BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Musiciens vaudois : Recherche alphabétique


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 A : 26 références
 


Guido Anklin (1922-2014)
 


Né le 22 août 1922 à Zwingen, le jeune Guido Anklin s'établit avec sa famille à Binningen, dans la banlieue bâloise. Issu d'une famille de musiciens, c'est au tambour, dans une clique, qu'il fait ses premiers pas en musique. Il débute ensuite au bugle et entame dès 1938 ses études au Conservatoire de Bâle. Il y étudie la trompette, mais également le piano et le violoncelle, ainsi que la théorie musicale, et obtient en 1942 son diplôme professionnel de trompettiste. La même année, Guido Anklin effectue son école de recrues à Liestal dans la fanfare militaire. En 1943, il reçoit la proposition de devenir instructeur à la musique militaire et débute une école d'aspirant à St-Gall, où il fonctionne comme instructeur adjoint. Ces premières compositions, des marches militaires, datent des années 1943-1945. Il poursuit sa carrière militaire et en 1947, il est nommé instructeur trompette, promu au grade de sergent-major, et reprend la responsabilité de l'école de Lausanne et Colombier. Il suit des cours de direction auprès de Stephan Jaeggi. Lors de l'Expo de 1964 et sa Journée de l'Armée, Guido Anklin conduit le défilé de Lausanne qui réunit toutes les fanfares des écoles de recrues de Suisse. En 1966, à son grand regret, les écoles de recrues d'infanterie et fanfares sont transférées de la Pontaise à Lausanne à Savatan.


Guido Anklin est également actif sur le plan civil, puisqu'il devient le premier instructeur et directeur de la nouvellement fondée Fanfare de la police de Lausanne en 1948. Il la dirige pendant dix ans. En 1977, atteint dans sa santé, il prend une retraite anticipée à l'âge de 55 ans. Il vit encore de nombreuses années à Ollon avec son épouse Claudine.


Guido Anklin a notamment composé les marches Flic-Flac, Finale, Ollonum et Lausanne 81. Il a contribué à l'éclosion du mouvement brass band en Suisse.


Guido Anklin décède le 21 février 2014.


SOURCES: sites et références mentionnés; Fontannaz, Jean-Raphaël, "L'adjudant Guido Anklin fête ses 80 ans: un chef et un modèle - en un mot: un instructeur, un vrai", Unisono, no 15, 2002, p. 24-25; Delley, Claude, "Guido Anklin a fêté son nonantième anniversaire: une vie très riche au service de la musique militaire", Unisono, no 15, 2012, p. 11-15; "Guido Anklin s'en est allé découvrir la partition céleste", SCMV Mag, no 75, 2014/03, p. 20-21. [BCUL/MU/suk/2014/08/30]

 
Sites Internet:
http://www.scmv.ch/archives/journal/2014/no75_20-21.pdf
http://windband.ch/uploads/media/uso_15_08.pdf
http://www.hommages.ch/Defunt/83008/Guido_Anklin
http://www.youtube.com/watch?v=dg3pKOjeGA0
http://www.fcpl.ch/index.php?id=26
Documents sonores, issus des archives de la Phonothèque nationale, disponibles uniquement
sur les postes d'écoute de la BCUL : site Riponne (3 postes) et site Unithèque (1 poste)

Anklin, Guido
Liens vers le réseau vaudois:
Tous les documents
Enregistrement sonore
Musique imprimée
Multimédia
La musique à la BCUL site Riponne


Nouvelle recherche