BCU Lausanne
 
BCUL / Documentation vaudoise / Ecrivains vaudois


  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 M : 65 références
 
 • Mabille Nadine
 • Maeder Rachel
 • Mages Julien
 • Maggetti Daniel
 • Magnaridès Martine
 • Magnenat Pierre
 • Magnin Jean-Daniel
 • Mahaim Annick
 • Maillard Maxime
 • Marat Janine
 • Marcel André
 • Marési Aurélia
 • Marguier Sylvaine
 • Martin Auguste
 • Martin Jean-Georges
 • Martin Sophie-Hélène
 • Martin Vio
 • Massard Janine
 • Masserey Eric
 • Matthey Françoise
 • Matthey Muriel
 • Maubert Alexandre
 • Maugé Arlette
 • May Catherine
 • Meier Sébastien
 • Meizoz Jérôme
 • Menétrey Anne-Catherine
 • Ménine Karelle
 • Mercanton Jacques
 • Mercier Bruno
 • Mercier Nelly
 • Meuwly Myriam
 • Meylan Jacques
 • Meystre Mélanie
 • Micheloud Pierrette
 • Miéville Anne-Marie
 • Milpa Ricardo
 • Mingot Thierry
 • Miracle Marcel
 • Modiano Sandra
 • Moeri Antonin
 • Moginier David
 • Mongodi Cesare
 • Monnard Jean-François
 • Monnier Jacques
 • Montangero Bernard
 • Montmollin Eric de
 • Montmollin Gilles de
 • Moreau Thérèse
 • Moreno Lucas
 • Moret Michel
 • Moser Patrick
 • Moulin Béatrice
 • Moulin Jean-Pierre
 • Moulin Michel
 • Mouron Quentin
 • Mouron René
 • Muller Alex
 • Muralt Georg de
 • Muralt Roland de
 • Musy Gilbert
 • Mutrux-Bornoz Henri
 • Müller Christian
 • Müller Grégoire
 • Mützenberg Denise


Myriam Meuwly (1936-2010)
(Myriam Campiotti Meuwly )
 
Née le 24 avril 1936, Myriam Meuwly fait des études à l'Ecole de commerce de Lausanne où elle se forme à la sténodactylographie, séjourne à Londres comme jeune fille au pair, puis, de retour en Suisse assume diverses responsabilités au siège du CIO avant de commencer le Gymnase du soir qui lui permettra d'obtenir une licence en sciences politiques à l'Université de Lausanne.
Devenue journaliste elle tient la chronique judiciaire pour la Gazette de Lausanne puis dans le quotidien 24 Heures, part vivre à Pékin de 1982 à 1985 avec le journaliste Alain Campiotti, travaillant avec lui à raconter la Chine de Deng aux lecteurs du quotidien lausannois et de la Tribune de Genève. Elle travaille ensuite pour l'hebdomadaire L’Illustré ainsi que pour plusieurs magazines télévisés à la Télévision Suisse romande parmi lesquels, «Tell Quel» et «Temps présent». Engagée au Nouveau Quotidien elle en dirige les pages Société. Elle a l'opportunité de travailler pour Le Temps à sa création, en 1998 qu'elle quitte lorsqu'elle entame un second séjour à New York partagé avec Alain Campiotti.
A son retour des Etats-Unis, Myriam Meuwly reprend une chronique dans le quotidien Le Temps qu'elle tiendra jusqu'à son décès des suites d'une leucémie le 9 septembre 2010. En août 2013, sous le titre «Fontaine blanche» paraît aux Editions de L'Aire deux textes: le premier est un texte écrit par Myriam Meuwly alors qu'elle ignore être malade, Une passion suivi par un texte, Un exil que son mari, Alain Campiotti a rédigé après avoir découvert le manuscrit d' Une passion .
SOURCES: sites et références mentionnés [BCUL/Doc.vaudoise/bs/2013/09]
 
Derniers titres parus
Oeuvres de fiction TAut.meuw
récit
Etude critique disponible TBio.meuw
 
Sites Internet:
 Site Web  http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/30de9c54-1d8e-11df-8079-8b48e8a46bdc/Orcas_Island_du_vert_sur_du_bleu
 Site Web  http://www.publi-libris.com/livres/allamand.php
 Site Web  http://www.letemps.ch/Page/Uuid/ee63901c-bd26-11df-8920-65a9925f550d
 Site Web  http://www.letemps.ch/Page/Uuid/e2219542-0837-11e3-a325-b0bc8bd9aadd|1#.UiiLS8pNXTQ
 
 Scriptorium


Nouvelle recherche