BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 56 références
 
 • Bacca Daisy
 • Bach Fritz
 • Baghdassarian Luc
 • Baker Bastian
 • Balissat Jean
 • Balissat Mina
 • Barbouze de chez Fior 
 • Bard Ysabelle
 • Barilier Roger
 • Barnabé 
 • Barrense-Dias José
 • BBFC 
 • Berkovits Françoise
 • Berney Jérôme
 • Besançon André
 • Besançon Thierry
 • Besson Arthur
 • Bettens Etienne
 • Bezençon Gilbert
 • Biamonte Francesco
 • Bidal Denise
 • Big Band de Lausanne 
 • Binet Jean
 • Bird Billie
 • Bischoff Justin
 • Bise Juliette
 • Blanchet Emile-Robert
 • Blank William
 • Blaser Pierre-André
 • Bloch Jean-Claude
 • Blok Stéphane
 • Blunier  Sam Frank
 • Boller Carlo
 • Bollier Elsa
 • Bonomo Massimo
 • Bornand Marcel
 • Bossel Jean-Claude
 • Bosshard Patricia
 • Bouldjoua Daniel
 • Boulouris 
 • Bourquin Daniel
 • Bouvier Renaud
 • Bovard Jean-François
 • Bovet Guy
 • Bovey Pierre-André
 • Braff Malcolm
 • Bron Patrick
 • Buenzod Emmanuel
 • Bugnon Alex
 • Bugnon Cyrille
 • Bugnon Yves
 • Buhler Philippe
 • Burdet Jacques
 • Burg Florence von
 • Buxtorf Brigitte
 • Bühler Michel


Ysabelle Bard (1889-1980)
 


Fille de Samuel Bard, français d'origine, et d’Élise Charlotte née Baatard, Ysabelle Bard est née le 13 septembre 1889 à Villars-sous-Yens. Elle passe son enfance à Vevey, Genève et Montreux. En 1912, elle entre au Conservatoire de Genève, où elle étudie le chant auprès de Léopold Ketten. En 1914, le Conservatoire de Genève lui octroie une médaille de chant. Après plusieurs séjours à l'étranger, notamment à Paris, Milan et Saint-Leu, elle bénéficie à Bruxelles des cours donnés par Emma Beauck. A partir de 1915, elle débute sa carrière de musicienne et son enseignement de diction et de technique de chant à Montreux. Elle enseigne notamment à l'Institut Saint-Georges à Clarens et à l'Institut Ribaupierre à Montreux et à Lausanne.


En 1933, Ysabelle Bard fonde le Chœur de dames de Montreux dont elle est la cheffe jusqu'en 1951. Elle mène une importante carrière de concertiste et d'enseignante. Ainsi, elle donne de nombreux récitals en compagnie du pianiste et chef d'orchestre Leland Cossart, et chante comme soliste à la fête des Narcisses à Montreux pendant deux années consécutives. Parmi les musiciens romands qu'elle fréquente, citons Gustave Doret, Hermann Lang, Henri Gagnebin, Aloÿs Fornerod, Auguste Sérieyx et Ernest Ansermet. Sous la direction de ce dernier, elle chante à Paris avec le célèbre Orchestre symphonique de Paris.


Cantatrice d'une grande distinction, Ysabelle Bard participe activement à la vie musicale romande. Membre de l'Association suisse des musiciens (ASM) et de la Société suisse de pédagogie musicale (SSPM), elle est à l'origine de nombreux concerts et manifestations musicales (causeries-auditions, exposés, etc.). L'organiste de Saint-Martin à Vevey, François Demierre lui dédie plusieurs mélodies pour chant et piano créées en 1932 lors de la fête de l'ASM à Vevey. En 1977, un fonds a été constitué à la Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, fonds qui abrite notamment des partitions musicales, des correspondances ainsi que sa collection de programmes de concerts.


Ysabelle Bard décède le 4 février 1980.


Sources: sites mentionnés; 24 Heures, 1980/02/06, p. 33; fonds Ysabelle Bard à la BCU Lausanne [BCULMU06/BCUL/MU/bru/2012/11/12]

 
Archives:
http://www.bcu-lausanne.ch/patrimoine/archives-musicales/liste-des-fonds/
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche