BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 52 références
 
 • Maddeford Lee
 • Maffei Fabio
 • Magaloff Nikita
 • Magicrays 
 • Mahaim Ivan
 • Malherbe Ivor
 • Malki 
 • Malo Alberto
 • Mani Claude-André
 • Mani Jacqueline
 • Manser Nathalie
 • Maréchaux Claude
 • Margot François
 • Margot Lucien
 • Markevitch Igor
 • Marville Jovanka
 • Mathieu Chantal
 • Matter Henri-Louis
 • Matter Jean
 • Matthey Jean-Louis
 • Maurice Pierre
 • Mayer Alexander
 • Mayer Pascal
 • Mayor Charles
 • Mebes Susanne
 • Melatonin 
 • Mercury Freddie
 • Mermoud Robert
 • Metianu Lucian
 • Mettraux Blaise
 • Meyer Brigitte
 • Meyer de Stadelhofen Frédéric
 • Meylan André-Daniel
 • Meylan Daniel
 • Meylan Pierre
 • Meylan Raymond
 • Meynent Claude
 • Michael Audrey
 • Michel Alice
 • Michel Matthieu
 • Moeckli Jean-Pierre
 • Molnar Jozsef
 • Monkey3 
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jean-Christophe
 • Monot Jean-François
 • Moór Emánuel
 • Moulin Béatrice
 • Musique-Montagne 
 • MXD 
 • MyBand 
 • Müller  Nono


Claude Maréchaux (1943-)
 
Marechaux_Cl_01.jpg
Photo : Claude Maréchaux
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Né le 3 novembre 1943 à Lausanne, Claude Maréchaux commence le piano à huit ans. Il étudie avec Pierre Cerf, puis avec André Luy. Instituteur de formation, il reste dans l’enseignement pendant huit ans.


Très vite, Claude Maréchaux se sent attiré par la technique d'enregistrement et achète un enregistreur, bricole un amplificateur et monte des haut-parleurs. Il fait œuvre de pionner dans les années soixante. La qualité de son travail plaît. L’Orchestre de la Suisse romande (OSR) et l’Orchestre de chambre de Lausanne (OCL) font appel à ses services. Il abandonne son poste de maître spécialisé pour se consacrer à la production de disques.


Claude Maréchaux est apprécié par les musiciens. Ses connaissances musicales et sa sensibilité font merveilles. Il a notamment enregistré la Fête des Vignerons de 1977, fête pour laquelle il a également composé Le Ballet de machines et l’Orage. Plusieurs musiciens l’ont marqué. Les noms qui surgissent spontanément sont ceux du chef d’orchestre Armin Jordan, du ténor Hugues Cuénod, des organistes André Luy, Pierre Segond et Guy Bovet. Avec ce dernier, il obtient le grand prix du disque en 1986. Lors de la première crise du marché du disque, au début des années quatre-vingt, Claude Maréchaux met en veilleuse son studio d’enregistrement. Il est engagé au CHUV pour collaborer au développement du laboratoire de recherche sur la voix et l’audition. Il crée une base de données pour l’imagerie de l’ORL (Oto-rhino-laryngologie). Après sa retraite en 2008, il se consacre à nouveau à ses passions: la pratique et l'enregistrement de la musique qu’il aime et la photographie.


Claude Maréchaux vit à Croy.


SOURCES: sites mentionnés; 24 Heures 2006/08/07 p. 21 [BCU/MU/bru/2012/09/29]

 
Site Internet:
http://www.romainmotier.ch/contenu/index.php?option=com_content&view=article&id=614&catid=41:ici&Itemid=91
Site web personnel:
http://www.clamason.ch/
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Maréchaux, Claude
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche