BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 59 références
 
 • Bacca Daisy
 • Bach Fritz
 • Baechtold-Hertig Irène
 • Baghdassarian Luc
 • Baker Bastian
 • Balissat Jean
 • Balissat Mina
 • Barbouze de chez Fior 
 • Bard Ysabelle
 • Barilier Roger
 • Barnabé 
 • Barrense-Dias José
 • BBFC 
 • Berkovits Françoise
 • Berney Jérôme
 • Besançon André
 • Besançon Thierry
 • Besson Arthur
 • Bettens Etienne
 • Bezençon Gilbert
 • Biamonte Francesco
 • Bidal Denise
 • Big Band de Lausanne 
 • Bignens Michel
 • Binet Jean
 • Bird Billie
 • Bischoff Justin
 • Bise Juliette
 • Blanchet Emile-Robert
 • Blank William
 • Blaser Pierre-André
 • Bloch Jean-Claude
 • Blok Stéphane
 • Blunier  Sam Frank
 • Boller Carlo
 • Bollier Elsa
 • Bonomo Massimo
 • Bornand Marcel
 • Bortolotti Laurent
 • Bossel Jean-Claude
 • Bosshard Patricia
 • Bouldjoua Daniel
 • Boulouris 
 • Bourquin Daniel
 • Bouvier Renaud
 • Bovard Jean-François
 • Bovet Guy
 • Bovey Pierre-André
 • Braff Malcolm
 • Bron Patrick
 • Buenzod Emmanuel
 • Bugnon Alex
 • Bugnon Cyrille
 • Bugnon Yves
 • Buhler Philippe
 • Burdet Jacques
 • Burg Florence von
 • Buxtorf Brigitte
 • Bühler Michel


Laurent Bortolotti (1977-)
 


C'est à Yverdon que Laurent Bortolotti naît le 27 septembre 1977. A l'âge de 7 ans, il commence son apprentissage de danseur classique à l'école de Line Bayard et s'imagine dans une grande compagnie de ballet. Après un bref passage à la Staatliche Ballettschule de Berlin en 1997, il se rend compte qu'il n'est pas fait pour ça, en particulier parce qu'il est féru de claquettes et de jazz. A Lausanne, Laurent Bortolotti suit les cours de Gilbert Martin, puis de son fils Fabrice et de Raoul Colombo. Parallèlement, il gagne sa vie avec des petits boulots et part en 1999 à New York poursuivre sa formation auprès de Barbara Duffy et de Heather Cornell. Se rendant compte que la vie d'artiste est difficile, il obtient en 2004 son diplôme d’ingénieur en informatique. Tout en travaillant à mi-temps, il se perfectionne en tap dance. Il élargit son horizon artistique dans le domaine du théâtre expérimental auprès d'Inez Cierna à Lausanne et Noah Pikes à Malérargues. En 2011 toutefois, de retour d’une tournée en Russie, il ressent le besoin de prendre du recul et anime des ateliers de théâtre au sein du mouvement ATD Quart Monde, une ONG qui œuvre contre la misère et l’exclusion sociale. L’année suivante, il décide de se remettre à niveau et se rend à Montréal. Il découvre le groupe américain Jump Rhythm Jazz Project qui associe voix, mouvement et émotion.


En 2004, Laurent Bortolotti fonde la Compagnie sucre & piment, rebaptisée Jazz é-tap en 2015. Ses créations, dans lesquelles chaque acteur joue un rôle de soliste, associent jazz live, claquettes et théâtre en des spectacles originaux. On y perçoit son goût des rencontres et du partage. Laurent Bortolotti est régulièrement présent sur les scènes romandes. En automne 2017, son spectacle Office Life 3.0 tourne entre Sion, Genève et Lausanne.


Laurent Bortolotti vit actuellement à Lausanne.


SOURCES: sites et références mentionnés; Pastori, Jean-Pierre, "Le spectacle comme lien social", 24 Heures, 2015/04/28, p. 32. [BCUL/MU/suk/2017/12/13]

 
Sites Internet:
https://www.24heures.ch/portraits/Le-spectacle-concu-comme-lien-social/story/10022277
https://www.les-claquettes.fr/claquettiste-laurent-bortolotti.html
https://www.tempslibre.ch/vaud/spectacles/388689-office-life-3-0-par-la-compagnie-jazz-e-tap
https://www.youtube.com/user/tapdance345
Site web personnel:
http://www.tapdance-claquettes.org/index.htm
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche