BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 52 références
 
 • Maddeford Lee
 • Maffei Fabio
 • Magaloff Nikita
 • Magicrays 
 • Mahaim Ivan
 • Malherbe Ivor
 • Malki 
 • Malo Alberto
 • Mani Claude-André
 • Mani Jacqueline
 • Manser Nathalie
 • Maréchaux Claude
 • Margot François
 • Margot Lucien
 • Markevitch Igor
 • Marville Jovanka
 • Mathieu Chantal
 • Matter Henri-Louis
 • Matter Jean
 • Matthey Jean-Louis
 • Maurice Pierre
 • Mayer Alexander
 • Mayer Pascal
 • Mayor Charles
 • Mebes Susanne
 • Melatonin 
 • Mercury Freddie
 • Mermoud Robert
 • Metianu Lucian
 • Mettraux Blaise
 • Meyer Brigitte
 • Meyer de Stadelhofen Frédéric
 • Meylan André-Daniel
 • Meylan Daniel
 • Meylan Pierre
 • Meylan Raymond
 • Meynent Claude
 • Michael Audrey
 • Michel Alice
 • Michel Matthieu
 • Moeckli Jean-Pierre
 • Molnar Jozsef
 • Monkey3 
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jean-Christophe
 • Monot Jean-François
 • Moór Emánuel
 • Moulin Béatrice
 • Musique-Montagne 
 • MXD 
 • MyBand 
 • Müller  Nono


Pierre Meylan (1908-1974)
 


Pierre Meylan est né le 22 octobre 1908 à Lucens. Il suit des études de philologie à l'Université de Lausanne et obtient en même temps le diplôme de perfectionnement de piano à l'Institut de Ribaupierre dans la classe de Boris Roubakine. Il étudie également à la Halle et à Leipzig.


Professeur et écrivain, Pierre Meylan enseigne durant près de trente ans le français, l'allemand, l'histoire et l'histoire de l'art à l'Ecole supérieure de commerce de Lausanne. En marge de son enseignement, il publie de nombreux essais et articles, principalement sur les rapports entre la littérature et la musique. Il écrit pour la plupart des grands journaux en Suisse romande ainsi que pour des revues spécialisées à l'étranger, et collabore même au Larousse de la Musique. Dès 1949, il est membre du conseil de rédaction des Feuilles Musicales de Lausanne aux côtés de Constantin Regamey, puis en 1953, il assume la direction de la Revue musicale de Suisse romande. Il travaille également pour la radio à Lausanne et à Genève, où il présente des émissions sur Roussel, Duparc et Stravinsky notamment.


Pierre Meylan décède en mai 1974. Il est à l'origine d'un projet destiné à récompenser et encourager la recherche musicologique et musicographique en Suisse romande. Le Prix Meylan, créé en 1975, est ainsi attribué chaque année impaire à une personnalité du paysage musical romand.


Un fonds Pierre Meylan a été créé à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne.


SOURCES: sites et références mentionnés ; Morges sept siècles d'histoire vivante, 1286-1986, pp. 158 ; Dictionnaire des musiciens suisses, Zurich, Atlantis Verlag, 1964, pp. 257-58; Ecrits sur la musique E.T.A. Hoffmann ; trad. de Brigitte Hébert et de Alain Montandon (Lausanne : L'Age d'Homme, 1985) ; Rapin, Jean-Jacques, Le Prix Pierre et Louisa Meylan In: Revue musicale de Suisse romande. - Yverdon. - 1979, No 2, p. 46-47 [BCU/MU/efo/2011/01]

 
Site Internet:
http://www.kulturfoerderung.ch/address/701/
Archives:
http://www.bcu-lausanne.ch/patrimoine/archives-musicales/liste-des-fonds/
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche