BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 52 références
 
 • Maddeford Lee
 • Maffei Fabio
 • Magaloff Nikita
 • Magicrays 
 • Mahaim Ivan
 • Malherbe Ivor
 • Malki 
 • Malo Alberto
 • Mani Claude-André
 • Mani Jacqueline
 • Manser Nathalie
 • Maréchaux Claude
 • Margot François
 • Margot Lucien
 • Markevitch Igor
 • Marville Jovanka
 • Mathieu Chantal
 • Matter Henri-Louis
 • Matter Jean
 • Matthey Jean-Louis
 • Maurice Pierre
 • Mayer Alexander
 • Mayer Pascal
 • Mayor Charles
 • Mebes Susanne
 • Melatonin 
 • Mercury Freddie
 • Mermoud Robert
 • Metianu Lucian
 • Mettraux Blaise
 • Meyer Brigitte
 • Meyer de Stadelhofen Frédéric
 • Meylan André-Daniel
 • Meylan Daniel
 • Meylan Pierre
 • Meylan Raymond
 • Meynent Claude
 • Michael Audrey
 • Michel Alice
 • Michel Matthieu
 • Moeckli Jean-Pierre
 • Molnar Jozsef
 • Monkey3 
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jean-Christophe
 • Monot Jean-François
 • Moór Emánuel
 • Moulin Béatrice
 • Musique-Montagne 
 • MXD 
 • MyBand 
 • Müller  Nono


Claude Meynent (1956-)
 
BCUL_00005842.jpg
Photo : BCUL – L. Dubois
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Né à Rolle le 24 février 1956, Claude Meynent arpente dès son plus jeune âge les ruelles de sa ville natale, armé de son premier tambour. C'est donc tout à fait logiquement qu'il commence à étudier les percussions dès 1965 à Rolle, où une école de musique flambant neuve vient d'être inaugurée. Il y apprend les rudiments de son instrument au contact de Charly Vaudroz, puis intègre pendant onze ans la Société des tambours de Nyon, où il parfait sa formation sous la conduite de Walter Fürrer. Doué pour la percussion mais dans le besoin d'avoir un métier rémunérateur, il effectue un apprentissage de serrurier en carrosserie tout en se rêvant pop star. Il fonde d'ailleurs, en 1974, le Folk club de l’escalier, avec celui qui créera le Paléo Festival de Nyon, Daniel Rossellat. Ce n'est qu'ensuite qu'il entre au Conservatoire de Genève, où il reprend ses études de percussion dans la classe d'Yves Brustaux. Il se perfectionne enfin à l'Ecole de jazz de Montreux, puis à l'Ecole de Jazz et de Musique Actuelle de Lausanne.


Claude Meynent voit sa carrière musicale décoller à la suite de sa rencontre avec le trompettiste lausannois André Besançon, qui lui permet de jouer avec l'ERIC (Ensemble Romand d'Instruments de Cuivre), futur Collège des Cuivres de Suisse Romande (CCSR). En parallèle, il participe aux concerts de l'Orchestre Delta, dont il est tout à la fois responsable, batteur, percussionniste et chanteur. A la fin des années 1990, il fait la rencontre du pianiste et compositeur Nicolaï Schlup ainsi que du tromboniste Serge Schläppi. Ils créent ensemble un trio multi-instrumentiste, avec trombone, basse, harmonica, piano, guitare et percussions, qui se produit jusqu'au milieu des années 2000. Il joue également comme batteur de jazz, tout en composant ou arrangeant des partitions pour tambours et ensembles de percussions.

C'est surtout l'activité pédagogique de Claude Meynent qui l'a fait connaître. Il enseigne en effet la percussion dans les écoles de musique de Rolle, Crissier, Terre-Sainte, ainsi qu'au Conservatoire du Nord Vaudois. Il enseigne aussi la musique dans les offices de perfectionnement scolaire de transition et d'insertion de Morges, Yverdon et Lausanne. Surtout, il est le fondateur, en 1995, du Centre de Percussions de La Côte (CPLC). Sise à Rolle, cette école, la seule école suisse exclusivement dédiée à l'étude des percussions, réunit une quinzaine d'élèves chaque année. Claude Meynant est également le chef titulaire de l'ensemble de percussions de La Côte, qui permet aux jeunes élèves de se produire en public.


Claude Meynent continue ses activités d'enseignement aux Centre de percussions de La Côte, et se produit toujours à la tête de son ensemble. Il participe en parallèle à l'orchestre Couleurs latines, composé de cinq musiciens qui explorent un répertoire international et varié. Il est marié, père de deux enfants, et vit actuellement à Mont-sur-Rolle.


SOURCES: sites et références mentionnés; Martin, Claire, "Sous la loupe: Claude Meynent", A l'unisson, 2008/03, n° 45, p. 21-24; Haehner, Rodolphe, "Le centre de percussions a soufflé ses dix bougies", 24 Heures, 2005/07/11, p. 21; Tissot, Yvonne, "Jeunes percussionnistes sur le devant de la scène", 24 Heures, 2001/07/14, p. 25; "Nyon, initiative du Centre des loisirs", 24 Heures, 1974/05/14, p. 27. [BCUL/MU/nmo/2013/10/22]

 
Sites Internet:
http://orchestrecouleurslatines.jimdo.com/
http://www.emrolle.ch/formations/instrum.php?id=11
http://www.cplc.ch/direction.html
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Octocalba pour 2 percussions Date: 30.05.1987 Int./Part.: Borel, Stéphane; Meynent, Claude Emission: Bourse aux Jeunes Interprètes, Yverdon 1987 Minutage: 00:06:26

15ème Magnitude, pour 2 percussions Date: 03.02.1987 Int./Part.: Borel, Stéphane; Meynent, Claude Emission: SIMC, saison 1986-1987 Minutage: 00:06:18
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Meynent, Claude
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche