BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 59 références
 
 • Bacca Daisy
 • Bach Fritz
 • Baechtold-Hertig Irène
 • Baghdassarian Luc
 • Baker Bastian
 • Balissat Jean
 • Balissat Mina
 • Barbouze de chez Fior 
 • Bard Ysabelle
 • Barilier Roger
 • Barnabé 
 • Barrense-Dias José
 • BBFC 
 • Berkovits Françoise
 • Berney Jérôme
 • Besançon André
 • Besançon Thierry
 • Besson Arthur
 • Bettens Etienne
 • Bezençon Gilbert
 • Biamonte Francesco
 • Bidal Denise
 • Big Band de Lausanne 
 • Bignens Michel
 • Binet Jean
 • Bird Billie
 • Bischoff Justin
 • Bise Juliette
 • Blanchet Emile-Robert
 • Blank William
 • Blaser Pierre-André
 • Bloch Jean-Claude
 • Blok Stéphane
 • Blunier  Sam Frank
 • Boller Carlo
 • Bollier Elsa
 • Bonomo Massimo
 • Bornand Marcel
 • Bortolotti Laurent
 • Bossel Jean-Claude
 • Bosshard Patricia
 • Bouldjoua Daniel
 • Boulouris 
 • Bourquin Daniel
 • Bouvier Renaud
 • Bovard Jean-François
 • Bovet Guy
 • Bovey Pierre-André
 • Braff Malcolm
 • Bron Patrick
 • Buenzod Emmanuel
 • Bugnon Alex
 • Bugnon Cyrille
 • Bugnon Yves
 • Buhler Philippe
 • Burdet Jacques
 • Burg Florence von
 • Buxtorf Brigitte
 • Bühler Michel


Mina Balissat
 


Mina Balissat est née à Nagoya au Japon. Elle commence l'étude du piano, puis celle du solfège et du chant à l'institution protestante. Après avoir donné quelques concerts de piano à quatre mains avec Anka Carlton à Montreux et à Leysin, elle entre, en 1987, au Conservatoire de Lausanne dans la classe d'orgue de Jean-François Vaucher où elle obtient en 1993 un premier prix de virtuosité avec félicitations du jury; elle suit également des cours d'orchestration. Désireuse d'élargir son répertoire, elle part travailler avec Bernard Lagacé à Montréal et se perfectionne, notamment en musique contemporaine, auprès de Kei Koïto au Conservatoire de Lausanne, où elle acquiert sa licence de concert en 1997.


Organiste invitée du Festival Bach de Lausanne et du Festival de musique contemporaine de Cracovie, Mina Balissat aborde tous les répertoires avec une prédilection pour les œuvres de notre époque et a créé des œuvres de plusieurs compositeurs contemporains. Elle enregistre en 2002, pour le label Doron, un disque consacré à des œuvres des compositeurs suisses contemporains Raffaele d'Alessandro, Michel Hostettler, Klaus Huber, Boris Mersson, Eric Gaudibert et André Zumbach.


Veuve du compositeur vaudois Jean Balissat, Mina Balissat vit actuellement à Corcelles-le-Jorat (VD). Elle est organiste titulaire de l'orgue de la paroisse protestante de La Sallaz-Vennes (Lausanne).


SOURCES: sites et références mentionnés; Wicky, "Le Japon chante à l'église", 24 Heures, 2006/03/23, p. 26; Poget, Jacques, "L'harmonium vaut mieux que sa réputation", La Broye, 2012/04/19, p. 29; "Conte d'hiver pour l'avent", 24 Heures, 2001/12/04, p. 25. [BCULMU06/BCUL/MU/bgc/2013/09/17]

 
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Fa-Si : Berio: Fa-Si. Huber: Cantus cancricans; In te Domine speravi. Amy: Quasi una toccata. Kagel: extraits de "Rrrrr...". Schoenberg: Variations sur un récitatif pour orgue. interprété par Mina Balissat. Date: 14.04.1998 Int./Part.: Balissat, Mina. Emission: SMC de Lausanne, Saison 1997-1998. Minutage: 00:07:51
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Balissat, Mina
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche