BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 C : 63 références
 
 • Cachemaille Gilles
 • Callirhoé 
 • Calpini Christophe
 • Camerata de Lausanne 
 • Cañizares Yilian
 • Cardinaux Michel
 • Carrot Véronique
 • Cellier Alexandre
 • Cellier Marcel
 • Cerf Jacques
 • Chamorel Christian
 • Chapelle vocale de Romainmôtier 
 • Charlet André
 • Charlet Serge
 • Charlie Vitamine Band 
 • Chatton Pierre
 • Chenal Matthieu
 • Chenaux Antoine
 • Chewy 
 • Chkolnik Ilia
 • Choeur Ardito 
 • Choeur de l'Ecole normale de Lausanne 
 • Choeur de l'Elysée 
 • Choeur de l'Opéra de Lausanne 
 • Choeur de la basilique de Lausanne 
 • Choeur de la Cité de Lausanne 
 • Choeur de la Radio Suisse Romande 
 • Choeur des gymnases lausannois 
 • Choeur Faller 
 • Choeur HEP 
 • Choeur J.S. Bach Lausanne 
 • Choeur Laudate 
 • Choeur Pro Arte de Lausanne 
 • Choeur universitaire de Lausanne 
 • Choeur Vivace 
 • Chollet Anne
 • Chollet Jean
 • Chorale de l'Orient 
 • Chorale de la Pontaise 
 • Chorale du Brassus 
 • Christov Christo
 • Clerc Olivier
 • Clerc Pierre-Alain
 • Coker Paul
 • Collège des Cuivres de Suisse Romande 
 • Colombo Pierre
 • Combe Edouard
 • Compagnie d'Eustache 
 • Compagnons du Jourdain (Lausanne) 
 • Coppola Piero
 • Corboz Benoît
 • Corboz Michel
 • Cornaz Henri
 • Cornaz Philippe
 • Corps des Fifres et Tambours
     des Collèges de Lausanne 

 • Cortot Alfred
 • Cossart Leland A.
 • Courvoisier Sylvie
 • Cramer Georges
 • Crousaz  Juliette de
 • Cuendet Olivier
 • Cuénod Hugues
 • Cuenod Jules


Edouard Combe (1866-1942)
 


Né à Aigle un 23 septembre 1866, Edouard Combe fut élève à Lausanne du professeur de musique Justin Bischoff. Il continue ses études musicales au Conservatoire de Genève, puis à Paris. Il publie plusieurs articles de musicographie dans la "Gazette musicale de la Suisse Romande", avant de devenir, jusqu'en 1908, rédacteur de la "Vie musicale". Vers 1903, il entre comme rédacteur de la "Gazette de Lausanne" et enseigne l'histoire de la musique au Conservatoire de Lausanne. Après des séjours à Bâle et en Allemagne, il est nommé rédacteur à la "Tribune de Genève" aux alentours de 1921. Il y collaborera jusqu'à la fin de sa vie.


Le 2 novembre 1898, il publie dans la "Gazette de Lausanne" un appel à la fondation d'une société des compositeurs suisses, à la suite duquel fut fondée l'Association des Musiciens Suisses (AMS) et dont il fut secrétaire jusqu'en 1918, année où il fut nommé membre d'honneur de cette association. Combe compose plusieurs œuvres pour chœurs, voix ou instruments, ainsi que quelques pièces pour orchestre.


Edouard Combe décède le 19 novembre 1942 à Lausanne.

SOURCE: site mentionné; Dictionnaire des musiciens suisse, Zürich, Atlantis Verlag, 1964, p. 79-80 [BCULMU06/BCUL/MU/fru/2007/11/19]

 
Site Internet:
http://books.google.ch/books?id=qdvGU4oTK40C&pg=PA161&lpg=PA161&dq=Vie+musicale+edouard+combe&source=bl&ots=jq...
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche