BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 C : 63 références
 
 • Cachemaille Gilles
 • Callirhoé 
 • Calpini Christophe
 • Camerata de Lausanne 
 • Cañizares Yilian
 • Cardinaux Michel
 • Carrot Véronique
 • Cellier Alexandre
 • Cellier Marcel
 • Cerf Jacques
 • Chamorel Christian
 • Chapelle vocale de Romainmôtier 
 • Charlet André
 • Charlet Serge
 • Charlie Vitamine Band 
 • Chatton Pierre
 • Chenal Matthieu
 • Chenaux Antoine
 • Chewy 
 • Chkolnik Ilia
 • Choeur Ardito 
 • Choeur de l'Ecole normale de Lausanne 
 • Choeur de l'Elysée 
 • Choeur de l'Opéra de Lausanne 
 • Choeur de la basilique de Lausanne 
 • Choeur de la Cité de Lausanne 
 • Choeur de la Radio Suisse Romande 
 • Choeur des gymnases lausannois 
 • Choeur Faller 
 • Choeur HEP 
 • Choeur J.S. Bach Lausanne 
 • Choeur Laudate 
 • Choeur Pro Arte de Lausanne 
 • Choeur universitaire de Lausanne 
 • Choeur Vivace 
 • Chollet Anne
 • Chollet Jean
 • Chorale de l'Orient 
 • Chorale de la Pontaise 
 • Chorale du Brassus 
 • Christov Christo
 • Clerc Olivier
 • Clerc Pierre-Alain
 • Coker Paul
 • Collège des Cuivres de Suisse Romande 
 • Colombo Pierre
 • Combe Edouard
 • Compagnie d'Eustache 
 • Compagnons du Jourdain (Lausanne) 
 • Coppola Piero
 • Corboz Benoît
 • Corboz Michel
 • Cornaz Henri
 • Cornaz Philippe
 • Corps des Fifres et Tambours
     des Collèges de Lausanne 

 • Cortot Alfred
 • Cossart Leland A.
 • Courvoisier Sylvie
 • Cramer Georges
 • Crousaz  Juliette de
 • Cuendet Olivier
 • Cuénod Hugues
 • Cuenod Jules


Olivier Clerc (1950-)
 
BCUL_00000731.jpg
Photo : BCUL – L. Dubois
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Olivier Clerc est né le 25 septembre 1950 à Lausanne; il est le frère aîné de l'organiste, professeur au Conservatoire de Lausanne, Pierre-Alain Clerc. Il débute en 1959 l'étude du tambour après s'être essayé au piano puis au violon, où il excellait. Il commence quelques années plus tard à s'exercer à la batterie en autodidacte. Il étudie la percussion au Conservatoire de musique de Genève avant de découvrir, ébloui, à l'âge de quinze ans, le jazz, à travers les disques d'Art Blakey ou les concerts des grands musiciens qui passent au Festival de Montreux, où il vit jusqu'en 1975. A cette même période, il participe à un stage de batterie donné par Kenny Clarke. A la fin des années soixante, il rencontre le pianiste François Lindemann et commence à jouer avec lui la batterie et le jazz dans un club lausannois, avant de devenir le batteur de son quartette CM4, créé en 1974, qui comprend également le saxophoniste Jean-Luc Barbier et le contrebassiste Olivier Magnenat. Le quartette se produit au Festival de Jazz de Montreux un an plus tard, dans un concert mémorable reproduit en album (Evasion, 1975), diffusé par la télévision romande, et pour lequel le groupe reçoit un disque d'or en Espagne.


Deux ans plus tard, le groupe continue de remporter des succès, en particulier au Théâtre des Faux-Nez à Lausanne, et réalise un deuxième disque intitulé CM4-1977 (Evasion, 1977).


En 1982, Olivier Clerc participe à la création du quatuor BBFC (Jean-François Bovard, Daniel Bourquin, Léon Francioli, Olivier Clerc) avec lequel il poursuit l'aventure musicale et humaine pendant une décennie. Il collabore également avec Pascal Auberson, Charles Schneider, Urs Blšchlinger, Erik Truffaz, Hans Koch, André Jaume, Henri Texier, Louis Sclavis, Frank Amsallem, Franco d'Andréa, Paolo Fresu, Gian-Luigi Trovesi, Paul Loevens, Barre Phillips, Buddy Colette, Tony Coe, Charlie Haden, Richie Beirach, Farafina,... et donne de très nombreux concerts en Suisse, France, Allemagne, Autriche, Belgique, Italie, Espagne, Danemark, Norvège, Afrique du Nord, Canada, Etats-Unis, Amérique Centrale, Thaïlande, Japon.


Olivier Clerc participe en outre à plusieurs musiques de films et de scène, dont des créations avec le Béjart Ballet Lausanne, les compagnies Linga, Nomades et Philippe Saire.


Dans les années 1990, il devient membre permanent du trio de Gaspard Glaus (avec Bob Harrisson). Il est, dès 1995, le batteur du groupe Urban Safari (du guitariste Vinz Vonlanthen) et, de 1996 à 2000, du groupe Combo (du pianiste Malcolm Braff). Enfin, il est connu pour fabriquer lui-même ses instruments.


Olivier Clerc ne doit pas être confondu avec le percussionniste de jazz du même nom, fils de Béat Clerc, né en 1983, jouant dans le Swiss Yerba Buena Creole Rice Jazz Band.


SOURCES: sites et références mentionnés; Robert, Arnaud, "Malcolm Braff: un combo bien né", Le Temps, 1999/06/19; Salem, "Olivier Clerc, l'ouïe façonnée par le goût de l'impro", 24 Heures, 2006/08/23, p. 29; Barras, "Un match d'improvisation à Saint-Laurent", 24 Heures, 2006/08/19, p. 11. [BCULMU06/BCU/MU/bs/2011/06/bgc/2013/09/24]

 
Site Internet:
http://www.swiss-jazz.ch/CM4.htm
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Entretien avec le BBFC, groupe musical de jazz : Leur carrière, la composition, leurs projets. Date: 11.09.1990 Int./Part.: BBFC; Bovard, Jean-François; Bourquin, Daniel; Francioli, Léon; Clerc, Olivier; Jacot-Descombes, Christian Emission: Baraka Minutage: 00:14:41

Festival d'improvisations. En écho au 10e Festival de Musique Improvisée de Lausanne (5/5) : Musique en mémoire. Date: 10.11.2006 Int./Part.: Clerc, Olivier; Meinchtry, David; Rieder, Jean-Luc. Emission: Baraka Minutage: 00:59:17
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Clerc, Olivier
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche