BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 52 références
 
 • Maddeford Lee
 • Maffei Fabio
 • Magaloff Nikita
 • Magicrays 
 • Mahaim Ivan
 • Malherbe Ivor
 • Malki 
 • Malo Alberto
 • Mani Claude-André
 • Mani Jacqueline
 • Manser Nathalie
 • Maréchaux Claude
 • Margot François
 • Margot Lucien
 • Markevitch Igor
 • Marville Jovanka
 • Mathieu Chantal
 • Matter Henri-Louis
 • Matter Jean
 • Matthey Jean-Louis
 • Maurice Pierre
 • Mayer Alexander
 • Mayer Pascal
 • Mayor Charles
 • Mebes Susanne
 • Melatonin 
 • Mercury Freddie
 • Mermoud Robert
 • Metianu Lucian
 • Mettraux Blaise
 • Meyer Brigitte
 • Meyer de Stadelhofen Frédéric
 • Meylan André-Daniel
 • Meylan Daniel
 • Meylan Pierre
 • Meylan Raymond
 • Meynent Claude
 • Michael Audrey
 • Michel Alice
 • Michel Matthieu
 • Moeckli Jean-Pierre
 • Molnar Jozsef
 • Monkey3 
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jean-Christophe
 • Monot Jean-François
 • Moór Emánuel
 • Moulin Béatrice
 • Musique-Montagne 
 • MXD 
 • MyBand 
 • Müller  Nono


Jean-François Monnard (1941-)
 


Né le 4 novembre 1941 à Daillens, Jean-François Monnard passe son enfance à Payerne, où il fréquente le Collège secondaire. Après avoir obtenu son diplôme de baccalauréat au Collège Saint-Michel à Fribourg, il s’inscrit à la faculté de droit de l’Université de Lausanne pour rassurer ses parents. Une fois sa licence en poche, il décide de se consacrer entièrement à la musique. Très jeune, il prend des cours de piano avant de poursuivre sa formation musicale au Conservatoire de Lausanne. En 1964, il se rend à Essen, à la Folkwang Hochschule, pour travailler la direction d’orchestre avec Heinz Dressel et les branches théoriques avec Krzysztof Penderecki. Pour parfaire ses connaissances, il participe aux cours internationaux de musique contemporaine à Darmstadt et suit l’enseignement de Jean Fournet à Hilversum. Parallèlement, il est l'auteur d'un petit recueil de poèmes, Marée, paru en 1962.


Lauréat d’un concours de direction organisé par l'Orchestre de la Tonhalle de Zurich en 1970, Jean-François Monnard est rapidement appelé au pupitre des principaux orchestres symphoniques de Suisse. De nombreux engagements le conduisent dans toute l’Europe, aux États-Unis et à Taiwan. Il dirige notamment l'Orchestre de chambre du Colorado Music Festival, l'Orchestre de la résidence de La Haye, l'Orchestre du Norddeutscher Rundfunk à Hanovre, la Nordwestdeutsche Philharmonie, la Philharmonia Hungarica, l'Orchestre philharmonique de Stockholm et l'Orchestre symphonique de l’ORF à Vienne. Il est l’hôte des opéras de Bordeaux, Catania, Dortmund et Leipzig. Son parcours le destine également à effectuer des créations d’œuvres lyriques et symphoniques : Kyberiade de Krzysztof Meyer (1986), Bozzetto siciliano de Sylvano Bussotti (1990) et Trama II per clarinetto, orchestra e live electronics de Luca Francesconi (1993). En 1988, il est nommé directeur de l'opéra d'Osnabruck.


Suite à un traumatisme auditif, Jean-François Monnard renonce à diriger en 1998 et se reconvertit dans l’administration artistique. C’est ainsi qu’il est appelé à la Deutsche Oper de Berlin, où il occupe le poste de directeur du planning et du casting jusqu’en 2007. De retour en Suisse, il est nommé directeur adjoint du Septembre musical Montreux-Vevey et chargé de la planification artistique du Grand Théâtre de Genève jusqu'en 2012.


Jean-François Monnard réalise, sur la demande des éditions Breitkopf & Härtel, une nouvelle édition critique des œuvres symphoniques de Ravel. Essayiste par tempérament, il publie de nombreux articles dans divers programmes, quotidiens et périodiques, et participe à une série d’émissions sur Espace 2 dans le cadre de "Musique en mémoire". A l’occasion du centième anniversaire de la naissance d’Igor Markevitch en 2012, il réalise en collaboration avec le Château de Chillon, une exposition à la mémoire de cet artiste dont le rayonnement a été considérable dans la région lémanique.


SOURCES: sites mentionnés; J.-M. Spothelfer, Les Zofingiens : Livre d'Or de la Section vaudoise, Yens, Saint-Gingolph, Ed. Cabédita, 1995; Monnard, Jean-François, Marée : poèmes 1960-1962, Lausanne, Ed. Spes, 1962 [BCU/MU/bru/2012/10/30]

 
Site Internet:
http://www.musinfo.ch/index.php?content=maske_personen&pers_id=1087
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%C3%A7ois_Monnard
http://www.chillon.ch/fr/
http://www.septmus.ch/fr/fondation/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Berlin, un siècle d'opéra (1/5) Date: 14.01.2008 Int./Part.: Monnard, Jean-François; Rieder, Jean-Luc Emission : Musique en mémoire Minutage: 0:58:27

Le chant straussien. Quelques figures légendaires parmi les interprètes de Richard Strauss (1/5) : Salomé, Elektra Date: 28.09.2009 Int./Part.: Rieder, Jean-Luc; Monnard, Jean-François Emission : Musique en mémoire Minutage: 0:58:08

1. Interview de Roger Vrigny, écrivain : A propos de son roman "La Nuit de Mougins". - 2. Chronique poétique de Richard-Edouard Bernard. - 3. Interview de Jean-François Monnard, chroniqueur littéraire et musical : A propos du Prix des poètes suisses de langue française. - 4. Chronique de Léon Savary Date: 19.09.1963 Int./Part.: Bernard, Richard-Edouard; Valbert, Gérard; Vrigny, Roger; Ruegg, Pierre; Lang, Pierre; Savary, Léon; Schlumberger, Evelyne; Monnard, Jean-François Emission : Semaine littéraire Minutage: 0:30:10
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche