BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 52 références
 
 • Maddeford Lee
 • Maffei Fabio
 • Magaloff Nikita
 • Magicrays 
 • Mahaim Ivan
 • Malherbe Ivor
 • Malki 
 • Malo Alberto
 • Mani Claude-André
 • Mani Jacqueline
 • Manser Nathalie
 • Maréchaux Claude
 • Margot François
 • Margot Lucien
 • Markevitch Igor
 • Marville Jovanka
 • Mathieu Chantal
 • Matter Henri-Louis
 • Matter Jean
 • Matthey Jean-Louis
 • Maurice Pierre
 • Mayer Alexander
 • Mayer Pascal
 • Mayor Charles
 • Mebes Susanne
 • Melatonin 
 • Mercury Freddie
 • Mermoud Robert
 • Metianu Lucian
 • Mettraux Blaise
 • Meyer Brigitte
 • Meyer de Stadelhofen Frédéric
 • Meylan André-Daniel
 • Meylan Daniel
 • Meylan Pierre
 • Meylan Raymond
 • Meynent Claude
 • Michael Audrey
 • Michel Alice
 • Michel Matthieu
 • Moeckli Jean-Pierre
 • Molnar Jozsef
 • Monkey3 
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jean-Christophe
 • Monot Jean-François
 • Moór Emánuel
 • Moulin Béatrice
 • Musique-Montagne 
 • MXD 
 • MyBand 
 • Müller  Nono


Pierre Maurice (1868-1936)
 


Issu d’une famille d’origine provençale mais fixée à Genève depuis le 16e siècle, Pierre Maurice naît à Allaman le 13 novembre 1868. Il accomplit ses études au Collège de Genève, ville où il s’initie aux rudiments de la musique et où il travaille notamment l’harmonie avec Hugo de Senger. Après une année passée à Stuttgart, il entreprend une formation de banquier, pour satisfaire à la volonté paternelle, tout en prenant des leçons d’harmonie et de contrepoint avec Emile Jaques-Dalcroze. Peu motivé par les métiers de la finance et toujours plus désireux d’entreprendre des études musicales complètes, Pierre Maurice parvient à convaincre son père qui l’autorise, en 1891, à s’inscrire au Conservatoire de Paris. Il y travaille avec Albert Lavignac, André Gedalge et surtout Jules Massenet et Gabriel Fauré, qui lui enseignent la composition.


A l’issue de ses études, Pierre Maurice est déjà l’auteur de plusieurs mélodies ainsi que de la suite symphonique Pêcheur d’Islande d’après Pierre Loti, qui sera une de ses œuvres les plus fréquemment jouées. Cependant, se sentant de plus en plus attiré par le théâtre lyrique, il entreprend un drame biblique intitulé La fille de Jephté (1899), puis en 1903, il achève Le drapeau blanc, bref opéra en un acte dont la première représentation a lieu au théâtre de Cassel. Fervent admirateur de Wagner, le compositeur s’installe en 1900 à Munich. Sa musique ne tarde pas à rencontrer un accueil très favorable en Allemagne où quelques-unes de ses œuvres scéniques sont créées et parfois reprises dans plusieurs villes. C’est le cas de Misé Brun représenté à Stuttgart en 1908, puis donné notamment à Weimar, Cobourg puis au théâtre allemand de Prague. Cette œuvre obtient d’emblée un vif succès et sera à l'affiche plusieurs fois en Suisse. Pierre Maurice est moins heureux avec Lanval, créé à Weimar en 1913, qui disparaît de l’affiche après quelques représentations. La même année, il achève un opéra en trois actes Andromède qui, suite aux événements de 1914-1918, ne sera donné qu’en 1923 à Bâle.


Les conditions de vie en Allemagne devenant de plus en plus difficiles à cause de la guerre, le compositeur rentre en Suisse en 1917 et s’installe définitivement dans sa propriété La pêcherie à Allaman. Il y écrit notamment deux ballets, plusieurs mélodies, ainsi qu’un ravissant opéra-comique intitulé La nuit tous les chats sont gris (1923) et une opérette, La vengeance du pharaon, qu’il achève en 1935.


Miné par la maladie depuis plusieurs années, Pierre Maurice s’éteint à Allaman le 25 décembre 1936.


SOURCES: sites mentionnés; Pierre Maurice, 1868-1936, Madelaine Maurice, Imprimerie Kundig, Genève 1938; Dictionnaire historique de la Suisse, Regula Puskás © DHS, Berne; Dictionnaire des musiciens suisses, Atlantis-Verlag, Zurich 1964, Historisch-Biographisches Musikerlexikon der Schweiz, Edgar Refardt, Gebrüder Hug & Co., Leipzig-Zurich 1928; Schweizer Musikzeitung 2006/06, p. 17; Schweizer Musikzeitung, 2002/07/08, p. 29; Pierre Maurice, © Oxford University Press 2007 — 2012; [BCU/MU/bru/2012/09/26]

 
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Maurice: Pêcheur d'Islande. Lustspielouvertüre. Orchestre de la Suisse Romande, Hans Haug Date: 20.04.1937 Int./Part.: RSR, Lausanne / Orchestre; Haug, Hans Minutage: 0:27:08
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Maurice, Pierre
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche