BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 O : 8 références
 


Henryk Opienski (1870-1942)
 


Henryk Opienski est né le 13 janvier 1870 à Cracovie en Pologne. Il fait ses études au Collège Sainte-Anne et au Gymnase de Cracovie et commence le violon avec Wladyslaw Zelenski au Conservatoire de Cracovie. Il poursuit ses études musicales à Paris où il travaille le violon avec Ladislas Gorski, le piano avec Ignacy Paderewski et la théorie avec Zygmunt Stojowski. De 1898 à 1901, il est violoniste à l'Orchestre Colonne, ensuite il étudie avec Heinrich Urban au Conservatoire Hoch à Berlin. Il rentre en Pologne, à Varsovie, où il est violoniste à l'Orchestre philharmonique de Varsovie et où il fonde le Chœur philharmonique. En 1904, il étudie à Leipzig la direction d'orchestre avec Arthur Nikisch et la musicologie avec Hugo Riemann. En 1914, il présente sa thèse à l'Université de Leipzig et obtient le grade de docteur pour son ouvrage sur le luthiste Valentin Bakfark.


En 1908, Henryk Opienski est nommé chef d'orchestre de l'Opéra de Varsovie et en 1911 il fonde le premier périodique polonais de musicologie. Compositeur, chef d'orchestre et musicologue, il vit en Suisse de 1914 à 1919 où il organise des concerts, donne des conférences sur la musique polonaise et fonde l'ensemble vocal Motet et Madrigal. En 1920, il rentre à nouveau en Pologne où il dirige le Conservatoire de Poznan. En 1926, il s'établit définitivement à Morges après son mariage avec Lydia Barblan. Il reprend la direction de l'ensemble vocal Motet et Madrigal et donne plus de 200 concerts en Suisse, France, Hollande, Allemagne et Pologne.


Président de la Société vaudoise de musique, Henryk Opienski écrit deux opéras (Jacob le luthiste et Marya), de la musique de chambre, un oratorio (L'enfant prodigue) et trois poèmes symphoniques (Lilla Weneda, L'Amour et le destin et Méditation sur un thème cachoube). En collaboration avec Ignacy Paderewski avec lequel il entretient des liens d'amitié, il publie une édition des lettres de Chopin. Il écrit également un ouvrage sur Paderewski : I.J. Paderewski: esquisse de sa vie et de son oeuvre.


Il décède le 21 janvier 1942 à Morges.


SOURCES: sites mentionnés; Curtat, Robert: Morges : sept siècles d'histoire vivante 1286-1986, Denges-Lausanne, Verseau-Editions, 1986, p. 160; Grove Music Online, Henryk Opienski, Copyright © Oxford University Press 2007 — 2012; Dictionnaire des musiciens suisses, Atlantis Verlag, Zurich, 1964; Aloys Fornerod: Henrik Opienski, Lausanne, Editions SPES, 1942 [BCU/MU/bru/2012/09/11]

 
Site Internet:
http://www.morges-tourisme.ch/fr/culture-patrimoine-morges/hotes-celebres/hotes-celebres-morges/henryk-opiensk...
http://it.wikipedia.org/wiki/Henryk_Opienski
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Interview d'Henryk Opienski, compositeur et chef d'orchestre polonais : A propos de sa carrière à l'occasion de ses 70 ans Date: 13.01.1940 Int./Part.: Opienski, Henryk; Blanc, Fernand-Louis Minutage: 0:22:55

Entretien avec Lydia Barblan, cantatrice et compositeur : A propos du souvenir d'Henryk Opienski et d'Ignacy Jan Paderewski Date: 16.04.1960 Int./Part.: Jaton, Henri; Barblan, Lydia Minutage: 0:09:34
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Opienski, Henryk
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche