BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 O : 8 références
 


Orchestre de Ribaupierre (1917-)
 


Lorsqu'il crée le 5 juillet 1917 un orchestre à son nom, Emile de Ribaupierre s'inscrit dans l'essor de la musique classique en Suisse romande, particulièrement dans la région lémanique. Inspirée par Ignacy Paderewski, Emile Jaques-Dalcroze, Gustave Doret ou Igor Stravinsky, la jeunesse vaudoise s'éprend de musicalité et trouve dans ces formations naissantes, dont fait partie l'Orchestre de Ribaupierre, au même titre que l'Orchestre de la Suisse romande, un terrain propice à son expression publique. Emile de Ribaupierre comprend très vite que le seul Kursaal de Montreux ne peut suffire à accueillir les musiciens de la Riviera, ni à satisfaire un public de plus en plus mélomane. Il réunit alors dès 1913 un groupe de musiciens dans le but de s'adonner à la musique symphonique. D'abord constitué uniquement de cordes, auxquelles viennent ensuite s'ajouter les vents, l'Orchestre de Ribaupierre trouve dans les instituts créés par son fondateur à Montreux, Vevey et Lausanne, un espace où se réunir. C'est à partir de là que le secrétaire d'alors, E.-W. Rossier, travaille à la création de l'Orchestre et à sa constitution en société.


Emile de de Ribaupierre dirige l'institution jusqu'en 1936 où, après une mauvaise année sur le plan financier, l'Orchestre manque de se dissoudre. Remplacé par son secrétaire E.-W. Rossier, il assure encore la direction de l'ensemble jusqu'en 1962. Il collabore alors avec certains des artistes les plus célèbres de l'époque, comme Alfred Cortot, Emile-Robert Blanchet, Clara Haskil, Nikita Magaloff ou Georges Enesco, avant de laisser son pupitre à Joseph Civil y Castellvi. Aloys Fornerod, Hermann Hertel, l'un des membres fondateurs, Daniel Reichel, Arpad Gerecz, Christian Favre ou Valentin Reymond sont quelques-uns des chefs qui se sont succédé à la tête de l'Orchestre de Ribaupierre jusqu'à son 75e anniversaire en 1992.



C'est le chef genevois d'origine arménienne Luc Baghdassarian qui dirige l'Orchestre de Ribaupierre depuis 1993. Directeur artistique de goût et homme de défi, il emmène ses musiciens amateurs explorer des chefs d’œuvres de la musique classique comme le Requiem de Verdi en 2010 ou la 9e symphonie de Beethoven en 2012. L'orchestre, qui compte actuellement près de huitante musiciens, collabore régulièrement avec le Chœur symphonique de Vevey, également dirigé par Luc Baghdassarian, et se prépare à fêter son centenaire en 2017.


SOURCES: sites et références mentionnés; Chenal, Matthieu, "La 9e de Beethoven exalte une joie désespérée", 24 Heures, 2012/04/27, p. 32; "Il faut rester humble devant cet Everest musical", 24 Heures, 2009/12/08, p. 38; "L'orchestre de Ribaupierre a 50 ans", Feuille d'avis de Lausanne, 1967/03/09; Les 75 ans de l'Orchestre de Ribaupierre: 1917-1992, [Vevey], [Orchestre de Ribaupierre], [1992]; L'Orchestre de Ribaupierre a 50 ans : 1917-1967 : concert du 10 mars 1967, [S.l.]: [s.n.], [1967]. [BCUL/MU/nmo/2013/10/15]

 
Site Internet:
http://csvevey.ch/accueil/lorchestre/
Site web personnel:
http://www.ribaupierre.info/
Archives:
http://www.davel.vd.ch/qfpdavel/0/D467.pdf
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Orchestre de Ribaupierre
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche