BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 C : 63 références
 
 • Cachemaille Gilles
 • Callirhoé 
 • Calpini Christophe
 • Camerata de Lausanne 
 • Cañizares Yilian
 • Cardinaux Michel
 • Carrot Véronique
 • Cellier Alexandre
 • Cellier Marcel
 • Cerf Jacques
 • Chamorel Christian
 • Chapelle vocale de Romainmôtier 
 • Charlet André
 • Charlet Serge
 • Charlie Vitamine Band 
 • Chatton Pierre
 • Chenal Matthieu
 • Chenaux Antoine
 • Chewy 
 • Chkolnik Ilia
 • Choeur Ardito 
 • Choeur de l'Ecole normale de Lausanne 
 • Choeur de l'Elysée 
 • Choeur de l'Opéra de Lausanne 
 • Choeur de la basilique de Lausanne 
 • Choeur de la Cité de Lausanne 
 • Choeur de la Radio Suisse Romande 
 • Choeur des gymnases lausannois 
 • Choeur Faller 
 • Choeur HEP 
 • Choeur J.S. Bach Lausanne 
 • Choeur Laudate 
 • Choeur Pro Arte de Lausanne 
 • Choeur universitaire de Lausanne 
 • Choeur Vivace 
 • Chollet Anne
 • Chollet Jean
 • Chorale de l'Orient 
 • Chorale de la Pontaise 
 • Chorale du Brassus 
 • Christov Christo
 • Clerc Olivier
 • Clerc Pierre-Alain
 • Coker Paul
 • Collège des Cuivres de Suisse Romande 
 • Colombo Pierre
 • Combe Edouard
 • Compagnie d'Eustache 
 • Compagnons du Jourdain (Lausanne) 
 • Coppola Piero
 • Corboz Benoît
 • Corboz Michel
 • Cornaz Henri
 • Cornaz Philippe
 • Corps des Fifres et Tambours
     des Collèges de Lausanne 

 • Cortot Alfred
 • Cossart Leland A.
 • Courvoisier Sylvie
 • Cramer Georges
 • Crousaz  Juliette de
 • Cuendet Olivier
 • Cuénod Hugues
 • Cuenod Jules


Pierre Chatton (1924-)
 
BCUL_00004617.jpg
Photo : BCUL – L. Dubois
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


Le musicien et compositeur Pierre Chatton est né le 12 décembre 1924 à Lausanne, son enfance se passe à Morges. Dès l'âge de huit ans il suit dans sa ville natale les cours de solfège et de rythmique d'Angèle Porta, pianiste-compositrice disciple d' Emile Jaques-Dalcroze. À l'âge de dix ans, Pierre Chatton commence l'étude du violoncelle avec Marguerite Rosset et prend ses premières leçons de piano avec Marguerite André. Grâce à la générosité de son père qui voulait que la table familiale fût ouverte chaque mercredi aux personnalités vaudoises, Pierre Chatton côtoie dès son plus jeune âge des personnalités telles que Ignacy Paderewski, Henryk Opienski, René Morax, Gaston Faravel, Jean Ramuz et les compositeurs Aloÿs Fornerod et Henri Stierlin-Vallon. De 1936 à 1942, il fait ses études secondaires classiques au collège de l'Abbaye de Saint-Maurice. Il y reçoit aussi un enseignement musical de valeur, dispensé par les chanoines Louis Broquet et Georges Revaz. L'Abbaye des chanoines réguliers de saint Augustin à Saint-Maurice lui donne le goût du chant grégorien et de la polyphonie vocale. Pierre Chatton fait alors partie de l'orchestre dirigé par Charles Matt comme violoncelliste et il joue aussi du bugle dans la fanfare du collège. En 1942, il revient à Morges et s'inscrit au Conservatoire de Lausanne pour y travailler le violoncelle avec Paul Burger et suivre les cours d'écriture et d'histoire de la musique d'Aloÿs Fornerod. Ce dernier marquera Pierre Chatton, notamment en lui faisant découvrir le langage de la polyphonie et en l'orientant vers la discipline du contrepoint. Il suit encore, de 1943 à 1946, des cours à l'Institut de Ribaupierre auprès du violoncelliste Hermann Hertel pour la musique de chambre et Lydia Opienska-Barblan pour le chant. Dès la réouverture des frontières, Pierre Chatton vit à Paris où il acquiert une formation supérieure à l'École César Franck qui succéda, en 1935, à la Schola cantorum de Vincent d'Indy. Dans cette école, il obtient ses diplômes de contrepoint et de composition avec Guy de Lioncourt, d'harmonie avec Yves Margat et de direction avec Marcel Labey. Il termine aussi ses études de violoncelle avec Edwige Bergeron, de musique de chambre avec Jeanne Barbillon, de chant grégorien avec Jean de Valois et de direction avec chorale avec le chef de chœurs René Alix.


À Paris, Pierre Chatton fait partie de la Chanterie Sainte-Anne et il est membre de l'orchestre Renaissance ainsi que de celui des tournées d'André Baugé, célèbre baryton de l'Opéra-Comique. Il exerce ensuite, de 1948 à 1950, les fonctions de maître de chapelle des Jésuites à Paris où il succède au Père Joseph Gélineau. Il se consacre également à plusieurs travaux de musicologie notamment sur Joseph Bodin de Boismortier, André Campra, Marc-Antoine Charpentier, Élisabeth Jacquet de la Guerre et Pancrace Royer. En 1950, Pierre Chatton retourne en Suisse romande et s'établit à Morges puis à Lutry. Il devient maître de chapelle de Notre-Dame du Valentin à Lausanne et fonde, en 1953, un groupe choral professionnel, Motet et Madrigal avec lequel il défend les maîtres de la polyphonie des 15e et 16e siècles français et italiens. Il crée ensuite le Puy de musique de Saint-Sulpice, une série de concerts donnés de l’Ascension à la Pentecôte qu’il dirige durant 20 ans, soit jusqu'en 1974, en laissant toujours une place aux compositeurs suisses. Pierre Chatton est aussi professeur, il enseigne notamment à l'Institut de Ribaupierre, aux Conservatoire de Montreux, au lycée-collège de la Planta à Sion et il dirige l'École de musique de Thonon. Il prend la tête de nombreuses formations chorales, notamment en Valais où il dirige le Chœur mixte de Saint-Léonard, les chœurs d'hommes de Ayent, de Chamoson, de Fully et le Chœur de Dame de Sion.


Mais c'est naturellement la composition qui occupe la part la plus significative de la carrière de Pierre Chatton. Le catalogue de ses œuvres révèle qu'il est resté un artiste profondément attaché à la tradition française : constituée en majeure partie de partitions vocales et d'inspiration religieuse d'une grande unité de style, l'œuvre de Pierre Chatton contient également plusieurs pièces de musique de chambre (quatuors à cordes, cuivres, mélodies pour voix et piano ou pour voix et orchestre à cordes). Parmi les titres les plus importants figurent le Te Deum pour chœur mixte et ensemble instrumental (sur un texte d'Agrippa d'Aubigné), la Cantate de Noël (sur un texte d'André Patrick) pour récitant, chœur mixte et sept instruments, l'Arioso Père adorable pour baryton, chœur mixte, corde et célesta (sur un texte de Patrice de La Tour du Pin), Les Liturgies intimes (sur des poèmes de Paul Verlaine) et enfin, principale partition pour orchestre, le Concerto Grosso pour orchestre à cordes, écrit en hommage à Corelli. Un fonds Pierre Chatton est constitué à la section des archives musicales de la Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne en 1998.


SOURCES: Sites mentionnés ; J.-L- Matthey © DHS: Dictionnaire historique de la Suisse, Berne; Jean-Louis, Matthey, "Pierre Chatton: héritier de la pensée polyphonique de la pré-Renaissance" in : Revue musicale suisse, 2001, N° 5, p. 7 ; Guy de, Lioncourt, "La place du motet et du madrigal dans l'histoire de la musique" in: Revue musicale de Suisse romande, 1953/1, p. 7 ; Jean-Louis Matthey, Pierre Chatton, note biographique et liste des œuvres musicales, Lausanne, BCU, 2001 [BCULMU06/BCUL/MU/mm/2011/11/29]

 
Sites Internet:
http://www.musikzeitung.ch/pdf/01_05_chatton.pdf
http://www.novantiqua-sion.ch/cds.php
http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F44023.php
Archives:
http://www.bcu-lausanne.ch/patrimoine/archives-musicales/liste-des-fonds/
Publications de la BCUL site Riponne:
1er extrait
2e extrait
3e extrait
Vente et commande ici
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Entretien avec Pierre Chatton, compositeur et chef de chœur Date: 10.02.2002 Int./Part.: Chatton, Pierre; Amann, Jean-Pierre Emission: Chant libre Minutage: 01:10:08
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Chatton, Pierre
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche