BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 F : 21 références
 


Famille Bou (1998-2008)
(Claire Chappuis; Jérôme Devolz; Marc Emery)
 


La Famille Bou est un groupe de musique pop, trip-hop et jazz suisse romand formé à Morges en 1998 par trois amis de gymnase: la chanteuse Claire Chappuis, le bassiste Jérôme Devolz et le claviériste Marc Emery. Claire Chappuis entreprend des études de chant lyrique et de music-hall qui la conduisent à Vienne et aux Etats-Unis; Marc Emery se forme à l'école HEC de Lausanne et dans le label jazz de Warner jazz de Paris et Jérôme Devolz entreprend des études pédagogiques et psychologiques. La violoncelliste Laura Vinckenbosch, plus tard docteur ès mathématiques, rejoint le groupe et participe à toute l'aventure. En plus de dix ans de collaboration, le groupe s'est toujours uni autour des valeurs de respect, d'estime et d'amitié.


En 2000, la Famille Bou auto-produit un disque compact de démonstration comportant six titres. Il devient rapidement le seul groupe suisse à avoir fait sa première scène sur la chaîne française M6, invité par l'émission "Hit machines". Dès lors, c'est le succès. La Famille Bou joue dans les salles les plus célèbres de Suisse, comme l'Usine à Genève, le Fri-Son de Fribourg ou la Rote Fabrik de Zurich. Il enregistre en 2002 un premier opus, Open doors (Disques Office) jugé efficace et novateur par les fans, pas encore assez personnel par une partie de la critique - reproche auquel répond brillamment cinq ans plus tard le deuxième album du groupe, unanimement salué par la presse et le public. Entre-temps, le groupe se produit à une cadence de deux concerts par mois, notamment au Bex Rock Festival et au Festival-off du Montreux Jazz Festival. Partant à la conquête de la Suisse allemande, la Famille Bou se voit nominée en 2003 parmi les trois vainqueurs de la catégorie "Musique électronique de Suisse" du M4Music de Zurich, ce qui lui permet de participer à une compilation électro distribuée internationalement dans les magasins d'habits Diesel.


En 2004, les trois musiciens, qui avaient déjà vendu plus de trois mille disques, aidés par les études de commerce de Marc Emery, fondent leur propre société d'édition, les Editions familiales, qui s'attachent à aider l'exportation de la musique suisse en France. Un an plus tard, le groupe sort une version remasterisée de son premier album pour toucher le public français; aux onze titres de l'album original, les trois musiciens ajoutent une reprise de Plus je te vois de Chet Baker et du titre If I could du pianiste Laurent de Wilde composé avec la chanteuse Malia. Le succès suit et le groupe est salué par la critique (Trax, Elle, A nous Paris, Openmag, Trip-hop.net...) et est invité à l'émission Le Fou du roi de Stéphane Bern, à Sous les étoiles de Serge Levaillant et au téléjournal de France 3-Ile-de-France ainsi qu'à l'émission Mots de minuit de France 2. Il donne des concerts au Batofar, au Baron et à l'Etage (Paris) puis, en 2006 au Balthazar (Marseille), à l'Antirouille (Montpellier) et au Duplex (Grenoble), se faisant presque plus connaître en France qu'en Suisse!


En 2006, le groupe signe avec le label 4art Music et se retrouve distribué dans les bacs... en Pologne. Le premier album a donc été vendu, en quatre ans, à plus de cinq mille exemplaires sur trois territoires différents.


Un second album, comportant dix titres, enregistré au printemps 2007, paraît enfin en Suisse et en France en 2008, sous le titre Come what may!, que les musiciens expliquent par ces mots: "tout est arrivé. Tout peut encore arriver." Cette même année, les musiciens reçoivent une médaille de la Ville de Morges, en tant que "personne ou une association qui s'est engagée en faveur de l'enrichissement et du rayonnement culturel de Morges", ce qui les touche beaucoup.


Famille Bou a mis ses activités entre parenthèses en 2008, à la suite du départ de Marc Emery, pour des raisons professionnelles, à Singapour, où il vit toujours actuellement. Claire Chappuis développe depuis un projet solo et sort, sous le nom de Claire, un album en septembre 2011, From dark to bright, qui reçoit un accueil encourageant de la presse et qu'elle promeut au cours de plusieurs concerts en 2011 et 2012. Elle a produit elle-même cet album avec Yvan Peacemaker (producteur de Stress, Double Pack et d'artistes hip-hop suisses et français). Le disque est paru sous forme digitale uniquement et sous le label indépendant Rainbow Music. Laura Vinckenbosch, aujourd'hui professeur à l'EPFL, continue ses activités de violoncelliste classique. Jérôme Devols a participé à l'enregistrement de l'album de Claire Chappuis. Enfin, les activités es Editions Familiales ont été mises en attente depuis le départ de Marc Emery.


SOURCES: sites et références mentionnés; selon informations de Claire Chappuis; "Exit la Famille Bou, bonjour Claire!", Journal de Morges, 2011/10/07, p. 9; Lathion, "La Famille Bou se réalise dans un disque serein", 24 Heures, 2008/03/29, p. 29; Destraz, Camille, "Les hululements des Bou", 24 Heures, 2008/03/03, p. 29; Jotterand, C., "La Famille Bou s'invite au Domaine", 24 Heures, 2006/08/21, p. 20; "Famille Bou récompensée à Morges", 24 Heures, 2008/10/02, p. 36; Germond, Manon, "Le gymnase réunit les artistes qu'il a enfantés", 24 Heures, 2012/06/06, p. 25. [BCULMU06/BCU/MU/bgc/2013/10/11]

 
Sites Internet:
http://www.mx3.ch/artist/la_famille_bou_2
http://www.leseditionsfamiliales.com/
Site web personnel:
http://www.famillebou.com/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Avec Yvette Jaggi, présidente de Pro Helvetia, et La Famille Bou, groupe musical. Date: 20.01.2002. Int./Part.: Jaggi, Yvette; Inconnus [membres de la Famille Bou]; Voix diverses; Frésard, Ivan. Emission: Soupe est pleine. Minutage: 02:03:09
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Famille Bou
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche