée chargée de cours à l'EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne). En 2010, elle crée avec Jordi Mora, chef d'orchestre, le Centre Résonnance-CIEPR (Centre International d'Etudes de la Pédagogie Résonnance).


Elizabeth Sombart est la fondatrice de la Fondation Résonnance en France en 1988, en Suisse en 1998, au Liban en 2003 et en Belgique en 2007, dont l'un des buts est d'apporter la musique classique à ceux qui ne peuvent plus se déplacer pour aller l'entendre (EMS, prisons...). La fondation Résonnance offre gratuitement un enseignement du piano de haute qualité sans considération d'âge ou de nationalité et sans examens. De nombreuses filiales ont vu le jour à Morges, Paris, Rome, Barcelone, Louvain, en Bretagne, à Beyrouth et Kaslik.


En 1992, elle reçoit le Prix d'honneur de la Fondation Alsace, et en 2006 elle est élevée par le Ministre français des affaires étrangères au rang de chevalier de l'Ordre national du mérite. En 2015, la Fondation vaudoise pour la culture lui attribue le prix de l'éveil 2015. Elle vit à Morges.


SOURCES: 24 Heures, 2002/04/10, p. 23; 24 Heures, 2008/03/18, p. 25; Revue musicale suisse n°6, Juin 2004, p. 19; Monnat, Lucie, "Rien que de la musique pour atteindre le ciel", 24 Heures, 2011/10/07, p. 40, avec photo. [BCU/MU/bru/2012/0/12]

 
Sites Internet:
http://www.pianobleu.com/actuel/communique20071118.html
http://www.fvpc.ch/cms/index.php/component/k2/item/338-prix-de-l%C3%A9veil-2015
http://www.nds.k12.tr/Elizabeth-SOMBART-Jean-Claude
http://www.cooperation-online.ch/28742
http://www.youtube.com/watch?v=QsM_Xl3U2M0
Site web personnel:
http://www.resonnance.org
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Entretien avec Elizabeth Sombart, pianiste, fondatrice de la fondation d'entraide "Résonnance" Date: 01.12.2008 Int./Part.: Sombart, Elizabeth; Ferla, Patrick Emission : Presque rien sur presque tout Minutage: 1:00:00

Portrait d'Elizabeth Sombart, pianiste (1/3) Date: 2003 Int./Part.: Galland, Martine; Sombart, Elizabeth Emission : Journal infime Minutage: 0:12:14

Rabî'a Al-'Adawiyya et la pianiste Elizabeth Sombart Date: 07.12.2008 Int./Part.: Bobin, Christian Emission : Initiales Minutage: 0:07:03
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Sombart, Elizabeth
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche