BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 R : 27 références
 


Benjamin Righetti (1982-)
 
Righetti_B_01.jpg
Photo : Libre de droit
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Né dans le canton de Neuchâtel en 1982, Benjamin Righetti est l'actuel titulaire des orgues de Saint-François à Lausanne, succédant en 2012 à Jean-François Vaucher. Passionné d'instruments à claviers, il commence ses études musicales au Conservatoire de Neuchâtel, où il étudie le piano avec Laurent Perrenoud de 1990 à 1996. Il s'initie en parallèle à l'orgue avec Robert Märki de 1993 à 1994, avant de suivre des cours privés auprès d'Yves Rechsteiner jusqu'en 1997. Benjamin Righetti quitte alors les rives neuchâteloises pour celles du Léman. Il suit l’enseignement de piano donné par Jean-François Antonioli au Conservatoire de Lausanne entre 1996 et 2003 et poursuit sa formation d'organiste auprès de François Delor au Conservatoire de Genève entre 1997 et 2000. Il termine ses études au Centre d’études supérieures de musique et de danse (CESMD) de Toulouse, où il se perfectionne auprès de Jan-Willem Jansen, Michel Bouvard et Philippe Lefèbvre. Très jeune, en 1997 déjà, il officie comme organiste à Colombier (NE).


De nombreuses récompenses marquent le début de la carrière de Benjamin Righetti, puisqu'il est primé une fois par année de 2002 à 2007. Deuxième prix au Concours Suisse de l'orgue en 2002, il enchaîne avec un troisième prix à la Musica Antiqua de Bruges en 2003 puis avec le troisième prix du Concours international de Tokyo-Musashino en 2004. Il remporte ensuite le Concours Gottfried Silbermann de Freiberg en 2005, le prix du public au Concours international de Chartres en 2006, en enfin le Concours international d'orgue de la ville de Paris en 2007.

Après ses premières prestations aux orgues de Colombier et de Villard-sur-Ollon, il devient titulaire de l'orgue de la Tour-de-Peilz en 2005, où il participe à la rénovation de l'instrument construit en 1991. Il part pour l'église française de Berne et son orgue du XIIIe siècle en 2009, avant de revenir dans le canton de Vaud, à l'église Saint-François de Lausanne, en 2012. Benjamin Righetti enseigne également l'orgue au Conservatoire de Lausanne, à la Haute école de musique de Lausanne ainsi qu'à la Haute Ecole des Arts de Berne.

Il mène une intense activité de concertiste, avec près de 300 concerts à ce jour, dont certains dans des lieux prestigieux : à Notre-Dame de Paris le jour de ses 25 ans, au Festival Toulouse les Orgues, pour les festivités du millénaire de la Cathédrale de Chartres, en soliste avec l’Orchestre de la Suisse romande au Concertgebouw d’Amsterdam et au Victoria Hall à Genève, lors du concert de clôture de la Bachfest au Dom de Freiberg, à l’Hôpital des Vénérables à Séville et à la Cathédrale de Barcelone, pour le 800e concert de la Martinikerk à Groningue, ou sur les orgues historiques de Walker et Schywen au Costa Rica.

Quatre disques témoignent de son talent: la Messe de Chartres de Jacques Charpentier, sorti chez DBA productions en 1996, Triosonaten de Bach sur le label K617, en 2010, la Sonate pour orgue et la Missa Choralis de Liszt, enregistrées avec l'Académie vocale de Suisse romande en 2011, et enfin les Chorals de Franck et de Brahms, toujours sur le même label en 2013.

Egalement compositeur, Benjamin Righetti a écrit quatre pièces pour orgue entre 2005 et 2011: Allegro de concert en fa majeur; Regard vers le royaume; Variations en sol majeur et Ich steh'an deiner Krippen hier pour flûtes et orgue.


La présence de Benjamin Righetti à Lausanne apporte un vent nouveau aux programmes des "Concerts Sainf": synergies nouvelles avec les milieux musicaux de la ville de Lausanne, décloisonnement des institutions et communication plus efficace, Benjamin Righetti ne manque pas d'idées pour dynamiser la musique d'orgue à Lausanne.


SOURCES: sites et références mentionnés; Chenal, Matthieu, "L'orgue dépoussiéré de Benjamin Righetti", 24 Heures, 2007/10/03; "L'organiste vedette est promu à l'église française de Berne", 24 Heures, 2008/10/03, p. 26; Chenal, Matthieu, "La jeunesse s'empare des orgues de Saint-François", 24 Heures, 2012/05/24. [BCUL/MU/nmo/2013/09/09]

 
Sites Internet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Righetti
http://www.cd-baroque.com/index.php/cdbaroque/modules/artiste/benjamin_righetti
http://lngory.free.fr/Righetti.htm
http://issuu.com/sjmw/docs/cv_benjamin_righetti
Site web personnel:
http://www.415.ch/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Rencontre avec Benjamin Righetti, organiste lauréat du Concours Silbermann de Freiberg/Saxe en 2005 Date: 11.11.2005 Int./Part.: Righetti, Benjamin; Amann, Jean-Pierre Emission: Pavillon suisse Minutage: 01:11:53

Concerts de l'Abbatiale de Romainmôtier Date: 08.08.2008 Int./Part.: Righetti, Benjamin; Kolly d'Alba, Rachel; Béguin, Martine Emission: Dare-Dare Minutage: 00:09:43

Interview de Benjamin Righetti, nouvel organiste titulaire de Saint-François Date: 29.05.2012 Int./Part.: Righetti, Benjamin; Froidevaux, Laurence Emission: Dare-Dare Minutage: 00:10:55
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Righetti, Benjamin
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche