BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 59 références
 
 • Bacca Daisy
 • Bach Fritz
 • Baechtold-Hertig Irène
 • Baghdassarian Luc
 • Baker Bastian
 • Balissat Jean
 • Balissat Mina
 • Barbouze de chez Fior 
 • Bard Ysabelle
 • Barilier Roger
 • Barnabé 
 • Barrense-Dias José
 • BBFC 
 • Berkovits Françoise
 • Berney Jérôme
 • Besançon André
 • Besançon Thierry
 • Besson Arthur
 • Bettens Etienne
 • Bezençon Gilbert
 • Biamonte Francesco
 • Bidal Denise
 • Big Band de Lausanne 
 • Bignens Michel
 • Binet Jean
 • Bird Billie
 • Bischoff Justin
 • Bise Juliette
 • Blanchet Emile-Robert
 • Blank William
 • Blaser Pierre-André
 • Bloch Jean-Claude
 • Blok Stéphane
 • Blunier  Sam Frank
 • Boller Carlo
 • Bollier Elsa
 • Bonomo Massimo
 • Bornand Marcel
 • Bortolotti Laurent
 • Bossel Jean-Claude
 • Bosshard Patricia
 • Bouldjoua Daniel
 • Boulouris 
 • Bourquin Daniel
 • Bouvier Renaud
 • Bovard Jean-François
 • Bovet Guy
 • Bovey Pierre-André
 • Braff Malcolm
 • Bron Patrick
 • Buenzod Emmanuel
 • Bugnon Alex
 • Bugnon Cyrille
 • Bugnon Yves
 • Buhler Philippe
 • Burdet Jacques
 • Burg Florence von
 • Buxtorf Brigitte
 • Bühler Michel


Stéphane Blok (1971-)
(Stéphane Bloch)
 
Blok_S_01.jpg
Photo : Jean-Pierre Fonjallaz
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)



Né le 10 juillet 1971 à Lausanne, Stéphane Blok débute sa carrière comme musicien de rue dans diverses villes de Suisse entre 1988 et 1991. En 1991, finaliste de La Médaille d’or de la chanson, il obtient une médaille de bronze ainsi que le Prix du public au Festival international d’animation de rue à Sierre. Il fréquente l'Ecole de jazz et de musique actuelle (EJMA) de Lausanne entre 1990 et 1994. En 1993, alors assistant d’Antoine Auberson, il crée des musiques pour films d’animation documentaire à l'EPFL. 1994 voit la sortie de son premier album Esperanza Nicolasohn, joué dès 1995 en concert tant en Suisse qu'à l’étranger, suivi en 1996 de Les hérétiques. En 1999, il écrit, adapte et compose Le chien du désert d’après un poème de Samantha Montagnini, projet qu'il réalise en collaboration avec la Radio suisse romande et qui a été présenté au Festival d’été de Québec. En 2000 sort l'album Lobotome, dont le spectacle sera créé et enregistré au théâtre de l'Arsenic à Lausanne. Le lien entre Stéphane Block et le théâtre est par ailleurs très fort: il compose la musique mais tient également des rôles dans plusieurs pièces, notamment Home en 2008 et Microfictions en 2009, deux pièces produites par Yann Mercanton au théâtre de l'Arsenic à Lausanne. A noter enfin que Stéphane Block s'illustre aussi par ses talents de compositeur, puisqu'il écrit entre autres pour Michaël von der Heide, Sarclo ou Thierry Romanens.


En 2002, Stéphane Blok est actif dans la création du long métrage iXième: journal d'un prisonnier, pour lequel il reçoit avec le réalisateur Pierre-Yvers Borgeaud le Léopard d'or en 2003 dans la catégorie vidéo au Festival international du film de Locarno. Il écrit également le texte de plusieurs chœurs mis en musique par Nicolaï Schlup.


L'actualité de la carrière de Stéphane Blok s'écrit à partir d'une rencontre décisive: celle de Léon Francioli. Dès 2005 en effet, les deux artistes s'attèlent à un projet commun, Boum, dont l'album sortira en 2006. Cette première collaboration est non seulement couronnée de succès, mais surtout ne reste pas lettre morte puisque deux autres projets lui succèdent : La grande eau en 2008, et Chronique du prévisible en 2009. Motivé par cette rencontre, Stéphane Blok s'engage alors dans l'apprentissage de la guitare sans frets (fretless): après quatre années d'études, le spectacle solo Chants d'entre les immeubles est créé en 2012, suivi de Complaintes de la pluie qui passe en 2014. Très prolifique, Stéphane Blok publie en 2012 un premier ouvrage chez Bernard Campiche, Les illusions, suivi de, en 2014, Le ciel identique, chez le même éditeur.


SOURCES: sites mentionnés; Senff, Boris, "Bilan avant inventaire, interview de Stéphane Blok" 24 Heures, 2001/09/26, p. 33; Salem, Gilbert, "Entre Rhône et Douro, la poésie de Stéphane Blok accompagne le chant des fleuves", 24 Heures, 2007/06/28, p. 42 avec photo; Olivier Horner, "Rencontre Blok-Francioli, frères d'âme", Le Temps, 2006/05/27, culture: Senff, Boris "Stéphane Blok glisse ses rêves dans les interstices" 24 Heures, 2013/05/11-12, p. 44. visuseize #bnf [BCULMU06/BCUL/MU/SUK/2010/02/12]#MAJ15SUK

 
Sites Internet:
http://www.campiche.ch/pages/auteurs/Blok.html
http://salem.blog.24heures.ch/archive/2007/06/29/stéphane-blok-et-le-chant-des-fleuves.html
http://www.lecourrier.ch/stephane_blok_experimente
http://www.blok.ch/boum/blok_CV.pdf
http://www.blok.ch/pdf/presentation.pdf
http://www.viceversalitterature.ch/author/8005
http://lelivresurlesquais.ch/auteurs-2014#fiche_auteur_7944
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb140390177
http://dbserv1-bcu.unil.ch/persovd/images_comp/Blok_S_01.jpg
Site web personnel:
http://www.blok.ch/
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche