BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 K : 14 références
 


Hervé Klopfenstein (1957-)
 
Klopfenstein_H_01.jpg
Photo : Pénélope Henriod
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Né à Paris le 25 novembre 1957, Hervé Klopfenstein est le fils de René Klopfenstein, chef d'orchestre, et de Nicole Hirsch, journaliste. Il suit des études aux conservatoires de Nice, Lyon et Lausanne. Très vite ses talents lui permettent d'exercer professionnellement la flûte, que ce soit en récital, en soliste ou en tant que musicien d’orchestre. Il intègre notamment l'Orchestre de la Suisse italienne et l'Orchestre mondial des jeunesses musicales. Musicien reconnu, il n'en reste pas moins passionné par la théorie musicale qu'il enseigne jusqu’en 1987 dans les classes professionnelles du Conservatoire de Lausanne. Parallèlement à cela, il suit des cours de direction d’orchestre avec Helmut Rilling à la Bachakademie de Stuttgart, mais aussi avec René Klopfenstein et Pierre Dervaux à Paris, ainsi que des cours de musicologie sous l'égide de Jacques Chailley et de Pierrette Mari à la Sorbonne.


Sa première mission d'envergure intervient en 1982 lorsqu'il est nommé chef titulaire de l’Orchestre symphonique lausannois. Il restructurera et développera cette institution au fil des années pour lui donner le rayonnement qu’on lui connaît aujourd’hui sous le nom d’Orchestre symphonique et universitaire de Lausanne. De 1984 à 2002, il dirige la Landwehr de Fribourg qu'il conduit de succès en succès lors de tournées en Suisse et à l’étranger et dans quelques-uns des cadres les plus prestigieux, comme le Carnegie Hall, le Sidney Opera House, le Teatro Colon de Buenos Aires, l’Opéra Garnier de Monte Carlo ou encore la Tonhalle de Zurich. Entre 1989 et 2013, Hervé Klopfenstein est également à la tête de l’Orchestre symphonique genevois. L'enregistrement de concertos de Schumann et de Brahms avec ce même orchestre lui a valu une invitation à France Musique pour évoquer son travail artistique et pédagogique en Suisse romande. Sa passion innée pour la pédagogie l’a naturellement amené à enseigner la direction d’orchestre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, institution dont il est également chef titulaire des formations orchestrales.


Bien qu’Hervé Klopfenstein ait reçu plusieurs prix à l’étranger et qu'il ait ainsi eu la possibilité de diriger de prestigieux ensembles comme l'Orchestre symphonique de Berlin, celui de Prague, ou encore l’Orchestre international des jeunesses musicales, il s’est toujours consacré en priorité à la formation et au développement des ensembles de sa région, activités qui restent sa véritable passion.


Hervé Klopfenstein a reçu le 1er prix de flûte du Conservatoire de Nice en 1976, puis les médailles d'harmonie et de contrepoint au Conservatoire de Lyon en 1977. Primé à Lausanne, où il reçoit le prix de virtuosité de flûte en 1980, il est reconnu internationalement puisqu'il reçoit le 1er prix de la Confédération internationale des Sociétés de musique en 1996. Ancien directeur du Festival de Montreux, Hervé Klopfenstein est lauréat du prix culturel de la Fondation Leenaards 2003.


En juin 2009, Hervé Klopfenstein remplace Pierre Wavre à la tête du Conservatoire de Lausanne. Depuis 2010, Hervé Klopfenstein est Directeur général de la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) pour les classes professionnelles, jazz inclus, et du Conservatoire de Lausanne. La HEMU Lausanne déploie également ses activités sur les sites de Fribourg et de Sion.


SOURCES: sites mentionnés; Cerf, Tristan, "Hervé Klopfenstein, le chef qui aime les musiciens amateurs" Le Temps, 1999/11/27; 24 Heures, 2001/16/11; Le Temps 2003/12/16, p. 34; Revue musicale suisse 2003/03/07-08, p. 13-14; L'Hebdo, 2005/02/03, p. 82; Jean-Louis Matthey, "L'essentiel, c'est transmettre", in Revue musicale suisse, 2010, N° 4, p. 13-14; Chenal, Matthieu, "On ne peut pas nous accuser de créer une coquille vide", 24 Heures, 2010/09/16, p. 38; Chenal, Matthieu, "Un bricoleur dans la lune devenu bâtisseur", 24 Heures, 2015/02/09, p. 28, avec photographie. [BCUL/MU/bs/2009/06/23; #MAJ15SUK]

 
Sites Internet:
http://www2.unil.ch/osul/index.php?page=notre-chef
http://www.rmsr.ch/articles/2009-4/klopfenstein.htm
http://www.symph.ch/l-osg/les-chefs.html
http://www.rts.ch/espace-2/programmes/comme-il-vous-plaira/3384528-herve-klopfenstein-chef-d-orchestre-et-dire...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Herv%C3%A9_Klopfenstein
http://fr.podcastmanager.fr/episode-4-interview.de.herve.klopfenstein-podcast-38706.html
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne


Comment apprend-on l'orchestre ? : Rencontre avec Hervé Klopfenstein, chef d'orchestre et des membres de l'Orchestre de chambre de Lausanne Date: 01.12.2005 Emission: Dare-Dare Minutage: 00:26:10


Entretien avec Hervé Klopfenstein, chef d'orchestre et Andras Schiff, pianiste Date: 22.03.1994 Emission: Carnet de notes Minutage: 00:22:04


Fribourg. La Landwehr dit oui à la mixité et les femmes pourront postuler : Interview d'Hervé Klopfenstein, directeur Date: 14.02.1998 Emission: Journal du matin, La Première Minutage: 00:01:06

Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Klopfenstein, Hervé
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche