BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 E : 14 références
 


Carl Eschmann-Dumur (1835-1913)
(Karl / Charles Eschmann-Dumur)
 


Karl Eschmann-Dumur naît le 6 juillet 1835 à Wädenswil dans le canton de Zurich. Il étudie le piano sous la férule de son propre cousin, Johann Karl Eschmann (1826-1882).


Très vite, Charles ou Carl Eschmann-Dumur, selon son prénom francisé, enseigne le piano au Conservatoire de musique de Genève. Il s'installe ensuite à Lausanne et, lorsque Gustave-Adolphe Koëlla fonde l'Institut de musique, futur Conservatoire, il en devient professeur de piano. Sa réputation croît rapidement. Il y enseigne au moins jusqu'en 1904. Plusieurs de ses élèves ont eu une carrière de pianiste de renom, comme Jacques Ehrart (1857-1949), Juliette de Crousaz ou encore Jules Nicati, futur directeur du Conservatoire de Lausanne, ainsi que son propre neveu, le pianiste et chef d'orchestre de renommée internationale Rudolph Ganz. Aux côtés du pianiste Charles Blanchet, du violoniste Frédéric Mouton et du violoncelliste Charles Schrivanek, il participe à l'essor impressionnant du Conservatoire qui passe, en cinquante ans, de cinquante à cinq-cents élèves. Il lui arrive régulièrement de diriger l'orchestre du Conservatoire, comme en témoigne son neveu dans un entretien radio-diffusé. Carl Eschmann-Dumur insiste beaucoup sur la technique pianistique, sur la précision des doigtés, bien plus que sur l'interprétation elle-même. Il épouse une pianiste, elle-même professeur du Conservatoire de Lausanne et leur salon devient un lieu musical réputé où l'on entend Fritz Blumer, Ernest Schelling, Rodoph Ganz ou encore Emile-Robert Blanchet.


Charles Eschmann-Dumur a publié plusieurs ouvrages pédagogiques: Rythme et Agilité, Exercices techniques pour le piano, chez Eulenburg à Leipzig, ainsi que le Guide du jeune pianiste, paru à Lausanne, chez Spiess, en 1884, réédité en 1888. Il a également édité les préludes et exercices de Clementi.


Charles Eschmann-Dumur décède à Lausanne le 28 janvier 1913.


SOURCES: sites et références mentionnés; Refardt, Edgar, Historisch-Biographisches Musikerlexikon der Schweiz, Leipzig, Hug & Co, 1928, p. 75; Burdet, Jacques, La musique dans le canton de Vaud, 1904-1939, Lausanne, Payot, 1983, p. 215, 220, 225, 399; Scherrer, Antonin, Conservatoire de Lausanne 1861-2011, Gollion, Infolio, 2011, p. 57; Jaton, Henri, "Rudolph Ganz fête son 90e anniversaire", Tribune de Lausanne, 1967/02/24, p. 2; "La bibliothèque cantonale s'enrichit de 85 000 volumes", Feuille d'avis de Lausanne, 1967/01/31, p. 10; "Trois nonagénaires fêtées ce week-end", Feuille d'avis de Lausanne, 1965/12/20, p. 13; Jaton, Henri, "Les Concerts du Conservatoire", Tribune de Lausanne, 1961/10/27, p. 5. [BCULMU06/BCUL/MU/bgc/2013/11/13]

 
Archives:
https://www.helveticarchives.ch/detail.aspx?ID=325017
http://www.davel.vd.ch/detail.aspx?ID=264798
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Entretien avec Rudolph Ganz, pianiste, chef et compositeur : Ses études à Lausanne, Strasbourg et Berlin [L'enseignement de son oncle Carl Eschmann-Dumur au Conservatoire de Lausanne, l'importance accordée aux doigtés et à la technique, les études parallèles de violoncelle et de direction de Rudolph Ganz, l'exécution du Concerto n°3 pour piano de Beethoven à 17 ans, le départ pour Strasbourg et les études de piano avec Fritz Blumer, la personnalité et l'enseignement de Fritz Blumer ; le répertoire de Rudolph Ganz, son séjour à Berlin où il travaillait avec Busoni, la personnalité de Busoni]. Date: 03.03.1962. Int./Part.: Ganz, Rudolph; Jaton, Henri. Emission: Sauvegarde d'archives. Minutage: 00:06:08
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche