BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 52 références
 
 • Maddeford Lee
 • Maffei Fabio
 • Magaloff Nikita
 • Magicrays 
 • Mahaim Ivan
 • Malherbe Ivor
 • Malki 
 • Malo Alberto
 • Mani Claude-André
 • Mani Jacqueline
 • Manser Nathalie
 • Maréchaux Claude
 • Margot François
 • Margot Lucien
 • Markevitch Igor
 • Marville Jovanka
 • Mathieu Chantal
 • Matter Henri-Louis
 • Matter Jean
 • Matthey Jean-Louis
 • Maurice Pierre
 • Mayer Alexander
 • Mayer Pascal
 • Mayor Charles
 • Mebes Susanne
 • Melatonin 
 • Mercury Freddie
 • Mermoud Robert
 • Metianu Lucian
 • Mettraux Blaise
 • Meyer Brigitte
 • Meyer de Stadelhofen Frédéric
 • Meylan André-Daniel
 • Meylan Daniel
 • Meylan Pierre
 • Meylan Raymond
 • Meynent Claude
 • Michael Audrey
 • Michel Alice
 • Michel Matthieu
 • Moeckli Jean-Pierre
 • Molnar Jozsef
 • Monkey3 
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jean-Christophe
 • Monot Jean-François
 • Moór Emánuel
 • Moulin Béatrice
 • Musique-Montagne 
 • MXD 
 • MyBand 
 • Müller  Nono


Magicrays (1989-)
 


Magicrays est un groupe de pop-rock lausannois formé en 1989 autour du chanteur Raphael Enard et du bassiste Wladimir Dudan. Rejoint en 1991 par le guitariste Gregori Rais et un batteur, le groupe se nomme encore Minds of contradiction lorsqu'il sort ses premières chansons et un album intitulé Naked Sound. Rebaptisé Magicrays en 1995, le quatuor devient un quintette. L'arrivée d'une section instrumentale classique - clavier ou violon, partagé entre différents musiciens jusqu'à la titularisation de Christian Figuera aux claviers en 2001 - coïncide avec un changement à la batterie, où Joël Chételat s'impose finalement en 1999.

Magicrays sort quatre albums entre 2000 et 2007. La plupart des titres sont issus de la plume de Raphael Enard, connu également pour sa carrière solo sous le pseudonyme de Raphelson. Si Granted en 2000 reste relativement anonyme, la sortie de Take me home, produit par le label lausannois Gentleman Records (aujourd'hui Two Gentlemen) en 2002, marque les véritables débuts de la formation. On the shoreline en 2004 et Off the map en 2007 sont tous deux produits avec l'aide du musicien anglais John Parish, connu pour avoir travaillé avec Eels et PJ Harvey.

Aujourd'hui en stand by, le groupe lausannois n'a rien produit collectivement depuis 2007 et la sortie conjuguée d'un remix de Take me home et de Off the map, même s'il donne des concerts jusqu'en 2011. Les membres du groupe travaillent désormais à d'autres projets, musicaux ou non.

SOURCES: sites et références mentionnés; Horner, Olivier, "Magicrays, les scintillements d'une pop intimiste et gracile", Le Temps, n° 1965, 2004/06/11; Barras, François, "En tir groupé, MagicRays fait mouche", 24 Heures, 2007/03/13, p. 29; Zacheo, Rocco, "Raphelson, l'introspection plurielle", Le Temps, 2012/01/27; Valet, Fred, "Raphelson, plume solide et élégante", Le Matin, 2012/01/31, p. 27. [BCUL/MU/nmo/2013/07/22]
 
Sites Internet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Magicrays
http://www.indiepedia.de/index.php?title=Magicrays
http://www.auditoire.ch/?p=455
http://www.musique-chroniques.ch/interviews.php?int=magic
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Interview de membres du groupe Magicrays, à l'occasion de leur passage au Festival Métropop 2002 à Lausanne. Au sujet de leur album "Take me home", du groupe et avec écoute d'un titre et autocritique Date: 08.11.2002 Int./Part.: Fighera, Christian; Enard, Raphaël; Dujany, Patrick Emission: Couleur 3 Minutage: 00:08:35

Avec Michel Jordi, horloger et le groupe Magicrays Date: 08.09.2002 Int./Part.: Frésard, Yvan; Magicrays Emission: Soupe est pleine Minutage: 02:03:13
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Magicrays
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche