BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 C : 63 références
 
 • Cachemaille Gilles
 • Callirhoé 
 • Calpini Christophe
 • Camerata de Lausanne 
 • Cañizares Yilian
 • Cardinaux Michel
 • Carrot Véronique
 • Cellier Alexandre
 • Cellier Marcel
 • Cerf Jacques
 • Chamorel Christian
 • Chapelle vocale de Romainmôtier 
 • Charlet André
 • Charlet Serge
 • Charlie Vitamine Band 
 • Chatton Pierre
 • Chenal Matthieu
 • Chenaux Antoine
 • Chewy 
 • Chkolnik Ilia
 • Choeur Ardito 
 • Choeur de l'Ecole normale de Lausanne 
 • Choeur de l'Elysée 
 • Choeur de l'Opéra de Lausanne 
 • Choeur de la basilique de Lausanne 
 • Choeur de la Cité de Lausanne 
 • Choeur de la Radio Suisse Romande 
 • Choeur des gymnases lausannois 
 • Choeur Faller 
 • Choeur HEP 
 • Choeur J.S. Bach Lausanne 
 • Choeur Laudate 
 • Choeur Pro Arte de Lausanne 
 • Choeur universitaire de Lausanne 
 • Choeur Vivace 
 • Chollet Anne
 • Chollet Jean
 • Chorale de l'Orient 
 • Chorale de la Pontaise 
 • Chorale du Brassus 
 • Christov Christo
 • Clerc Olivier
 • Clerc Pierre-Alain
 • Coker Paul
 • Collège des Cuivres de Suisse Romande 
 • Colombo Pierre
 • Combe Edouard
 • Compagnie d'Eustache 
 • Compagnons du Jourdain (Lausanne) 
 • Coppola Piero
 • Corboz Benoît
 • Corboz Michel
 • Cornaz Henri
 • Cornaz Philippe
 • Corps des Fifres et Tambours
     des Collèges de Lausanne 

 • Cortot Alfred
 • Cossart Leland A.
 • Courvoisier Sylvie
 • Cramer Georges
 • Crousaz  Juliette de
 • Cuendet Olivier
 • Cuénod Hugues
 • Cuenod Jules


Choeur universitaire de Lausanne (1947-)
 


Le Chœur universitaire de Lausanne a été fondé en 1947 à l'initiative de l’aumônier et chargé de cours Edouard Mauris, futur recteur de l'Université. Il est dirigé par le compositeur et chef vaudois Carlo Hemmerling. Dès sa première année d'existence le chœur unit création d’œuvres baroques et d’œuvres contemporaines, puisqu'il participe le 31 mai 1947 à la création de La Lampe d'argile de René Morax au Théâtre du Jorat, avec une musique d'André Marescotti.


Le chœur acquiert rapidement une certaine renommée dont témoignent les journaux de l'époque; les Indes galantes de Rameau font ainsi en 1951 l'objet d'un enregistrement pour Radio-Lausanne avec l'Orchestre de la Radio et la jeune formation participe à des échanges avec des orchestres et chorales universitaires de France (Dijon, Belfort, Nancy, Montpellier). En 1958, lorsque Carlo Hemmerling est nommé à la tête du Conservatoire de Lausanne, il est remplacé par Charles Dutoit, alors âgé de 22 ans. Le Chœur ne compte alors plus qu'une trentaine de choristes. Le répertoire s'oriente vers les compositeurs de la période baroque moyenne et tardive (Vivaldi, Charpentier, Haendel, Bach, Buxtehude). Lorsque Charles Dutoit est appelé à diriger de grandes formations instrumentales, il laisse la place, en 1963, à Michel Corboz. Le Chœur se scinde alors en deux, en 1965: d'un côté le Grand Chœur de l'Université de Lausanne, qui s'ouvre, sur audition, pour la première fois à des personnes extérieures à l'Université et à l'EPFL et occupe désormais le devant de la scène, se produisant à la cathédrale de Lausanne ou à Genève (Victoria Hall, Cathédrale Saint-Pierre), Neuchâtel, Berne ou Fribourg. Il se sépare complètement de l'université en 1973 et prend le nom de Chœur de la Cité de Lausanne, aujourd'hui dirigé par Dominique Tille. D'un autre côté le Chœur universitaire, à l'effectif plus fourni, plus amateur, continue son chemin, sous la direction de Christiane Chappuis-Monod (1971-1979), jusqu'alors assistante de Michel Corboz, puis, pour un an, d'André Krauer (1979-1980). Jean-Christophe Aubert (qui le dirige de 1980 à 2012), oriente le chœur vers la redécouverte d’œuvres des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, entre autres à partir de partitions inédites recomposées à partir de manuscrits exhumés de la Bibliothèque nationale de France.

En 1987 le Chœur de l'Université de Lausanne (C.U.L.) suit le déménagement de l'université à Dorigny où il trouve un local adapté à son effectif qui n'a cessé de croître, jusqu'à près de 200 choristes, et lui permet d'aborder des œuvres classiques ou romantiques de plus grande envergure, comme le Requiem de Cherubini (1989), ou Carmina Burana de Carl Orff (1990). Désormais, c'est avec la Chapelle vocale, qui rassemble une vingtaine ou une trentaine d'excellents chanteurs du C.U.L. que Jean-Christophe Aubert poursuit sa découverte du répertoire baroque. Dans les années 1990 le C.U.L. privilégie les compositeurs du XXe siècle (Poulenc, Ramirez, Honegger, Frank Martin, Berio...). Le soutien financier du chœur permet l'engagement d'ensembles instrumentaux professionnels (Orchestre de chambre de Genève, Sinfonietta de Lausanne, etc.) ainsi que le développement de l'activité associative et culturelle (conférences en rapport avec les œuvres données) et l'organisation d'échanges internationaux avec d'autres chœurs universitaires, comme les échanges avec l'Université polytechnique de Gliwice en Pologne en 1984-1985 et 1989, par-delà le rideau de fer ou, plus récemment, avec le Massachusetts Institute of Technology de Boston (2006).


Le Chœur universitaire de Lausanne est dirigé depuis 2012 par Fruzsina Szuromi, issue d'une famille de musiciens d'opéra d'origine hongroise et qui a fait ses études à la Haute Ecole de Musique de Genève.


SOURCES: sites mentionnés; E. Barraud, "60 ans de chœur choral valent bien un disque en latin et grec ancien", 24 Heures, 2008/02/11, p. 20; Matthieu Chenal, "Diriger les Carmina Burana, c'est comme conduire une moto de 350 chevaux", 24 Heures, 2009/03/04, p. 38; Matthieu Chenal, "Un Requiem allemand, suisse et américain", 24 Heures, 2006/05/24, p. 10; Matthieu Chenal, "La 9e de beethoven exalte une joie désespérée", 24 Heures, 2012/04/27, p. 32. [BCULMU06/BCUL/MU/bgc/2013/07/11]

 
Sites Internet:
http://www.asso-unil.ch/choeur/files/2012/12/Le_Choeur_Universitaire_de_Lausanne_Une_histoire_musicale.pdf
http://www.rts.ch/video/emissions/violon-dingue/4534490-michael-ngoy-chante-avec-le-choeur-universitaire-de-la...
http://www.unil.ch/interne/page40500.html
http://www.unil.ch/getactu/wwwactu/1366790766911/
Site web personnel:
http://www.asso-unil.ch/choeur/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Le Chœur universitaire de Lausanne. Date: 02.03.2008 Int./Part.: Aubert, Jean-Christophe; Aden, Gesine; Tielemanns, Sylviane; Hubeau, Jean-Pierre; Comte, Michael; Amann, Jean-Pierre. Emission: Chant libre Minutage: 00:57:10

Interview de Jean-Christophe Aubert, directeur pendant 32 ans Le Chœur universitaire de Lausanne de 1980 à 2012. Date: 02.12.2012 Int./Part.: Aubert, Jean-Christophe; Amann, Jean-Pierre. Emission: Chant libre Minutage: 00:57:27

Les Carmina Burana à l'Unil. Date: 02.12.2012 Int./Part.: Aubert, Jean-Christophe; Comte, Michael; Carcélès, Isabelle; Froidevaux, Laurence. Emission: Dare-Dare Minutage: 00:24:07
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Choeur universitaire de Lausanne
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche