BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 P : 47 références
 
 • Pache Jean
 • Pages Nicolas
 • Pahud Loyse
 • Pajak Frédéric
 • Pante Isaac
 • Parisod Fernand-André
 • Péclard Edmond
 • Péclard Luce
 • Péclat Pierre Louis
 • Peitrequin Bernard
 • Peitrequin Jean
 • Pellegrino Bruno
 • Pellegrino Pascal
 • Pellet Louis
 • Périer Jacques
 • Perny Marie
 • Perrier Anne
 • Perrin Jacques
 • Perrin Jeanne
 • Perrin Liliane
 • Perrot Edouard de
 • Perroud Emilie
 • Péry André
 • Petit Rodolphe
 • Petitat André
 • Pettineroli André
 • Pfister Stéphanie
 • Philippe Vincent
 • Piccard Jacques
 • Pichon Bernard
 • Pidoux Edmond
 • Pidoux Gil
 • Pieri Monique
 • Pignat Cédric
 • Piguet Marie-José
 • Pinsard Marielle
 • Pittier Jacques-Michel
 • Pollien Mélissa
 • Poncet-Denis Anne-Marie
 • Pont Michel
 • Popescu Marius Daniel
 • Pouget Pierre-Marie
 • Pousaz Martial
 • Pratt Hugo
 • Pratt Silvina
 • Preux Cornélia de
 • Prod'hom Jean


Nicolas Pages
 
Né à Lausanne, le 20 juillet 1970, Nicolas Pages est architecte de formation, plasticien et écrivain. En 1997, il publie son premier son premier roman, Je mange un oeuf grâce aux éditions de L'ECAL. Dans ce roman au rythme mécanique et à la construction minimaliste, le narrateur décrit trois mois de sa vie passée entre Lausanne, Londres et Mykonos.

Une année plus tard Nicolas Pages reçoit le Grand Prix des beaux-arts de la Confédération helvétique et part pour New York où il travaille auprès de la photographe Nan Goldin. C'est pour lui l'occasion de créer un reportage photo très personnel avec pour modèle son ami zurichois Steffen.

Peu après son retour en Suisse, Nicolas Pages s'isole un mois durant dans une cellule de l'abbaye d'Einsiedeln. Il y écrit Les choses communes (2001), hommage à Georges Perec et à Joe Brainard dans lequel le narrateur égrène ses souvenirs et explore son passé.

Son roman Septembre (2002) décrit le parcours d'un homme de trente ans qui réapprend à vivre en observant l'explosion du monde qui l'entoure et qui affronte l'amour, le sexe, le doute... pour enfin atteindre la sérénité. Loin de New York, Nicolas Pages voyage entre Genève, Zurich et Corcelles où il vit.

SOURCES: sites et références mentionnés; Accrochage Vaud 2003; L'Hebdo 2003/11/13, p. 98 Rêves d'enfant; 24 Heures, 2005/01/25, p. 16 #bnf [BCU16/Dov/bs/2017/08]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.pag
roman / récit
 
Enregistrements actuellement disponibles uniquement sur les postes d'écoute de la BCUL site Riponne
Interview de Nicolas Pages, écrivain : A propos de son ouvrage "Super G" (Ed. Flammarion, 2005) Date: 13.04.2005 Int./Part.: Félix, Jean-Marie; Ruffy, Louis-Philippe Emission: Entre les lignes Minutage: 00:27:19
Nicolas, ou l'histoire du sentiment particulier ressenti lorsqu'il se trouve dans un endroit inconnu Date: 07.05.2003 Int./Part.: Pages, Nicolas; Angel, Blaise Emission: Journal infime Minutage: 00:08:06
Portrait de Nicolas Pages, écrivain d'origine lausannoise (1/3) Galland, Martine (Intervieweur/euse) Pages, Nicolas (Interviewé/e) Diff. : 2003 0:12:06
 
Sites Internet:
 Site Web  http://360.ch/magazine/2009/03/nicolas-pages-bas-les-frasques/
 Site Web  http://livres.fluctuat.net/nicolas-pages.html
 Site Web  http://editions.flammarion.com/Peoples_Detail.cfm?ID=147812&levelCode=litterature
 Site Web  http://www.letempsarchives.ch/page/LNQ_1997_06_27/23/article/9998356/%22nicolas%20pages%22
 Base de donnees  http://www.sikart.ch/KuenstlerInnen.aspx?id=9697653
 
Wikipedia Wikipedia
 Scriptorium


Nouvelle recherche