BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 56 références
 
 • Bacca Daisy
 • Bach Fritz
 • Baghdassarian Luc
 • Baker Bastian
 • Balissat Jean
 • Balissat Mina
 • Barbouze de chez Fior 
 • Bard Ysabelle
 • Barilier Roger
 • Barnabé 
 • Barrense-Dias José
 • BBFC 
 • Berkovits Françoise
 • Berney Jérôme
 • Besançon André
 • Besançon Thierry
 • Besson Arthur
 • Bettens Etienne
 • Bezençon Gilbert
 • Biamonte Francesco
 • Bidal Denise
 • Big Band de Lausanne 
 • Binet Jean
 • Bird Billie
 • Bischoff Justin
 • Bise Juliette
 • Blanchet Emile-Robert
 • Blank William
 • Blaser Pierre-André
 • Bloch Jean-Claude
 • Blok Stéphane
 • Blunier  Sam Frank
 • Boller Carlo
 • Bollier Elsa
 • Bonomo Massimo
 • Bornand Marcel
 • Bossel Jean-Claude
 • Bosshard Patricia
 • Bouldjoua Daniel
 • Boulouris 
 • Bourquin Daniel
 • Bouvier Renaud
 • Bovard Jean-François
 • Bovet Guy
 • Bovey Pierre-André
 • Braff Malcolm
 • Bron Patrick
 • Buenzod Emmanuel
 • Bugnon Alex
 • Bugnon Cyrille
 • Bugnon Yves
 • Buhler Philippe
 • Burdet Jacques
 • Burg Florence von
 • Buxtorf Brigitte
 • Bühler Michel


Elsa Bollier (1912-2007)
 


Née le 8 octobre 1912 à Zurich, Elsa Bollier grandit à Yverdon-les-Bains. Elle étudie le piano dès l'âge de sept ans avec Alfred Piaget. En 1929, elle entre au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Juliette De Crousaz où elle obtient son diplôme pour enseigner en 1931. Trois ans plus tard, elle reçoit le diplôme de virtuosité dans la même institution.


Dès 1933, Elsa Bollier est très active dans le domaine de l'enseignement. Elle est cofondatrice de la société du Conservatoire et Institut de musique d'Yverdon. En 1936, elle remporte le second prix du concours Chopin à Lausanne. En 1937, elle suit à Paris les cours d'Isidore Philipp, un des plus importants pédagogues de l'époque. Durant la guerre, elle se perfectionne auprès d'Emile-Robert Blanchet et fait la connaissance de Raffaele D'Alessandro, qui lui dédie sa troisième sonatine (op. 39). Elle l'interprète souvent en concert, notamment à la Radio Lausanne. Durant toute sa carrière, la pianiste donne de nombreux concerts à la radio et dans toute la Suisse.


Curieuse de nature, Elsa Bollier suit une formation d'organiste dans les années 1960 et se perfectionne auprès d'André Luy. De 1965 à 1975, elle est organiste titulaire du temple de Fontenay à Yverdon.


Elsa Bollier décède le 11 janvier 2007 à Chamblon près d'Yverdon.


Sources: sites mentionnés; Votre musée, bulletin officiel de l'Association des Amis du Musée d'Yverdon et région, n° 17, avril 2005, Yverdon, imprimerie Cornaz; communication privée de Daniel Wasner, le 28 août 2012. [BCULMU06/BCUL/MU/bru/2012/11/20]

 
Sites Internet:
http://www.cgdv.hostarea.ch/revuemusicale.pdf
http://www.yverdon-les-bains.ch/index.php?id=690&print=1&no_cache=1
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche