BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 P : 22 références
 


Marcel Papaux (1960-)
 


Né à Fribourg en 1960, Marcel Papaux étudie la batterie tout d’abord au conservatoire de sa ville natale avant de partir à Berlin afin de suivre les cours du trompettiste Americo Bellotto et du batteur Ronnie Stevenson.


Entre 1988 et 1996, il est membre du Big band de Lausanne dirigé alors par le saxophoniste Yvan Ischer. Dans ce cadre, il collabore avec de nombreux musiciens de renommée internationale, notamment l’harmoniciste et guitariste belge Toots Thielemans ainsi que le saxophoniste américain Johnny Griffin. Avec ce dernier, il participe à l’enregistrement en 1990 de A Monk’s Dream du Big band lausannois.

Dès 1993, il rejoint le quintet du guitariste zurichois Harald Haerter avec lequel il parcourt les scènes européennes et étasuniennes tout en collaborant avec les saxophonistes Chris Potter, Joe Lovano et Gary Bartz. En compagnie de Harald Haerter et du saxophoniste Dewey Redman, il sort en 1996 l’album Mostly Live.

En 2003, Marcel Papaux s’associe au pianiste Jean-Christophe Cholet et au contrebassiste Heiri Känzig avec lesquels il enregistre Autumn Circle. Il rejoint également le Inner Language Trio du pianiste zurichois Christoph Stiefel le temps d’un album en 2008.


Depuis 1988, Marcel Papaux enseigne la batterie à l’Ecole de jazz et musique actuelle (EJMA) et, depuis 2006, aux classes jazz de le Haute école de musique de Lausanne (HEMU). Il vit actuellement à Vevey.

 
Site Internet:
http://www.ejma.ch/professeur/papaux-marcel/
Site web personnel:
https://www.nicomonguzzi.com/marcelpapaux/
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Papaux, Marcel
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche