BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 J : 12 références
 
 • Jaccottet Christiane
 • Jaques-Dalcroze Emile
 • Jaton Henri
 • Jaunin Simon
 • Jeanneret Albert
 • Joerin-Margot Geneviève
 • John Dear 
 • Joost Pierre
 • Jordan Armin
 • Jordan Michel
 • Juon Paul
 • Juvet Patrick


Emile Jaques-Dalcroze (1865-1950)
 


Originaire de Sainte-Croix et Genève, Emile-Henri Jaques-Dalcroze naît le 6 juillet 1865 à Vienne. Dès 1875, il habite Genève et y fait sa scolarité et ses premières études musicales. Il part ensuite se perfectionner à Paris et à Vienne.


Compositeur et pédagogue, fondateur de la "gymnastique rythmique", nombre de ses chansons populaires célèbrent la Romandie et il y est extrêmement connu pour ses mélodies. En 1892, il est nommé professeur d'harmonie au Conservatoire de Genève. Dès lors la pédagogie prendra une place de plus en plus prépondérante dans ses préoccupations. Il développe alors une méthode basée sur la perception corporelle de la musique. En 1910, il ouvre une école à Dresde (Allemagne), qui connaît un grand succès. Se trouvant à Genève pour la création du Festspiel La Fête de Juin au début de la Première Guerre mondiale, il ne peut retourner en Allemagne, et fonde en 1915 l'Institut Jaques-Dalcroze. La méthode dalcrozienne, qui inclut l'éducation de l'oreille et l'art de l'improvisation, exerça une forte influence sur l'enseignement de la musique et sur la pédagogie curative. Elle contribua au développement de la danse expressive et de la pantomime. Son auteur la présenta dans toute l'Europe au travers de plus de 350 publications et conférences.


Une rue de Lausanne porte son nom.


Officier de la Légion d'honneur (1929), docteur honoris causa des universités de Chicago (1937), Lausanne (1945), Clermont-Ferrand (1948) et Genève (1948), prix de musique de la Ville de Genève (1947), Emile Jaques-Dalcroze décède le 1er juillet 1950 à Genève.


SOURCES: sites mentionnés; Livre d'or, Belles-Lettres de Lausanne, 1806-1981; La Revue de Belles-Lettres, 1952, no 3 consacré à Emile Jaques-Dalcroze; René Jasinsky La Revue de Belles-Lettres, 1950, no 6, p. 22-28; La Revue de Belles-Lettres, 1935, no 4, p. 1-21 consacrées à Jaques-Dalcroze; Patrie suisse, 1894, no 14 p. 105; cliché Brooke et Kuhn d'après une photographie de J. Lacroix Genève; M.-L. Bachmann La rythmique Jaques-Dalcroze 1984; E. Vanderspar The Dalcroze Handbook, 1984; J.-C. Mayor Rythme et joie avec Emile Jaques-Dalcroze, 1996; J. Gobbert Zur Methode Jaques-Dalcroze, 1998; J. Tchamkerten, éd., Emile Jaques-Dalcroze, 2000; A. Berchtold Emile Jaques-Dalcroze et son temps, 2000 [BCUL/MU/vm/2011/08/23]

 
Site Internet:
http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F9499.php
http://www.24heures.ch/vaud-regions/1903-dalcroze-porte-haut-pays/story/26312067?dossier_id=1209
Site web personnel:
http://www.dalcroze.ch/
Archives:
http://www.rts.ch/archives/radio/divers/emission-sans-nom/3266151-la-radio-pedagogue-03-06-1944.html
http://www.rts.ch/archives/radio/divers/emission-sans-nom/3266948-j-dalcroze-1er-aout-01-08-1941.html
http://www.rts.ch/archives/radio/divers/emission-sans-nom/3253202-e-jacques-dalcroze-01-01-1939.html
http://www.bcu-lausanne.ch/patrimoine/archives-musicales/liste-des-fonds/
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Jaques-Dalcroze, Emile
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche