BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 S : 49 références
 
 • Saegesser Florian
 • Saillen Gabriel
 • Salamin-Amar Emilie
 • Salem Gemma
 • Salem Gérard
 • Salem Gilbert
 • Salem-Marin Anne
 • Salzmann Marina
 • Sandoz Michel
 • Sansonnens Julien
 • Santschi Madeleine
 • SAVAL Alain de
 • Savoy Hélène
 • Scheder Paule-Andrée
 • Scheder Pierre Dominique
 • Schenk Christophe
 • Schertenleib Anne-Sylvie
 • Schlittler Laurent
 • Schlunegger Jean-Pierre
 • Schmid Bertrand
 • Schmidt Claire-Véronique
 • Schneider Nicole
 • Schwab Christina
 • Schwab Claude
 • Schwab Jean-François
 • Secrétan Bernard
 • Segalat Laurent
 • Ségalat Roger-Jean
 • Seigneur Pauline
 • Septfontaine Michel
 • Seran Abigail
 • Sergy Denyse
 • Silberstein Jil
 • Sillig Olivier
 • Simenon Georges
 • Simon Jean-Charles
 • Simond Anne-Marie
 • Simond Daniel
 • Smolik Pierre
 • Solari Tomaso
 • Sonnay Jean-François
 • Sorensen Julia
 • Sprenger Anne-Sylvie
 • Stagoll Joëlle
 • Stamm Marielle
 • Stringa Pierre
 • Strong Kate
 • Subilia Anne-Sophie
 • Sylvoisal 


Anne-Marie Simond
 
Née à Lausanne le 1er août 1941, Anne-Marie Simond, une fois ses études à l'Ecole des beaux-arts de Lausanne achevées, commence une carrière de dessinatrice de mode et de graphiste. Elle travaille tout d'abord pour de grands magasins suisses et collabore à des magazines féminins.

Dès 1968, elle œuvre dans le domaine du théâtre (scénographie, création de décors et de costumes) en collaboration avec Pierre Simond et crée des réalisations pour le Théâtre de Vidy et Orbe-Théâtre. Elle participe notamment aux spectacles suivants : Le Ring de Wagner (Prix à la Biennale de Paris 1969), Le Théâtre intégré (Prix à la Quadriennale de Prague 1971), Mockinpott de Peter Weiss (Centre Dramatique de Vidy-Lausanne).

Simultanément, Anne-Marie Simond expose des peintures et des dessins en Suisse, en Allemagne ainsi qu'en France ; elle travaille également dans le domaine de l'illustration et du dessin politique pour des revues et des quotidiens suisses et français comme L'Illustré, Femina, 24 Heures, La Suisse, Le Monde, etc. Abordant la bande dessinée, en 1974, elle poursuit sa carrière dans les revues Barbarie, Tousse-Bourin, L'Echo des Savanes, Fluide Glacial, Pilote. Dans le genre "comic-strips", elle crée La petite Alice, série publiée par Le Journal de Genève, La Gazette de Lausanne et la revue Psychologies. Ces comics-strips sont regroupés dans un album, La petite Alice, publié par les Editions du Héron, d'abord en 1997 puis en 2003.

S'intéressant à l'écriture, Anne-Marie Simond, dès 1980, écrit des articles et des nouvelles : Croquis, Elle a dit, il a dit... pour Femina et La Suisse. En 1990, elle écrit son premier roman, Le Séducteur, publié par les Editions Olivier Orban. En 2005, paraît Ariane aux Editions du Héron suivi en 2006 par Les E-mails de Max à son parrain avec une préface de René Berger.

SOURCES: sites et références mentionnés ; 24 Heures, 2003/12/05, p. 31 & Michel Rime, 2007/09/06, p. 38 [BCU10/Dov/bs/2011] #visuseize #bnf [BCUL/ed-dov/bs/tla/2011-2016/03]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.sima
roman
 
Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne

Arrêt sur BD : Rencontre avec Anne-Marie Simond, dessinatrice
Int./Part.: Louis-Philippe Ruffy
Espace 2 Emission Entre les lignes Diffusion: 01.12.2003 Minutage: 00:26:20
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.editions-du-heron.com/2_artiste_auteur_cv_anne_marie_simond_A.htm
 Site Web  http://www.culturactif.ch/ecrivains/simond.htm
 Site Web  http://www.bibliomedia.ch/de/autoren/Simond_Anne-Marie/604.html
 Site Web  http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne-Marie_Simond
 Base de donnees  http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb119248562
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche