BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 R : 27 références
 


André de Ribaupierre (1893-1955)
 


André de Ribaupierre est né à Clarens le 29 mai 1893 dans une famille de mélomanes. Considéré comme le "virtuose" de la fratrie de Ribaupierre, il prend ses premiers cours de violon avec son frère Emile, avant de suivre l'enseignement de Ladislas Gorski, maître polonais établi à Montreux. Il bénéficie par la suite, dès l'âge de dix-sept ans, des conseils d'Ignace Paderewski. André de Ribaupierre débute brillamment sa carrière cette même année avec la Symphonie espagnole de Lalo, jouée à Lausanne. Il part ensuite pour une tournée mondiale qui le mène à Londres, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Allemagne, où il se produit avec le pianiste zurichois Rudolphe Ganz. De retour en Suisse en 1914, il joue comme soliste au sein de l'Orchestre symphonique romand, alors dirigé par Ernest Ansermet, et commence en parallèle une activité de pédagogue au Conservatoire de Lausanne, où il est nommé professeur des classes de virtuosité.


En 1919, il part pour l'Ohio où il rejoint le violoniste et chef d'orchestre belge Eugène Ysaÿe, alors en charge du Conservatoire et de l'Orchestre symphonique de Cincinnati. André de Ribaupierre y poursuit sa formation musicale, reprenant ensuite le poste de professeur de virtuosité au Conservatoire de Cincinnati laissé libre par Ysaÿe en 1921. Il y reste jusqu'en 1923, année où il termine un diplôme à l'Institut de musique de Cleveland puis passe un semestre à la Faculté de musique de l'Université de Californie avant de rentrer à Cleveland pour y devenir, pendant six ans, jusqu'en 1929, directeur de l’enseignement des instruments à cordes et des classes de musique de chambre. Le séjour étasunien d'André de Ribaupierre est également propice à sa carrière d'exécutant. Outre de nombreux récitals et concerts de musique de chambre, il fonde le Quatuor de Ribaupierre à Cleveland, puis le Cleveland Trio, avec lesquels il se produit jusqu'à son retour en Suisse.

C'est, entre autres, l'essor des Instituts de Ribaupierre fondés par son frère Emile et sa sœur Mathilde qui pousse André de Ribaupierre à retrouver la Riviera vaudoise en 1929. Il va, en effet, enseigner au sein de l'institution familiale jusqu'en 1948. En Suisse, il côtoie de près les personnalités musicales de l'époque avec lesquelles il donne régulièrement des concerts, notamment Clara Haskil, Carlo Boller ou Jacqueline Blancart. Il accompagne également les orchestres de la région et enregistre des concerts et émissions radiophoniques. Durant cette période d'intense activité, il offre ses services à de nombreuses écoles de musique: en plus de l'Institut de Ribaupierre, il donne des cours d'interprétation à l'Ecole Normale de Paris, assiste les classes de virtuosité des Conservatoires de Genève et de Bienne et ouvre même des cours de musique aux Haudères, dans le Val d'Hérens.


En 1948 pourtant, à la faveur d'une tournée américaine en compagnie de Jacqueline Blancart, il quitte définitivement la Suisse: il est en effet nommé professeur de l'enseignement supérieur du violon à l'Eastman School of Music de Rochester, l'une des plus prestigieuses écoles de musique du pays. Il occupe ce poste jusqu'à son décès, le 17 janvier 1955.


SOURCES: sites et références mentionnés; Dictionnaire des musiciens suisses, Zürich, Atlantis Verlag, 1964, p. 310; Gos, Charles, "Un artiste suisse à l'étranger: André de Ribaupierre", Patrie suisse, n° 955, 1928/08/29, p. 629-630; Fornerod, Aloys, "Chronique musicale", Tribune de Lausanne, 1955/01/24; "André de Ribaupierre, violoniste, n'est plus", Tribune de Lausanne, 1955/01/18. [BCU/MU/nmo/2013/09/09]

 
Sites Internet:
http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F20734.php
http://www.institutderibaupierre.ch/
http://de.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_de_Ribaupierre
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Hommage au violoniste André de Ribaupierre (1893-1955) : A l'occasion du 20e anniversaire de sa mort Date: 17.01.1975 Int./Part.: Ribaupierre, André de; Jaton, Henri Emission: Sauvegarde d'archives Minutage: 00:04:21
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Ribaupierre, André de
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche