BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 U : 4 références
 
 • Uhl  Eleona
 • Urban Matthias
 • Urech Marie-Jeanne
 • Ustinov Peter


Peter Ustinov (1921-2004)
 

Né à Londres le 16 avril 1921, Peter Ustinov a des racines russes, éthiopiennes, allemandes et autrichiennes. Avec une telle diversité d'origines, Peter Ustinov ne peut que développer des talents multiples. Sir Peter Ustinov est en effet un homme exceptionnel : on ne sait s'il faut saluer d'abord en lui l'acteur, le scénariste, le cinéaste, l'écrivain, le dessinateur, l'auteur dramatique, le philosophe, le musicien ou l'ambassadeur de l'Unicef.

Ecrivain, il vend son premier scénario de film en 1945, "The True Glory", et en 1956 il signe "Romanoff and Juliet". Acteur, il interprète plus de quarante films et joue notamment dans de grands péplums comme "Quo Vadis" en 1951. Sa notoriété devient internationale avec "Spartacus" de Stanley Kubrick en 1962. Il remporte d'ailleurs deux Oscars du meilleur second rôle pour "Spartacus" et "Topkapi". Réalisateur, il tourne "Billy Budd" la même année et "Lady L" en 1966, films qu'il a lui-même écrits et dans lesquels il joue. Avec "Mort sur le Nil" en 1978, il endosse le rôle d'Hercule Poirot dans la série culte des romans d'Agatha Christie.

Peter Ustinov se distingue également en tant que chef d'orchestre et animateur de télévision. Il est également l'auteur d'une vingtaine de pièces, comme le célèbre "Amour des quatre Colonels", et d'une dizaine de livres, dont "Cher Moi", savoureuse autobiographie, et "Le vieil homme et M. Smith", roman rempli d'humour et de philosophie où Dieu et Satan quitte le Ciel et l'Enfer pour la Terre et tentent de s'y retrouver parmi toutes les évolutions de la société moderne. Peter Ustinov a aussi fait des disques, et reste pour les enfants le récitant de "Pierre et le Loup"; ces enfants dont il s'occupe depuis longtemps comme ambassadeur de l'Unicef, mission humanitaire pour laquelle il s'investit sans compter.

En 1980, Peter Ustinov s'établit en Suisse, à Bursins. C'est à Lausanne, qu'il crée en 1989 la Global Harmony Foundation, une organisation caritative qui lutte contre la pauvreté dans le Tiers-Monde. Anobli pour son œuvre par la reine d'Angleterre en 1990, Peter Ustinov fait de nombreux voyages à partir de sa résidence des bords du lac Léman et continue de transmettre partout où il passe son humanisme cosmopolite et son humour inimitable. Peter Ustinov reçoit le Prix Siemens Life Award pour l'ensemble de sa carrière le 25 septembre 2002 à Vienne. Il décède le 29 mars 2004 à la clinique de Genolier, près de Nyon.

SOURCES: sites et références mentionnés; Peter Ustinov, Cher moi : autobiographie, préf. de Kofi A. Annan ; trad. de l'anglais par Catherine Musard et Jacqueline Chnéour, [Lausanne] : Ed. Publi Libris, 2002; Collection Destins 24 Heures, 2004/04/05, p. 19, 2004/04/30, p. 3 [BCU20/Doc.vaudoise/bs/2016/06]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.ust
roman / récit / théâtre
Etude critique disponible PBio.ust
ouvrages /  documents multimédia
 
Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne
Interview de Peter Ustinov, écrivain Date: 01.03.1974 Int./Part.: Bofford, Jacques Emission: En questions Minutage: 00:53:01
Hommage à Peter Ustinov, comédien Date: 29.03.2004 Int./Part.: Ustinov, Peter; Ferla, Patrick Emission : Presque rien sur presque tout Minutage: 00:50:03
Entretien avec Peter Ustinov, metteur en scène Int./Part.: Livio, Antoine Minutage: 00:15:21
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.unicef.org/french/people/people_sir_peter_ustinov.html
 Site Web  http://www.ustinov-foundation.org/
 Site Web  http://www.who.int/inf-pr-1999/fr/cp99-19.html
 Site Web  http://www.imdb.com/name/nm0001811/bio
 Site Web  http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Ustinov
Fonds manuscrits ou archives filmiques existant en Suisse:
http://archives.tsr.ch/player/personnalite-ustinov
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche