BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 52 références
 
 • Maddeford Lee
 • Maffei Fabio
 • Magaloff Nikita
 • Magicrays 
 • Mahaim Ivan
 • Malherbe Ivor
 • Malki 
 • Malo Alberto
 • Mani Claude-André
 • Mani Jacqueline
 • Manser Nathalie
 • Maréchaux Claude
 • Margot François
 • Margot Lucien
 • Markevitch Igor
 • Marville Jovanka
 • Mathieu Chantal
 • Matter Henri-Louis
 • Matter Jean
 • Matthey Jean-Louis
 • Maurice Pierre
 • Mayer Alexander
 • Mayer Pascal
 • Mayor Charles
 • Mebes Susanne
 • Melatonin 
 • Mercury Freddie
 • Mermoud Robert
 • Metianu Lucian
 • Mettraux Blaise
 • Meyer Brigitte
 • Meyer de Stadelhofen Frédéric
 • Meylan André-Daniel
 • Meylan Daniel
 • Meylan Pierre
 • Meylan Raymond
 • Meynent Claude
 • Michael Audrey
 • Michel Alice
 • Michel Matthieu
 • Moeckli Jean-Pierre
 • Molnar Jozsef
 • Monkey3 
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jean-Christophe
 • Monot Jean-François
 • Moór Emánuel
 • Moulin Béatrice
 • Musique-Montagne 
 • MXD 
 • MyBand 
 • Müller  Nono


Jean-François Monot (1949-)
 


Jean-François Monot est né à Lausanne en 1949. Il suit des études aux conservatoires à Lausanne et à Genève puis apprend la direction d’orchestre avec Igor Markévitch à Monte-Carlo et avec Jean-Marie Auberson, dont il sera l’assistant. Également attiré par la musique de scène, il compose ses premiers essais dans ce domaine à l’âge de sept-huit ans. Adolescent, il participe au Groupe de Musique contemporaine créé par le compositeur Rainer Boesch, alors directeur du conservatoire de Lausanne et écrit plusieurs compositions pour des concerts expérimentaux qui se sont donnés dans différentes villes de Suisse. Il commence sa carrière professionnelle en Allemagne à Coburg, Hof et Luneburg où il sera successivement répétiteur, chef assistant puis 2ème chef.


De 1976 à 1978, il est engagé comme chef des choeurs de Radio France, et travaille entre autre avec Bernstein, Ernest Bour et Santi. Au fil des ans ses différentes activités musicales le conduisent à Bâle, Genève, Lausanne, Angers où il effectue plusieurs enregistrements radiophoniques avec les Orchestres de la Suisse Romande, l'Orchestre-Symphonique de Radio-Bâle et l'Orchestre de Chambre de Lausanne.

Au début des années quatre-vingt, il devient l’assistant de Marc Soustrot au Grand Théâtre de Genève, avant de partir pour la France et Angers en 1987. Il y devient chef permanent et conseiller musical de l’Opéra d’Angers, fonctions qu'il assumera pendant dix saisons. Depuis 1996, il partage son activité entre l’Opéra d’Angers, où il continue à diriger en temps que chef invité, la réalisation de nombreux concerts avec des chorales et l’Ensemble instrumental Pygmalion-Anjou qu’il a fondé en 1993.

Toujours intéressé par la scène, il compose pour plusieurs théâtres d’Allemagne et de Suisse, et comme de la musique de scène à l’opérette il n’y a qu’un pas, Jean-François Monot le franchit en 1998 avec d’autant plus de plaisir qu’il aime aussi écrire. Il conçoit alors La Chemise donné à l’Opéra d’Angers et de Vevey. On lui doit enfin la musique du film «La Guerre dans le Haut Pays» de Francis Reusser.

Dès 2005, il se pose en terres helvétiques et succède à André Charlet à la direction de la Chorale du Brassus. Cela ne l'empêche pas d'avoir des envies d'ailleurs, et il est à la tête de l’Orchestre philharmonique de Marseille entre 2006 et 2007 pour l’exécution de la “Sérénade“ de Britten. Cette même année 2006, il reprendra la direction de l’Helvétienne d’Aigle, société avec laquelle il nourrit de grands projets. En 2008, à la tête de l’OCL, il dirige la “Missa di gloria“ de Mascagni, messe donnée pour la toute première fois en Suisse. Il garde en parallèle un œil attentif sur ce qui se fait en Suisse romande, et reste très actif dans la direction de choeur. Il a par exemple dirigé un chœur formé des étudiants des Hautes écoles de musique de Sion et de Lausanne pour La Traviata de Verdi en 2011.

SOURCES: sites mentionnés [BCU/Musicologie/fru/2007/bs/2010/04]
 
Sites Internet:
http://operatraviata.files.wordpress.com/2010/08/traviatta_dirmusicale.pdf
http://www.brassus.ch/chorale/francais/Monot.php
http://choeur.ch/sites/default/files/ALU%2047%20J.-F.%20MONOT.pdf
http://www.bonnenouvelle.ch/20090428977/20-mai-2009/spiritualite/une-musique-contemporaine-pour-mieux-mediter....
http://www.sevj.ch/societe_electrique/videoplayer.html?idShow=658
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne
Entretien avec Jean-François Monot Date: 04.1988 Émission: Eternel présent, Espace 2 Minutage: 00:31:46
Jean-François Monot, chef d'orchestre : Souvenirs autobiographiques lus par Gilles Caraman Date: 22.05.1988 Émission: Les croissants sont meilleurs le dimanche, La Première Minutage: 00:50:48
Entretien avec Jean-François Monot, compositeur et chef d'orchestre : A propos de "La Chemise" de Jean-François Monot joué au Théâtre de Vevey Date: 15.12.2001 Émission: A l'Opéra, Espace 2 Minutage: 00:11:19
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Monot, Jean-François
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche