BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 B : 59 références
 
 • Bacca Daisy
 • Bach Fritz
 • Baechtold-Hertig Irène
 • Baghdassarian Luc
 • Baker Bastian
 • Balissat Jean
 • Balissat Mina
 • Barbouze de chez Fior 
 • Bard Ysabelle
 • Barilier Roger
 • Barnabé 
 • Barrense-Dias José
 • BBFC 
 • Berkovits Françoise
 • Berney Jérôme
 • Besançon André
 • Besançon Thierry
 • Besson Arthur
 • Bettens Etienne
 • Bezençon Gilbert
 • Biamonte Francesco
 • Bidal Denise
 • Big Band de Lausanne 
 • Bignens Michel
 • Binet Jean
 • Bird Billie
 • Bischoff Justin
 • Bise Juliette
 • Blanchet Emile-Robert
 • Blank William
 • Blaser Pierre-André
 • Bloch Jean-Claude
 • Blok Stéphane
 • Blunier  Sam Frank
 • Boller Carlo
 • Bollier Elsa
 • Bonomo Massimo
 • Bornand Marcel
 • Bortolotti Laurent
 • Bossel Jean-Claude
 • Bosshard Patricia
 • Bouldjoua Daniel
 • Boulouris 
 • Bourquin Daniel
 • Bouvier Renaud
 • Bovard Jean-François
 • Bovet Guy
 • Bovey Pierre-André
 • Braff Malcolm
 • Bron Patrick
 • Buenzod Emmanuel
 • Bugnon Alex
 • Bugnon Cyrille
 • Bugnon Yves
 • Buhler Philippe
 • Burdet Jacques
 • Burg Florence von
 • Buxtorf Brigitte
 • Bühler Michel


William Blank (1957-)
 
Blank_W_01.jpg
Photo : Eddie Mottaz
(Cliquer sur l'image pour l'afficher en taille réelle)


William Blank est né à Montreux en 1957. A sept ans, il commence l'étude du piano, puis à dix ans, celle de la percussion. Au terme de sa scolarité obligatoire, il entreprend des études musicales complètes au Conservatoire supérieur de musique de Genève. Durant cette période, la découverte de la seconde école de Vienne, grâce aux écrits d'Adorno et de Leibowitz, marque le début de son intérêt pour la composition. Il analyse alors les œuvres principales de Schönberg, Berg et Webern puis celles de Dallapiccola qu'il prend comme modèle pour son propre travail. C'est en 1977 que son activité de compositeur débute véritablement: ses Hesse Lieder pour soprano et ensemble sont alors créés par Basia Retchitzka à l'occasion de l'inauguration du Studio Ernest Ansermet de la Radio suisse romande.


Diplômé du Conservatoire de Genève en 1979, puis premier prix de percussion en 1982, William Blank est nommé la même année professeur de percussion au sein de cette institution, puis premier percussionniste à l'Orchestre de la Suisse romande. En 1986, il est bénéficiaire de la Bourse de la ville de Genève, ce qui lui permet d'achever sa première œuvre pour grand orchestre, Omaggi, commande de l'Orchestre de la Suisse romande, figurant au programme d'une tournée mondiale en 1987. Sa rencontre avec Peter Eötvös puis, en 1994, le succès de Chants pour soprano, marimba et 4 groupes instrumentaux, commandé pour l'ouverture du Festival Archipel, marquent autant d'étapes décisives: il va progressivement cesser son activité d'interprète et se consacrer essentiellement à la composition. En 2001, il reçoit le Prix BCV pour l'ensemble de son œuvre, puis, dans le cadre de sa résidence à l'Orchestre de la Suisse romande, il écrit Exodes, œuvre dédiée à Kofi Annan et créée en octobre 2003 à l'occasion de la journée mondiale des Nations unies à New York. Il donne également une master class autour de cette œuvre à la Juilliard School of Music. Deux CD monographiques lui ont été consacrés, tandis que ses œuvres sont éditées aux Editions Papillon. En 2005, il est bénéficiaire de la bourse de la Fondation Leenaards.


Aujourd'hui, William Blank dirige l'Ensemble contemporain de la Haute école de musique de Lausanne et y enseigne également la composition, l'analyse et la musique de chambre contemporaine. Ses œuvres sont jouées dans toute l'Europe ainsi qu'au Japon et aux Etats-Unis dans des salles prestigieuses comme le Victoria Hall de Genève, le KKL de Lucerne, la Tonhalle de Zürich, le Zaal Koningin Elisabeth d'Anvers, le Gewandhaus de Leipzig, le Musikverein de Vienne, le Festpielhaus de Salzburg ou le Suntory Hall de Tokyo. Des chefs d'orchestre comme Armin Jordan, Antony Wit, Fabio Luisi, Pinchas Steinberg, Kasuyoshi Akiyama, Olivier Cuendet, Zsolt Nagy ou Heinz Holliger ont dirigé ses œuvres.


SOURCES: sites mentionnés ; 24 Heures 2005/01/05, p. 16 [BCU/Musicologie/fru/2008/02/12] [BCULMU06/BCUL/ed-dov/bs/2013/05]

 
Site Internet:
http://fr.wikipedia.org/wiki/William_Blank
http://www.musinfo.ch/index.php?content=maske_personen&pers_id=4
http://www.musikzeitung.ch/pdf/06_04_William_Blank.pdf
http://www.contrechamps.ch/biographie-blank
Site web personnel:
http://www.williamblank.net/
Archives:
http://www.bcu-lausanne.ch/patrimoine/archives-musicales/liste-des-fonds/
Publications de la BCUL site Riponne:
1er extrait
Vente et commande ici
Enregistrements RTS actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la
BCUL site Riponne

Interview de William Blank, compositeur Date: 10.11.1987 Int./Part.: Blank, William; Rousseau, Jean-Pierre Emission: Silhouette Minutage: 00:26:25

Concert du 01.12.2008. Portrait Elliott Carter. Yavor Dobrev (clarinette), Ensemble Contemporain du Conservatoire de Lausanne, William Blank Int./Part.: Blake, William; Conservatoire, Lausanne / Ensemble Contemporain; Dobrev, Yavor Minutage: 01:19:55

Premier concert de la saison Contrechamps 2004/205, oeuvres de Wen De-Qing, Elliott Carter, William Blank, Gustav Friedrichsohn et Heinz Holliger (2 parties) : Concert commenté Date: 17.10.2004 Int./Part.: Gillot, Anne Emission: Musique aujourd'hui Minutage: 02:09:06
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Blank, William
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
Documents sur le musicien
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche