BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 S : 49 références
 
 • Saegesser Florian
 • Saillen Gabriel
 • Salamin-Amar Emilie
 • Salem Gemma
 • Salem Gérard
 • Salem Gilbert
 • Salem-Marin Anne
 • Salzmann Marina
 • Sandoz Michel
 • Sansonnens Julien
 • Santschi Madeleine
 • SAVAL Alain de
 • Savoy Hélène
 • Scheder Paule-Andrée
 • Scheder Pierre Dominique
 • Schenk Christophe
 • Schertenleib Anne-Sylvie
 • Schlittler Laurent
 • Schlunegger Jean-Pierre
 • Schmid Bertrand
 • Schmidt Claire-Véronique
 • Schneider Nicole
 • Schwab Christina
 • Schwab Claude
 • Schwab Jean-François
 • Secrétan Bernard
 • Segalat Laurent
 • Ségalat Roger-Jean
 • Seigneur Pauline
 • Septfontaine Michel
 • Seran Abigail
 • Sergy Denyse
 • Silberstein Jil
 • Sillig Olivier
 • Simenon Georges
 • Simon Jean-Charles
 • Simond Anne-Marie
 • Simond Daniel
 • Smolik Pierre
 • Solari Tomaso
 • Sonnay Jean-François
 • Sorensen Julia
 • Sprenger Anne-Sylvie
 • Stagoll Joëlle
 • Stamm Marielle
 • Stringa Pierre
 • Strong Kate
 • Subilia Anne-Sophie
 • Sylvoisal 


Daniel Simond (1904-1973)
 

Né à Lausanne le 25 mai 1904, (originaire de Grandevent ), Daniel Simond, après une licence ès lettres en 1927, devient enseignant au collège de Morges (1930-1939), puis au Collège classique cantonal (1939-1947), et enfin professeur de littérature française aux Gymnases cantonaux dès 1944. Il est également l'un des quarante membres fondateurs de l'Association des écrivains vaudois, devenue Association vaudoise des écrivains.

Il crée en collaboration avec Les Petites Lettres de Lausanne, qui cherche à promouvoir les jeunes écrivains. Il dirige également la revue Suisse romande (1937-39) et collabore à Radio Lausanne.

Pendant la guerre, Daniel Simond réclame des textes en France pour la revue Pages et s'occupe, avec Gérard Buchet, de la préparation d'un numéro spécial des Cahiers du Sud consacré à la Suisse. Président de la fondation C.F. Ramuz dès 1950, il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Circonstances et Antipolitique, deux essais datant de 1932 et 1941, un carnet de route v (1941), ainsi que d'un drame inspiré de la tragédie grecque Calypso ou la solitude.

Une exposition a lieu à la Bibliothèque cantonale universitaire de Lausanne du 15 juin au 16 septembre 2006, Daniel Simond, au carrefour de la vie culturelle romande

Fondateur des Archives culturelles romandes (ACR, dissoutes en 2000), Daniel Simond lègue sa bibliothèque à la ville de Morges. Il cumulera les fonctions de président et d'archiviste des ACR jusqu'à sa mort, à Acireale (Sicile) le 25 juillet 1973. Personnalité des milieux littéraires, il s'inscrit le 8 février 1924 à la Société d'étudiants des Belles-Lettres et devient successivement secrétaire, vice-président (1924-1925), président (1925-1926), secrétaire central (1928-1929) puis membre honoraire.

SOURCES: Simon Roth, Weber-Perret, genèse de l'Alliance culturelle romande, p. 162; Livre d'or du 150e anniversaire : 1806-1956 Belles Lettres de Lausanne, p. 481 (1893); Gilbert Hermann, 24 Heures , 2000/07/27; Revue de Belles-Lettres, no 4 (1974), p. 10-11 #bnf [BCU08/Doc.vaudoise/bs/2016/03]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.simd
roman / récit / poésie / oeuvre traduite
Etude critique disponible TBio.simd
ouvrages
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.unil.ch/bcu/page34610.html
 Site Web  http://www.letempsarchives.ch/page/GDL_1974_07_17/3/daniel%20simond
 Site Web  http://www.letempsarchives.ch/page/GDL_1973_07_26/7
 Document pdf  http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=zak-003:1983:40::65
 Document pdf  http://retro.seals.ch/digbib/view2?pid=smh-002:1967-1968:47::1172
 Base de donnees  http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F16171.php
Fonds manuscrits ou archives filmiques existant en Suisse:
http://prdfmp.unil.ch/BCU_Fonds/browserecord.php?-action=browse&-recid=453
http://www.davel.vd.ch/detail.aspx?ID=246930
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche