BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 C : 63 références
 
 • Cachemaille Gilles
 • Callirhoé 
 • Calpini Christophe
 • Camerata de Lausanne 
 • Cañizares Yilian
 • Cardinaux Michel
 • Carrot Véronique
 • Cellier Alexandre
 • Cellier Marcel
 • Cerf Jacques
 • Chamorel Christian
 • Chapelle vocale de Romainmôtier 
 • Charlet André
 • Charlet Serge
 • Charlie Vitamine Band 
 • Chatton Pierre
 • Chenal Matthieu
 • Chenaux Antoine
 • Chewy 
 • Chkolnik Ilia
 • Choeur Ardito 
 • Choeur de l'Ecole normale de Lausanne 
 • Choeur de l'Elysée 
 • Choeur de l'Opéra de Lausanne 
 • Choeur de la basilique de Lausanne 
 • Choeur de la Cité de Lausanne 
 • Choeur de la Radio Suisse Romande 
 • Choeur des gymnases lausannois 
 • Choeur Faller 
 • Choeur HEP 
 • Choeur J.S. Bach Lausanne 
 • Choeur Laudate 
 • Choeur Pro Arte de Lausanne 
 • Choeur universitaire de Lausanne 
 • Choeur Vivace 
 • Chollet Anne
 • Chollet Jean
 • Chorale de l'Orient 
 • Chorale de la Pontaise 
 • Chorale du Brassus 
 • Christov Christo
 • Clerc Olivier
 • Clerc Pierre-Alain
 • Coker Paul
 • Collège des Cuivres de Suisse Romande 
 • Colombo Pierre
 • Combe Edouard
 • Compagnie d'Eustache 
 • Compagnons du Jourdain (Lausanne) 
 • Coppola Piero
 • Corboz Benoît
 • Corboz Michel
 • Cornaz Henri
 • Cornaz Philippe
 • Corps des Fifres et Tambours
     des Collèges de Lausanne 

 • Cortot Alfred
 • Cossart Leland A.
 • Courvoisier Sylvie
 • Cramer Georges
 • Crousaz  Juliette de
 • Cuendet Olivier
 • Cuénod Hugues
 • Cuenod Jules


Georges Cramer (1901-1981)
 


Homme modeste, discret s'il en est, désireux de "disparaître", Georges Cramer n'en a pas moins marqué profondément ses élèves et contemporains. Né en 1901, Georges Cramer est attiré très tôt par la musique; fils d'un musicien passionné, ne disait-il pas, en effet, avoir su lire les notes avant de savoir lire les lettres de l'alphabet? Il devient musicien professionnel à quinze ou seize ans, lorsqu'il doit gagner sa vie, "en voyageant de gauche à droite, de cafés en cabarets, de cinémas en théâtres, un jour pianiste de ballet, un autre, batteur de jazz, percussionniste à l'orchestre symphonique ou timbalier à l'Opéra", écrit-il. A l'inverse de la plupart des musiciens, c'est vers l'âge de vingt ans qu'il mesure combien sa formation musicale est incomplète et imparfaite; il aborde alors les études musicales, avec peine, devant subvenir à ses besoins et payer les frais d'étude. Ce n'est donc qu'en 1930 qu'il entreprend ses études et les termine brillamment au Conservatoire de musique de Genève en 1939. Entre temps, il reçoit l'enseignement, d'abord, du pianiste Alexandre Mottu et de l'organiste William Montillet, auprès duquel il obtient le diplôme de capacité professionnelle en 1937, mais aussi d'Otto Barblan, de Charles Chaix, d'Aloÿs Fornerod (écriture) ainsi que d'Emile Blanchet, élève de Busoni, lui-même élève de Liszt.


Georges Cramer commence sa carrière de musicien au moment de la Seconde guerre mondiale. D'abord organiste à Villeneuve, il est ensuite organiste à Lausanne, à l’Église anglaise, à Saint-Jean, tout en devant tenir l'orgue de cinéma du Capitole pour arrondir ses revenus, puis à Saint-François. Il tient ce poste de 1947 à 1974 et son jeu impressionne par sa clarté polyphonique et un toucher qui rompt avec la tradition du legato absolu hérité de Marcel Dupré. En effet, formé comme pianiste et habitué à la précision rythmique que demandent les timbales, il garde un sens aigu de l'articulation et du rythme, qui transparaît dans son enseignement.


C'est dans les années 1940 qu'il devient un élément important de la vie musicale de la cité vaudoise. En effet, il est connu également comme régisseur musical à la Radio et expert-conseil en matière de construction et de restauration d'orgues pour la maison Kuhn. On doit à son mécénat et à ses idées la construction d'un orgue de chœur en 1985 dans l'Abbaye de Saint-Maurice.


Professeur au Conservatoire de Lausanne à partir de 1946, il forme de nombreux élèves, dont Georges Athanasiadès, titulaire des orgues de l’abbaye de Saint-Maurice et Eric Stauffer. Il est également à l'origine de la création, le 3 novembre 1946, du "Prestant", "cercle d'études musicales" et association de promotion de la musique d'orgue, "d'étude de son histoire, de sa littérature, de sa facture ainsi que de l'art musical en général". Il reçoit ainsi des personnalités comme Clara Haskil, Dinu Lipatti, Vlado Perlemutter et bien d'autres artistes et personnalités comme Emmanuel Buenzod.


Il laisse un certain nombre d’œuvres comme compositeur; inspiré par son instrument, c'est le timbre qui guide sa composition, qui se coule dans des formes précises et adaptées au grand orgue.


L'attachement de Georges Cramer à l'Abbaye de Saint-Maurice lui inspira en 1980 de créer une fondation qui porte son nom "pour contribuer au rayonnement spirituel et culturel de la Basilique"; celle-ci a permis, outre la construction d'un orgue de chœur en 1985, le relevage des grandes orgues en 2000 et les concerts traditionnels à la Basilique, l'instauration, en 2001, du Concours international pour Orgue qui a lieu tous les deux ans à Saint-Maurice. Georges Cramer décède au début de l'année 1981.


SOURCES: sites et références mentionnés; Cramer, Georges, Les grandes orgues de Saint-François Lausanne - Bach, Clérambault, Cramer, Haendel, Widor, livret de Georges Athanasiadès, Tudor, 2009, cote BCUL: DCR 10466; [nécrologie], 24 Heures, 1981/02/14-15, p. 28. [BCULMU06/BCUL/MU/bgc/2013/11/06]

 
Sites Internet:
http://www.abbaye-stmaurice.ch/home-agenda-detail-123.html
http://www.abbaye-stmaurice.ch/abbaye-orgues-histoire.html
http://www.concerts-sainf.ch/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

[Cramer, Georges] Suite joyeuse, pour orgue. Date: 26.03.1957. Int./Part.: Cramer, Georges. Emission: Production propre / Sauvegarde numérique d'archives. 1957. Minutage: 00:19:15

Une soirée en 1990 : Fantaisie en musiques et en paroles. Date: 15.02.1941. Int./Part.: Badés, jean; Savigny, Jane; Rénier, Yvonne; Soguel, Philippe; Itten, Albert; Ottone, Henri; Cramer, Georges. Emission: Production propre / Sauvegarde d'archives. Minutage: 00:44:35

Le carillon avec l'orgue de l'Expo 64. Date: 10.1964. Int./Part.: Boulenaz, Pierre; Cramer, Georges. Emission: Production propre. Minutage: 00:13:23
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Cramer, Georges
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche